altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par auteur 16 décembre 2018

Les auteurs:

  • Alain COCHARD
  • Anne-Béatrice MULLER
  • Antoine Livio (1931-2001)
  • Arthur RICHER
  • Barry MILLINGTON
  • Benjamin GRENARD
  • Bertrand BOLOGNESI
  • Camille de RIJCK
  • Christelle CAZAUX
  • Christian PETER
  • Christine LETEUX
  • Claude HELLEU
  • David VERDIER
  • Élie-Gérard SOUQUET
  • Eric SEBBAG
  • Eugénie Alécian
  • Florent ALBRECHT
  • Francesco Maria COLOMBO
  • François FARGUE
  • Françoise MALETTRA
  • Gérard CORNELOUP
  • Gérard HONORÉ
  • Gérard MANNONI
  • Hermann GRAMPP
  • Hermine VIDEAU
  • Isabelle APOSTOLOS
  • Jacqueline BECKER
  • Jacques DUFFOURG
  • Jean-François LATTARICO
  • Jean-Michel BADET
  • Julien MAIRE
  • Juliette BUCH
  • Laurent VILAREM
  • Linda MURRAY
  • Lorenzo QUATTROPANI
  • Mathias HEIZMANN
  • Matthew RYE
  • Matthias HEIZMANN
  • Mehdi MAHDAVI
  • Michel LE NAOUR
  • Michel PAROUTY
  • Michèle LARIVIERE
  • Monique BARICHELLA
  • Nicole DUAULT
  • Olivier BERNAGER
  • Olivier BRUNEL
  • Olivier DENOYELLE
  • Olivier FILANCIU
  • Olivier ROUVIERE
  • Patrick FLORENTIN
  • Pauline GARAUDE
  • Philippe DESPHIEUX
  • Philippe KALMAN
  • Philippe VENTURINI
  • Phlippe KALMAN
  • Pierre BREINER
  • Pierre CADARS
  • Pierre FLINOIS
  • Pierre GRUMBERG
  • Pierre-Emmanuel LEPHAY
  • Renaud LORANGER
  • Roger TELLART
  • Romain FEIST
  • Séverine GARNIER
  • Stéphane HAIK
  • Stéphane VILLEMIN
  • Sylvia AVRAND-MARGOT
  • Sylvie BONIER
  • Thomas COUBRONNE
  • Vincent GUILLEMIN
  • Yannick MILLON
  • Yutha TEP
  • Yves JAUNEAU



    Yannick MILLON

      Nabucco con fuoco
    Première à l’Opéra de Dijon de Nabucco de Verdi dans la mise en scène de Marie-Ève Signeyrole, sous la direction de Roberto Rizzi-Brignoli.
    Auditorium, Dijon

    Un vent tragique souffle cette semaine sur l’Opéra de Dijon, qui accueille le Nabucco habilement délocalisé dans le Moyen-Orient actuel par Marie-Ève Signeyrole pour l’Opéra de Lille. Une tension dramatique qui est surtout le fruit de la direction de Roberto Rizzi-Brignoli, qui met le feu à une distribution de forts tempéraments.
    Le 24/11/2018


      En fond de cale
    Nouvelle production de Simon Boccanegra de Verdi dans une mise en scène de Calixto Bieito et sous la direction de Fabio Luisi à l’Opéra de Paris.
    Opéra Bastille, Paris

    Spectacle laborieux que ce Simon Boccanegra pourtant confié au trublion espagnol Calixto Bieito, qui passé quelques bons ressorts de théâtre, installe un climat assez pesant avec son décor unique d’énorme cale de navire. En fosse, Fabio Luisi défend un Verdi ample et sans brûlure théâtrale, à la tête d’une solide distribution.
    Le 15/11/2018


      La chute de la maison Debussy
    Première à l’Opéra du Rhin de Pelléas et Mélisande de Debussy dans la mise en scène de Barrie Kosky, sous la direction de Franck Ollu.
    Opéra du Rhin, Strasbourg

    Scène mise à nu, nervures psychologiques disséquées, loin du mystère de Maeterlinck, le Pelléas usherien de Barrie Kosky n’est pas sans violenter l’univers si particulier de l’unique opéra de Debussy, d’autant que la direction de Franck Ollu, aride et inexpressive, prive l’ensemble de la moindre sensualité, malgré les belles qualités d’un plateau honorable.
    Le 23/10/2018


      Colossal combo
    Concert des Wiener Philharmoniker sous la direction de Valery Gergiev, avec la participation du pianiste Denis Matsuev au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
    Théâtre des Champs-Élysées, Paris

    Plutôt que l’habituel couplage Troisième Concerto-Cinquième Symphonie, Valery Gergiev, pour ce concert du Philharmonique de Vienne au Théâtre des Champs-Élysées, avait choisi l’attelage beaucoup plus exigeant du Deuxième Concerto avec la Sixième Symphonie de Prokofiev. Une soirée soviétique de poids, avec un Denis Matsuev colossal au piano.
    Le 09/10/2018


      Plus morave que nature
    Nouvelle production de Jenůfa de Janáček dans une mise en scène d’Yves Lenoir et sous la direction de Stefan Veselka à l’Opéra de Dijon.
    Auditorium, Dijon

    Heureux Dijonnais, qui pour la rentrée lyrique ont droit à une Jenůfa plus idiomatique que nature, avec un authentique orchestre morave en fosse et la direction cursive et âpre de Stefan Veselka, à la tête d’une distribution quatre étoiles ! Ou comment remettre au premier plan l’un des compositeurs essentiels du XXe siècle, trop souvent négligé sur nos scènes.
    Le 28/09/2018


      Lucerne 2018 (2) : Ainsi parlait Thomas Rolfs
    Troisième Symphonie de Mahler par le Boston Symphony Orchestra sous la direction d’Andris Nelsons au festival de Lucerne 2018.
    Konzertsaal, Kultur- und Kongresszentrum, Luzern

    Attendue depuis l’exécution du seul Adagio final lors du concert hommage à Abbado en 2014, la Troisième Symphonie de Mahler intégrale sous la baguette d’Andris Nelsons voit enfin le jour à Lucerne, avec un Boston Symphony transcendant, dont la trompette parvient à évoquer l’Autriche du compositeur comme seuls les natifs savent généralement le faire.
    Le 13/09/2018


      Lucerne 2018 (1) : Haute voltige
    Concert du Boston Symphony Orchestra sous la direction d’Andris Nelsons, avec la participation de la violoniste Baiba Skride au festival de Lucerne 2018.
    Konzertsaal, Kultur- und Kongresszentrum, Luzern

    La veille d’une Troisième de Mahler très attendue, Andris Nelsons et le Boston Symphony présentaient un copieux programme Bernstein-Chostakovitch au bord du Lac des Quatre-Cantons. Exécution d’une parfaite virtuosité et de haute voltige, notamment dans une Quatrième Symphonie de Chostakovitch aux rouages parfaitement huilés, qui prend corps progressivement.
    Le 12/09/2018


      Salzbourg 2018 (8) : Le Paradis perdu
    Nouvelle production de la Flûte enchantée de Mozart dans une mise en scène de Lydia Steier et sous la direction de Constantinos Carydis au festival de Salzbourg 2018.
    Großes Festspielhaus, Salzburg

    Atmosphère de conte et mise en abyme sont les ingrédients du succès de la nouvelle Flûte enchantée non dénuée de gravité de Lydia Steier, heureuse surprise de l’édition 2018 du festival de Salzbourg, malgré un plateau seulement honnête et la direction souvent brutale, si peu viennoise ou émerveillée, du jeune Constantinos Carydis.
    Le 30/08/2018


      Salzbourg 2018 (7) : Éclipse totale
    Nouvelle production de Salomé de Strauss dans une mise en scène de Romeo Castellucci et sous la direction de Franz Welser-Möst au festival de Salzbourg 2018.
    Felsenreitschule, Salzburg

    Spectacle le plus attendu de l’été salzbourgeois, cette nouvelle Salomé offre la révélation d’une interprète d’exception en la volcanique Asmik Grigorian, dans une production gorgée de symboles et d’images qui utilise mieux que jamais le décor naturel du Manège des rochers. Seule la direction de Welser-Möst déçoit, à la tête de Wiener pourtant inouïs.
    Le 27/08/2018


      Salzbourg 2018 (6) : Les 120 journées de Dionysos
    Nouvelle production des Bassarides de Henze dans une mise en scène de Krzysztof Warlikowski et sous la direction de Kent Nagano au festival de Salzbourg 2018.
    Felsenreitschule, Salzburg

    Météo d’apocalypse pour accueillir le retour sur leurs terres de création des Bassarides de Hans Werner Henze, absentes de Salzbourg depuis 1966. Kent Nagano et une excellente distribution dominent la version anglaise de l’ouvrage, transcendée par un Krzysztof Warlikowski sur les sommets, enserrant la tragédie d’Euripide dans l’univers pasolinien.
    Le 23/08/2018


    1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50 
    [   page 1 sur 50  |   suiv >    ]


  • Les 3 dernières critiques de concert

  • Transcendantal

  • De l’anxiété à l’extase

  • Mahler en finesse

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com