altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
dťsinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 22 octobre 2019

Fasftaff de Verdi à l'Opéra de Nancy, France

Falstaff surmonte une tendinite
© Op√©ra de Nancy-Lorraine

On en finit plus de donner le coup d'envoi de cette "ann√©e Verdi". Nancy a peut-√™tre trouv√© le plus bel hommage √† rendre au ma√ģtre italien en pr√©sentant une nouvelle production de Falstaff, l'ultime chef-d'oeuvre. Sans √™tre id√©alement √† la hauteur du d√©fi, Nancy n'a pas d√©m√©rit√©.
 

Opéra de Lorraine, Nancy
Le 02/01/2001
Michel PAROUTY
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • Mort et transfiguration

  • A√Įda entre deux eaux

  • Quatre sur Six

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • La mise en sc√®ne de ce Falstaff nanc√©en est d'Alain Garichot qui a vu dans le livret d'Arrigo Boito "un parfait mouvement d'horlogerie o√Ļ tout est question de regard". De cette d√©claration d'intentions - qui prouve, une fois encore, que les metteurs en sc√®ne ont tort de trop parler -, il ne reste pas grand-chose, hormis pour la farce finale, lorsque, dans le parc de Windsor, un oeil immense orne la toile qui sert de fond au d√©cor, et que comm√®res et fillettes, mu√©es en sorci√®res et f√©es d'occasion, en arborent, sur leur t√™te, un mod√®le r√©duit, symbole aussi lourdingue qu'inutile.
    Fort heureusement, la direction d'acteurs est efficace, et, gr√Ęce aussi au chef d'orchestre Evelino Pido, ce qui n'aurait pu √™tre qu'un simple rassemblement de chanteurs est devenu une v√©ritable √©quipe qui s'√©broue dans le d√©cor r√©duit √† sa plus simple statement de G√©raldine Allier. Les comm√®res ont de l'abattage particuli√®rement Brigitta Svenden (Quickly), vrai contralto au timbre opulent. Nannetta a le charme sensuel d'Anna Maria Panzarella ; Fenton, son amoureux (Mathias Zachariassen), charmant lui aussi, se plie moins facilement √† la souplesse du phras√© italien. Le couple Ford est domin√© par le sonore Marzio Giossi.
    Quant aux r√īles secondaires, ils sont camp√©s avec esprit, et l'on remarque Michael Bennett, Dr Cajus touchant dans ses ridicules. Victor Torres a-t-il r√©ellement la voix de Falstaff ? On peut en douter, tant son aigu semble serr√© et son grave peu nourri. Il compense ses carences par une forte pr√©sence, plus ambigu que truculent, davantage port√© vers l'√©motion que la jubilation. Pido ne donne pas dans la nuance, au risque de couvrir ses interpr√®tes ; mais, souffrant atrocement d'une tendinite √† un bras, il a le m√©rite d'assurer les repr√©sentations, et s'en tire avec les honneurs.




    Opéra de Lorraine, Nancy
    Le 02/01/2001
    Michel PAROUTY

    Fasftaff de Verdi à l'Opéra de Nancy, France
    Falstaff de Giuseppe Verdi
    Orchestre de l'Opéra de Nancy
    Direction musicale : Evelino Pido
    Mise en scène : Alain Garichot
    Avec Victor Torres (Falstaff), Gabriele Fontana (Alice Ford), Anna Maria Panzarella (Nannetta), Alice Coote (Meg), Brigitta Svenden (Mrs. Quickly), Marzio Giossi (Ford), Mathias Zachariassen (Fenton).

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com