altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par auteur 20 novembre 2017

Les auteurs:

  • Alain COCHARD
  • Anne-Béatrice MULLER
  • Antoine Livio (1931-2001)
  • Arthur RICHER
  • Barry MILLINGTON
  • Benjamin GRENARD
  • Bertrand BOLOGNESI
  • Camille de RIJCK
  • Christelle CAZAUX
  • Christian PETER
  • Christine LETEUX
  • Claude HELLEU
  • David VERDIER
  • Élie-Gérard SOUQUET
  • Eric SEBBAG
  • Eugénie Alécian
  • Florent ALBRECHT
  • Francesco Maria COLOMBO
  • François FARGUE
  • Françoise MALETTRA
  • Gérard CORNELOUP
  • Gérard HONORÉ
  • Gérard MANNONI
  • Hermann GRAMPP
  • Hermine VIDEAU
  • Isabelle APOSTOLOS
  • Jacqueline BECKER
  • Jacques DUFFOURG
  • Jean-François LATTARICO
  • Jean-Michel BADET
  • Julien MAIRE
  • Juliette BUCH
  • Laurent VILAREM
  • Linda MURRAY
  • Lorenzo QUATTROPANI
  • Mathias HEIZMANN
  • Matthew RYE
  • Matthias HEIZMANN
  • Mehdi MAHDAVI
  • Michel LE NAOUR
  • Michel PAROUTY
  • Michèle LARIVIERE
  • Monique BARICHELLA
  • Nicole DUAULT
  • Olivier BERNAGER
  • Olivier BRUNEL
  • Olivier DENOYELLE
  • Olivier FILANCIU
  • Olivier ROUVIERE
  • Patrick FLORENTIN
  • Pauline GARAUDE
  • Philippe DESPHIEUX
  • Philippe KALMAN
  • Philippe VENTURINI
  • Phlippe KALMAN
  • Pierre BREINER
  • Pierre CADARS
  • Pierre FLINOIS
  • Pierre GRUMBERG
  • Pierre-Emmanuel LEPHAY
  • Renaud LORANGER
  • Roger TELLART
  • Romain FEIST
  • Séverine GARNIER
  • Stéphane HAIK
  • Stéphane VILLEMIN
  • Sylvia AVRAND-MARGOT
  • Sylvie BONIER
  • Thomas COUBRONNE
  • Vincent GUILLEMIN
  • Yannick MILLON
  • Yutha TEP
  • Yves JAUNEAU



    Mathias HEIZMANN

      Les machines à verbaliser
    Machinations de Georges Aperghis à l'Ircam.
    Espace de projection, IRCAM, Paris
    © Patricia Dietzi
    Ce mois-ci, l'Ircam redonnait Machinations de Georges Aperghis qu'elle avait créé en juin 2000 dans ses locaux parisiens. Le spectacle est si riche qu'il n'aura pas été inutile d'y jeter un nouvel ?il et une paire de tympans grands ouverts, car ici, la musique n'est que Verbe et ne pose que des questions essentielles.
    Le 10/11/2001


      Théâtre in vitraux
    Spectacle autour des Carmina Burana des XI et XIIe siècles au festival Voix et route Romane de Strasbourg.
    Festival Voix et route Romane, Strasbourg

    Si les Carmina Burana doivent leurs succès à Carl Off, l'origine médiévale de ces textes du XIe et XIIe siècles, ainsi que les musiques qui lui sont associées, sont bien moins connues. C'est avec elles que le festival Voix et route Romane de Strasbourg débutait, avec à la clef une périlleuse tentative d'introduire le théâtre à l'église.
    Le 08/09/2001


      La viole parfum nature
    Récital de Jordi Savall à la viole de gambe au Parc Floral de Paris.
    Festival Classique au Vert, Parc Floral, Paris
    © Eric Sebbag
    Il y avait foule au Parc Floral de Paris dimanche dernier pour entendre Jordi Savall. Avec sans doute en mémoire le ratage cuisant du Théâtre du Palais-Royal au printemps dernier, le maître catalan a eu cette fois la sagesse de revenir à une sélection de pièces qui ne poussent pas sa viole dans ses derniers retranchements.
    Le 26/08/2001


      Un goût de trop peu
    Concert du Festival de Colmar avec le pianiste Frank Braley et le violoniste Renaud Capuçon.
    En Alsace, le Festival de Colmar est devenu un lieu incontournable pour ceux qui souhaitent se gorger de musique durant l'été. Mais si sa programmation, des plus généreuses, laisse généralement peu de place au farniente et si les têtes d'affiches se succèdent sans relâche, tous les concerts ne tiennent pas leurs promesses.
    Le 06/07/2001


      Le fils caché d'Hitchcock ?
    Concert de l'Orchestre National Philharmonique de Hongrie dirigé par Zoltan Kocsis au festival de Colmar.
    Festival de Colmar, Colmar

    À Colmar, l'Église Saint-Matthieu a toujours été le lieu des grand-messes. À l'office du vendredi soir, Zoltan Kocsis, tout à la fois pianiste et chef d'orchestre, a lutté contre une météo particulièrement bruyante. L'orage a bel et bien failli triompher de son énergie, il n'en fut rien : face au déluge de notes du Premier Concerto de Liszt, les Dieux ont fini par renoncer !
    Le 06/07/2001


      Le zéro et l'infini
    Concert de l'ensemble Intercontemporain à la Cité de la Musique.
    Cité de la Musique, Paris

    L'espace et le temps sont des notions très élastiques en musique et les compositeurs d'aujourd'hui aiment en jouer. Ainsi, l'autre jour, à la Cité de la Musique, Penthode d'Elliott Carter, pièce pourtant deux fois plus brève que Mobiles de Marc-André Dalbavie, semblait s'étirer presque à l'infini.
    Le 19/06/2001


      Une Neuvième à déflagrations multiples
    Concert d'ouverture du Festival de St Denis en Ile de France.
    Basilique, Saint-Denis

    Le festival de Saint-Denis a ouvert ses portes en grandes pompes mercredi 6 juin : Daniele Gatti dirigeait le Royal Philharmonic Orchestra au grand complet dans la célèbre Basilique. Au programme, la 9e Symphonie de Mahler et l'Enchantement du Vendredi Saint de Wagner. Tout un programme.
    Le 06/06/2001


      Hamlet en pleine machination
    Ouverture du Festival Agora au Théâtre des Bouffes du Nord de Paris.
    Théâtre des Bouffes du Nord, Paris

    Les spectacles de Georges Aperghis font généralement figure d'événement. Il faut dire que l'homme a un sens certain de la dramaturgie et qu'il fait partie de ces rares compositeurs capables d'allier intelligence et efficacité. Pourtant, son Hamletmaschine , présenté en ouverture du Festival Agora, laisse perplexe.
    Le 05/06/2001


      Un Lohengrin complètement halluciné
    Concert de l'ensemble Intercontemporain dirigé par Jonathan Nott à la Cité de la Musique.
    Cité de la Musique, Paris

    Mardi 22 mai dernier, la Cité de la Musique recevait Jonathan Nott et l'ensemble Intercontemporain. Y était invitée également, pour l'étrange Lohengrin de Salvatore Sciarrino, la soprano et actrice Marianne Pousseur, qui a finalement volé la vedette à l'ensemble des protagonistes, donnant au très sérieux Part d'Hanspeter Kyburz des allures d'objet décoratifs.
    Le 22/05/2001


      Échos de paradis perdus
    Concert de création contemporaine par l'Orchestre National de France dirigé par Luca Pfaff.
    Salle Olivier Messiaen - Maison de la Radio, Paris
    © Eric Sebbag
    Deux créations mondiales plus une des pages les plus marquantes de Scelsi, l'Orchestre National de France avait fort à faire samedi : entre Shuya Xu et Gilles Tremblay, les amateurs de musique vivante et d'exotisme étaient à la noce. Nostalgie de pays des merveilles.
    Le 19/05/2001


    1  2  3  4  5 
    [   page 1 sur 5  |   suiv >    ]


  • Les 3 dernières critiques de concert

  • Titus en pastel

  • Attila en voix

  • À l’épreuve du feu

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com