altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par auteur 19 novembre 2017

Les auteurs:

  • Alain COCHARD
  • Anne-Béatrice MULLER
  • Antoine Livio (1931-2001)
  • Arthur RICHER
  • Barry MILLINGTON
  • Benjamin GRENARD
  • Bertrand BOLOGNESI
  • Camille de RIJCK
  • Christelle CAZAUX
  • Christian PETER
  • Christine LETEUX
  • Claude HELLEU
  • David VERDIER
  • Élie-Gérard SOUQUET
  • Eric SEBBAG
  • Eugénie Alécian
  • Florent ALBRECHT
  • Francesco Maria COLOMBO
  • François FARGUE
  • Françoise MALETTRA
  • Gérard CORNELOUP
  • Gérard HONORÉ
  • Gérard MANNONI
  • Hermann GRAMPP
  • Hermine VIDEAU
  • Isabelle APOSTOLOS
  • Jacqueline BECKER
  • Jacques DUFFOURG
  • Jean-François LATTARICO
  • Jean-Michel BADET
  • Julien MAIRE
  • Juliette BUCH
  • Laurent VILAREM
  • Linda MURRAY
  • Lorenzo QUATTROPANI
  • Mathias HEIZMANN
  • Matthew RYE
  • Matthias HEIZMANN
  • Mehdi MAHDAVI
  • Michel LE NAOUR
  • Michel PAROUTY
  • Michèle LARIVIERE
  • Monique BARICHELLA
  • Nicole DUAULT
  • Olivier BERNAGER
  • Olivier BRUNEL
  • Olivier DENOYELLE
  • Olivier FILANCIU
  • Olivier ROUVIERE
  • Patrick FLORENTIN
  • Pauline GARAUDE
  • Philippe DESPHIEUX
  • Philippe KALMAN
  • Philippe VENTURINI
  • Phlippe KALMAN
  • Pierre BREINER
  • Pierre CADARS
  • Pierre FLINOIS
  • Pierre GRUMBERG
  • Pierre-Emmanuel LEPHAY
  • Renaud LORANGER
  • Roger TELLART
  • Romain FEIST
  • Séverine GARNIER
  • Stéphane HAIK
  • Stéphane VILLEMIN
  • Sylvia AVRAND-MARGOT
  • Sylvie BONIER
  • Thomas COUBRONNE
  • Vincent GUILLEMIN
  • Yannick MILLON
  • Yutha TEP
  • Yves JAUNEAU



    Vincent GUILLEMIN

      Attila en voix
    Version de concert d’Attila de Verdi par l’Orchestre et les Chœurs de l’Opéra National de Lyon sous la direction de Daniele Rustioni au Théâtre des Champs-Elysées, Paris.
    Théâtre des Champs-Élysées, Paris

    Si une version de concert n’a pas le charme d’un opéra mis en scène, au moins cela permet de programmer des ouvrages rares. Après les classiques Lucia, Macbeth et Butterfly cette saison, le Théâtre des Champs-Élysées présente le moins célèbre Attila de Verdi, avec une distribution portée par Erwin Schrott et Tatjana Serjan sous la direction de Daniele Rustioni.
    Le 15/11/2017


      Implacable Neeme Järvi
    Concert de l’Orchestre national de France sous la direction de Neeme Järvi, avec la participation du trompettiste Andreï Kavalinski et du pianiste Simon Trpčeski, à l’Auditorium de Radio France, Paris.
    Auditorium de la Maison de la Radio, Paris

    Après une magnifique Septième de Chostakovitch la saison passée, Neeme Järvi revient devant un ONF des grands soirs pour interpréter cette fois les moins célèbres Neuvième et Douzième Symphonie, ainsi qu’un Concerto pour piano n° 1 aussi passionnant à la trompette d’Andreï Kavalinski que dans les parties de piano de Simon Trpčeski.
    Le 05/11/2017


      Marathon russe
    Récitals pianistiques russes sous les doigts de Vadym Kholodenko, Yuri Favorin, Lilya Zilberstein, Alexander Ghindin et Alexander Paley à la Maison de la Radio, Paris.
    Auditorium de la Maison de la Radio, Paris

    La Maison de la Radio ose un week-end complet autour d’œuvres russes pour piano seul pour commémorer les cent ans de la révolution communiste. Avec pas moins de cinq récitals de cinq pianistes russes ou d’Europe de l’Est le dimanche, dont le premier, exceptionnel dès la première pièce, de Vadym Kholodenko.
    Le 05/11/2017


      Ring Dresde (4) : Crépuscule sans narration
    Reprise de Götterdämmerung de Wagner dans la mise en scène de Willy Decker et sous la direction de Christian Thielemann à la Semperoper de Dresde.
    Semperoper, Dresden

    Suite et fin de la Tétralogie en éléments séparés à Dresde avant les deux cycles intégraux de janvier. Encore plus impressionnant de maîtrise qu’auparavant, Christian Thielemann peine pourtant à véritablement apporter une narration au Crépuscule des Dieux, quand sur scène Andreas Schager déçoit et Nina Stemme passionne.
    Le 29/10/2017


      Des Troyens déboussolés
    Nouvelle production des Troyens de Berlioz dans une mise en scène de Lydia Steier et sous la direction de John Fiore à la Semperoper de Dresde.
    Semperoper, Dresden

    Après Hambourg et Berlin, les Troyens retrouvent une grande scène allemande avec une nouvelle production en Saxe, dans une mise en scène peu apte à porter le chef-d’œuvre de Berlioz. La distribution fait ressortir une superbe Cassandre tandis que la Staatskapelle Dresden flamboie en fosse sous la direction de John Fiore.
    Le 27/10/2017


      Un chef trop cérébral
    Concert de l’Orchestre philharmonique de Radio France sous la direction de Jukka-Pekka Saraste, avec la participation du pianiste Lars Vogt à l’Auditorium de la Maison de la Radio, Paris.
    Auditorium de la Maison de la Radio, Paris

    Ni Lars Vogt ni Jukka-Pekka Saraste n’auront convaincu dans un concerto de Grieg soit trop intellectualisé, soit brouillé. La Neuvième de Bruckner programmée ensuite souffre elle aussi d’un excès de cérébralité, en plus de problèmes d’équilibres à l’Auditorium de la Maison de la Radio, malgré un superbe Philharmonique de Radio France.
    Le 20/10/2017


      Mahler sans histoire
    Sixième Symphonie de Mahler par le Cleveland Orchestra sous la direction de Franz Welser-Möst à la Philharmonie de Paris.
    Philharmonie, Paris

    Seconde Sixième Symphonie de Mahler de la saison à la Philharmonie de Paris, celle de Franz Welser-Möst présente par rapport à la proposition de Daniel Harding un orchestre plus familier au compositeur, ainsi qu’une battue plus nette et plus nerveuse, pour un rendu encore une fois plus efficace qu’émotionnel, comme on pouvait s’y attendre avec le chef autrichien.
    Le 16/10/2017


      Un Tristan nietzschéen
    Reprise de Tristan et Isolde de Wagner dans la mise en scène de Claus Guth, sous la direction de Gianandrea Noseda au Teatro Regio de Turin.
    Teatro Regio, Torino

    Incontournable dans Verdi, Gianandrea Noseda aborde cette saison au Teatro Regio le répertoire germanique avec notamment un Tristan aminci et tout en poésie quoique très accroché aux cordes. Dans la production de Claus Guth initiée à Zurich, le couple détonant formé par le Tristan de Peter Seiffert et l’Isolde de Ricarda Merbeth sert le drame wagnérien en splendeur.
    Le 15/10/2017


      Pollini en maître
    Récital de Maurizio Pollini à la Philharmonie de Paris.
    Philharmonie, Paris

    D’une incroyable vivacité, Maurizio Pollini offre pendant plus d’une heure trente un récital Schumann-Chopin auquel il ajoute deux bis, de Chopin encore, en fin de concert. Si les idées prennent parfois le pas sur le doigté, il n’en reste pas moins impossible d’entendre sous d’autres mains une telle sonorité et un tel exposé. Merveilleuse soirée.
    Le 09/10/2017


      Paranormal Activity
    Création londiale de l’Invisible de Reimann dans une mise en scène de Vasily Barkhatov et sous la direction de Donald Runnicles à la Deutsche Oper de Berlin.
    Deutsche Oper, Berlin

    Sept ans après Medea, Aribert Reimann revient à l’opéra avec pour la première fois une trilogie en français, portée par la diction impeccable des chanteurs de l’ensemble de la Deutsche Oper Berlin. Les deux premières parties créent une vraie situation d’angoisse, mais la composition comme le livret trouvent leurs limites dans la dernière histoire.
    Le 08/10/2017


    1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26 
    [   page 1 sur 26  |   suiv >    ]


  • Les 3 dernières critiques de concert

  • Titus en pastel

  • Attila en voix

  • À l’épreuve du feu

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com