altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par auteur 20 novembre 2017

Les auteurs:

  • Alain COCHARD
  • Anne-Béatrice MULLER
  • Antoine Livio (1931-2001)
  • Arthur RICHER
  • Barry MILLINGTON
  • Benjamin GRENARD
  • Bertrand BOLOGNESI
  • Camille de RIJCK
  • Christelle CAZAUX
  • Christian PETER
  • Christine LETEUX
  • Claude HELLEU
  • David VERDIER
  • Élie-Gérard SOUQUET
  • Eric SEBBAG
  • Eugénie Alécian
  • Florent ALBRECHT
  • Francesco Maria COLOMBO
  • François FARGUE
  • Françoise MALETTRA
  • Gérard CORNELOUP
  • Gérard HONORÉ
  • Gérard MANNONI
  • Hermann GRAMPP
  • Hermine VIDEAU
  • Isabelle APOSTOLOS
  • Jacqueline BECKER
  • Jacques DUFFOURG
  • Jean-François LATTARICO
  • Jean-Michel BADET
  • Julien MAIRE
  • Juliette BUCH
  • Laurent VILAREM
  • Linda MURRAY
  • Lorenzo QUATTROPANI
  • Mathias HEIZMANN
  • Matthew RYE
  • Matthias HEIZMANN
  • Mehdi MAHDAVI
  • Michel LE NAOUR
  • Michel PAROUTY
  • Michèle LARIVIERE
  • Monique BARICHELLA
  • Nicole DUAULT
  • Olivier BERNAGER
  • Olivier BRUNEL
  • Olivier DENOYELLE
  • Olivier FILANCIU
  • Olivier ROUVIERE
  • Patrick FLORENTIN
  • Pauline GARAUDE
  • Philippe DESPHIEUX
  • Philippe KALMAN
  • Philippe VENTURINI
  • Phlippe KALMAN
  • Pierre BREINER
  • Pierre CADARS
  • Pierre FLINOIS
  • Pierre GRUMBERG
  • Pierre-Emmanuel LEPHAY
  • Renaud LORANGER
  • Roger TELLART
  • Romain FEIST
  • Séverine GARNIER
  • Stéphane HAIK
  • Stéphane VILLEMIN
  • Sylvia AVRAND-MARGOT
  • Sylvie BONIER
  • Thomas COUBRONNE
  • Vincent GUILLEMIN
  • Yannick MILLON
  • Yutha TEP
  • Yves JAUNEAU



    Thomas COUBRONNE

      Titus en pastel
    Reprise de la Clémence de Titus de Mozart dans la mise en scène de Willy Decker, sous la direction de Dan Ettinger à l’Opéra de Paris.
    Palais Garnier, Paris

    Production sage et intelligente que ce Titus de l’Opéra de Paris imaginé par Willy Decker et dirigé sans grand relief par Dan Ettinger. Une distribution de qualité, dominée par une Stéphanie d’Oustrac éminemment artiste, et une belle scénographie ne suffisent pas tout à fait à donner le frisson dans cette œuvre réputée difficile, voire faible, mais surtout d’une suprême exigence.
    Le 15/11/2017


      À l’épreuve du feu
    Nouvelle production de Grandeur et décadence de la ville de Mahagonny de Weill dans une mise en scène de Sebastian Baumgarten et sous la direction de Fabio Luisi à l’Opéra de Zurich.
    Opernhaus, Zürich

    C’est un lieu commun que de dénigrer les livrets de Brecht ; la production de Sebastian Baumgarten à Zurich, malgré une direction musicale épaisse, prouve au contraire combien les interrogations que soulève une œuvre comme Mahagonny sont exaltées jusque dans une mise en scène qui les escamote. N’est-ce pas là une définition d’un chef-d’œuvre ?
    Le 12/11/2017


      Les années nucléaire
    Première à l’Opéra Comique, Paris, de Kein Licht. (2011/2012/2017) de Philippe Manoury dans une mise en scène de Nicolas Stemann et sous la direction de Julien Leroy.
    Opéra Comique - Salle Favart, Paris

    Moment éloquent de Regietheater dans l’écrin délicat de la salle Favart, l’œuvre de théâtre musical de Philippe Manoury et Nicolas Stemann inspirée par trois textes d’Elfriede Jelinek, Kein Licht. (2011/2012/2017) surfe sur la vague de Fukushima en une réflexion absurde, ouverte, au bord de l’abîme, sur l’avenir de l’humanité privée de lumière. Obscur et lumineux.
    Le 19/10/2017


      Salzbourg 2017 (5) : Le feu sacré ?
    Nouvelle production de la Clémence de Titus de Mozart dans une mise en scène de Peter Sellars et sous la direction de Teodor Currentzis au festival de Salzbourg 2017.
    Felsenreitschule, Salzburg

    Avouons notre malaise devant le foisonnement bouillonnant de la Clémence de Titus par Peter Sellars : faisant corps avec la conception incendiaire, du feu doublement sacré du théâtre et du Temple, de Teodor Currentzis, elle n’évite pas à notre sens certaines facilités qui nous ont rappelé les heures les moins constructives de la polémique « Je suis Charlie ».
    Le 19/08/2017


      Salzbourg 2017 (4) : Così fa Ariodante
    Première au festival d’été de Salzbourg 2017 d’Ariodante de Haendel dans la mise en scène de Christof Loy, sous la direction de Gianluca Capuano.
    Haus für Mozart, Salzburg

    Pas une ombre au tableau dans cette reprise de l’Ariodante concocté par Cecilia Bartoli pour son festival de Pentecôte. Autant qu'une galerie de personnages idéale et qu'une direction imaginative en diable, affûtée, la mise en scène de Christof Loy fait mouche. Comme quoi avec des idées et un peu d'humour, on peut accomplir de grandes choses.
    Le 16/08/2017


      Salzbourg 2017 (3) : Le poète parle
    Récital de la pianiste Mitsuko Uchida au festival de Salzbourg 2017.
    Haus für Mozart, Salzburg

    Qu’ont en commun les Kreisleriana et la Sarabande de la Cinquième Suite française ? Pas plus a priori que la Sonate facile de Mozart et la Fantaisie de Schumann. Mais c’est tout le talent de Mitsuko Uchida de déployer dans cet épineux programme un style absolument unitaire atteignant à l’épure de pièces dont l’élaboration formelle s’efface au profit du noyau universel.
    Le 15/08/2017


      Bayreuth 2017 (1) : Le Purgatoire
    Reprise de Parsifal de Wagner dans la mise en scène d’Uwe Eric Laufenberg, sous la direction de Marek Janowski au festival de Bayreuth 2017.
    Festspielhaus, Bayreuth

    Si l’on peut comprendre le contexte polémique de Parsifal présenté en 2016 à Bayreuth par Uwe Eric Laufenberg après les attentats de Bavière, force est de constater les faiblesses, les limites et le relatif ennui d’un spectacle plutôt inoffensif, à l’optimisme consensuel mais assez lisse. Beaucoup de bonnes intentions, mais on sait que l’enfer en est pavé.
    Le 05/08/2017


      Schumann sans concession
    Liederabend Schumann du baryton Christian Gerhaher accompagné au piano par Gerold Huber dans le cadre de la biennale d’art vocal à la Cité de la musique, Paris.
    Cité de la Musique, Paris

    Merveilleux programme Schumann pour ce week-end Lied à la Cité de la musique, confié au meilleur attelage du moment, le tandem formé par un Christian Gerhaher lunaire et un Gerold Huber prodigieusement à l’écoute. Un véritable événement dont la qualité couronne une biennale d’art vocal riche de concerts alléchants, mais surtout un modèle d’intransigeance. Noir et fort.
    Le 27/01/2017


      Salzbourg 2016 (8) : Trois fois rien
    Nouvelle production de Faust de Gounod dans une mise en scène de Reinhard von der Thannen et sous la direction d’Alejo Pérez au festival de Salzbourg 2016.
    Großes Festspielhaus, Salzburg

    Retour sur terre après West Side Story, avec le Faust conceptuel et basé sur la scénographie de Reinhard von der Thannen, dirigé sans grand relief par un Alejo Pérez pesant et dans une distribution exotique qui prend Gounod pour Verdi. Belles voix et grandes idées ne suffisent pas à rendre prenant un spectacle systématiquement vidé de sa théâtralité.
    Le 29/08/2016


      Salzbourg 2016 (5) : Bernstein donne des ailes
    Reprise au festival d’été de Salzbourg 2016 de West Side Story de Bernstein dans la mise en scène de Philip Wm. McKinley et sous la direction de Gustavo Dudamel présenté au festival de Pentecôte.
    Felsenreitschule, Salzburg

    Éblouissante reprise au Festival de Salzbourg du West Side Story voulu par Cecilia Bartoli pour le Festival de Pentecôte sous la direction électrique de Gustavo Dudamel et dans la mise en scène mélancolique de Philip McKinley. Une réussite parfaitement équilibrée entre lisibilité, radicalité, intelligence, et plus de vitamines que dans la célèbre boisson énergisante régionale.
    Le 23/08/2016


    1  2  3  4  5  6  7  8  9 
    [   page 1 sur 9  |   suiv >    ]


  • Les 3 dernières critiques de concert

  • Titus en pastel

  • Attila en voix

  • À l’épreuve du feu

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com