altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par auteur 19 novembre 2017

Les auteurs:

  • Alain COCHARD
  • Anne-Béatrice MULLER
  • Antoine Livio (1931-2001)
  • Arthur RICHER
  • Barry MILLINGTON
  • Benjamin GRENARD
  • Bertrand BOLOGNESI
  • Camille de RIJCK
  • Christelle CAZAUX
  • Christian PETER
  • Christine LETEUX
  • Claude HELLEU
  • David VERDIER
  • Élie-Gérard SOUQUET
  • Eric SEBBAG
  • Eugénie Alécian
  • Florent ALBRECHT
  • Francesco Maria COLOMBO
  • François FARGUE
  • Françoise MALETTRA
  • Gérard CORNELOUP
  • Gérard HONORÉ
  • Gérard MANNONI
  • Hermann GRAMPP
  • Hermine VIDEAU
  • Isabelle APOSTOLOS
  • Jacqueline BECKER
  • Jacques DUFFOURG
  • Jean-François LATTARICO
  • Jean-Michel BADET
  • Julien MAIRE
  • Juliette BUCH
  • Laurent VILAREM
  • Linda MURRAY
  • Lorenzo QUATTROPANI
  • Mathias HEIZMANN
  • Matthew RYE
  • Matthias HEIZMANN
  • Mehdi MAHDAVI
  • Michel LE NAOUR
  • Michel PAROUTY
  • Michèle LARIVIERE
  • Monique BARICHELLA
  • Nicole DUAULT
  • Olivier BERNAGER
  • Olivier BRUNEL
  • Olivier DENOYELLE
  • Olivier FILANCIU
  • Olivier ROUVIERE
  • Patrick FLORENTIN
  • Pauline GARAUDE
  • Philippe DESPHIEUX
  • Philippe KALMAN
  • Philippe VENTURINI
  • Phlippe KALMAN
  • Pierre BREINER
  • Pierre CADARS
  • Pierre FLINOIS
  • Pierre GRUMBERG
  • Pierre-Emmanuel LEPHAY
  • Renaud LORANGER
  • Roger TELLART
  • Romain FEIST
  • Séverine GARNIER
  • Stéphane HAIK
  • Stéphane VILLEMIN
  • Sylvia AVRAND-MARGOT
  • Sylvie BONIER
  • Thomas COUBRONNE
  • Vincent GUILLEMIN
  • Yannick MILLON
  • Yutha TEP
  • Yves JAUNEAU



    Michel PAROUTY

      Les Contes au noir
    Nouvelle production des Contes d'Hoffmann de Jacques Offenbach à Lausanne.
    Opéra, Lausanne

    Depuis Orphée aux Enfers et la Belle Hélène, le tandem Marc Minkowski et Laurent Pelly a démontré son affinité avec l'univers bigarré et corrosif d'Offenbach. Cependant, pour Les Contes d'Hoffmann qui se donnent à Lausanne, ils dévoilent une facette plus rare du compositeur : sa noirceur.
    Le 24/02/2003


      L'origine de la femme ?
    Nouvelle production de Lulu d'Alban Berg à Toulouse.
    Théâtre du Capitole, Toulouse

    Dans la nouvelle production toulousaine du chef-d'oeuvre d'Alban Berg, pour une fois, Lulu est la femme d'un seul homme, ou presque, puisque Pet Halmen porte sur ses épaules le poids dramatique et scénique de cette nouvelle production. Que se passe-t-il, selon lui, dans la tête d'une femme ? Bien malin qui le saura.
    Le 31/01/2003


      Wozzeck sans repentir
    Nouvelle production de Wozzeck d'Alban Berg l'Opéra de Nantes.
    Cité des Congrès, Nantes

    C'est une page qui se tourne, pour l'Opéra de Nantes. Et pas seulement parce que le Théâtre Graslin, en travaux, n'a pu accueillir ce Wozzeck. Mars prochain verra la naissance d'une nouvelle structure lyrique, ANO (Angers Nantes Opéra) qui devrait redonner du lustre à l'Opéra d'Angers et à la région, et permettre des projets plus ambitieux.
    Le 19/01/2003


      Berlioz en langue fourchue
    Premier concert des célébrations Berlioz avec l'Orchestre de Paris.
    Théâtre Mogador, Paris

    L'année Berlioz est lancée. Grand intervenant du projet " Berlioz 2003 ", l'Orchestre de Paris multiple les offensives, et l'on attend, bien sûr, les versions concertantes de Béatrice et Bénédict et de Benvenuto Cellini. En attendant, c'est avec L'Enfance du Christ qu'il a rompu le pain des célébrations.
    Le 16/01/2003


      Arielle chante plus blanc
    Première de la Belle et la toute petite Bête, un spectacle de Jérôme Savary et Gérard Daguerre.
    Opéra Comique - Salle Favart, Paris

    Le nouveau spectacle de l'Opéra Comique se définit comme " un conte de fées raconté de travers par Jérôme Savary et mis en musique par Gérard Daguerre ". Mais l'événement médiatique réside surtout dans la " prise de rôle " d'Arielle Dombasle dont on connaissait surtout la voix au disque. Surprise ?
    Le 10/01/2003


      Cendrillon dans ses souliers
    Reprise de La Cenerentola de Rossini à l'Opéra de Paris.
    Palais Garnier, Paris

    Peut-être est-ce l'effet Disney, mais le retour de Cendrillon coïncide souvent avec la période des fêtes. Justement, pour ce qui est du sens de la fête, Rossini reste un maître incomparable. Et avec Jérôme Savary pour orchestrer cette Cenerentola, il n'y a même plus besoin de lampions pour que les yeux des spectateurs s'illuminent.
    Le 11/12/2002


      La preuve par trois
    Concert du Trio Capuçon.
    Théâtre des Champs-Élysées, Paris

    Le Trio Capuçon est jeune et tout naturellement plein d'enthousiasme. Déjà riche, la carrière soliste de ses membres ne les empêche pas de s'adonner aux plaisirs conviviaux de la musique de chambre. Qu'ils réussissent à quasiment remplir le Théâtre des Champs-Élysées avec un programme de trios avec piano est déjà, en soi, un exploit.
    Le 10/12/2002


      Bravo, chose rare !
    Nouvelle production de La Capricciosa corretta de Vincente Martin Y Soler.
    Opéra, Lausanne

    " Bravi, Cosa rara ! " s'exclamait Leporello dans Don Giovanni. Voilà à quoi tient la postérité du compositeur Vincente Martin y Soler. La citation de Da Ponte n'était pas innocente, puisque ce dernier a collaboré à plusieurs reprises avec l'espagnol, notamment pour cette Capricciosa corretta qui vient d'être recréée à Lausanne.
    Le 08/12/2002


      Sainte Barbara en catimini
    Récital de la soprano Barbara Bonney accompagnée par le pianiste Malcolm Martineau.
    Théâtre des Champs-Élysées, Paris

    C'est un rêve blond que Barbara Bonney. Elle a été la plus jolie Pamina de son époque, elle a chanté avec tous les grands chefs ; mais par-dessus tout, elle a toujours affirmé son amour du Lied. Et c'est lui qu'elle honore, pour son concert au Théâtre des Champs-Élysées, à travers Joseph Haydn, Franz Schubert, Johannes Brahms.
    Le 04/12/2002


      Gossec renouvelle son régime
    Seconde partie des journées François-Joseph Gossec à Versailles.
    Chapelle Royale, Versailles

    Les délicieux plaisirs généreusement dispensés par le premier week-end versaillais consacré à François-Joseph Gossec n'étaient qu'un avant-goût de ceux qui allaient suivre, ô combien savoureux. Pour les servir, il y avait les valeureuses troupes du Concerto Köln, du Quatuor Ad Fontes, et de la Grande Ecurie et la Chambre du Roy.
    Le 01/12/2002


    1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14 
    [   page 1 sur 14  |   suiv >    ]


  • Les 3 dernières critiques de concert

  • Titus en pastel

  • Attila en voix

  • À l’épreuve du feu

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com