altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par date 18 novembre 2017

19/09/2012  Un duo explosif
Récital de la soprano Patrizia Ciofi et du baryton Leo Nucci dans le cadre des Grandes Voix au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

Pour l’inauguration de leur saison, les Grandes Voix affichent le duo de choc qui avait fait délirer le public des Chorégies d’Orange lors de l’inoubliable Rigoletto de l’été 2011. Cette fois, c'est le Théâtre des Champs-Élysées qu'enfamment Patrizia Ciofi et Leo Nucci en trissant un duo de la vengeance toujours aussi jubilatoire.


Par Monique BARICHELLA

   
16/09/2012  Besançon 2012 : Schubert à l’ancienne
Récital Schubert de la pianiste Elisabeth Leonskaja au festival de Besançon 2012.
Kursaal, Besançon

Affiche la plus prestigieuse de l’édition 2012 du festival de Besançon, aux côtés d’un récital Debussy de Kristian Zimerman mort-né en raison de l’annulation du pianiste polonais, ce florilège de sonates de Schubert par Elisabeth Leonskaja offre une brillante démonstration du grand style à l’ancienne, sans fioritures ni effets, implacable et fervent.


Par Yannick MILLON

   
15/09/2012  Figaro bouge encore
Reprise des Noces de Figaro de Mozart dans la mise en scène de Giorgio Strehler et sous la direction d’Evelino Pidò à l'Opéra de Paris.
Opéra Bastille, Paris

Que la première de cette énième reprise des Noces de Figaro dites de Strehler ait lieu en pleines journées du patrimoine ne peut être absolument fortuit. Distribution mal assortie, direction indifférente, la plus vénérable production de l’Opéra de Paris semblait promise à la routine. Et pourtant, grâce au Figaro d’Alex Esposito et au Comte de Luca Pisaroni, elle bouge encore.


Par Mehdi MAHDAVI

   
13/09/2012  Un caprice sans surprise
Reprise de Capriccio de Strauss dans la mise en scène de Robert Carsen et sous la direction de Philippe Jordan à l’Opéra de Paris.
Palais Garnier, Paris

Jolie reprise de l’excellente production Carsen de Capriccio, opéra difficile entre tous. Tout fonctionne bien, scéniquement et vocalement, avec une distribution homogène, sinon brillante. Les grandes émotions viennent de l’orchestre et de la direction de Philippe Jordan, somptueuse. Et quel pupitre de cors ! La grande classe.


Par Gérard MANNONI

   
12/09/2012  De la prière à l’orgie
Concert de rentrée de l’Orchestre de Paris sous la direction de Paavo Järvi, avec la participation du pianiste Lang Lang.
Salle Pleyel, Paris

Ainsi Parvo Järvi semblait-il résumer le concert d’ouverture de saison de l’Orchestre de Paris, où la ferveur des Litanies à la Vierge Noire et du Stabat Mater de Poulenc et la liesse finale de l’Oiseau de feu de Stravinski encadraient le Troisième Concerto de Prokofiev sous les doigts hallucinés de Lang Lang.


Par Claude HELLEU

   
11/09/2012  Comédie musicale de luxe ?
Création mondiale de JJR (Citoyen de Genève) de Fénelon dans une mise en scène de Robert Carsen et sous la direction de Jean Deroyer au Grand Théâtre de Genève.
Bâtiment des Forces motrices, Genève

Philipe Fénelon, né en 1952, est un compositeur d’opéras prolifique et chanceux puisque toutes ses œuvres ont été montées avec bonheur dans les plus grandes salles. Son septième opus, JJR, citoyen de Genève, tient l’affiche du Grand Théâtre de la ville helvétique, délocalisé pour l’occasion dans le Bâtiment des Forces Motrices.


Par Nicole DUAULT

   
07/09/2012  Terne Hoffmann
Reprise des Contes d’Hoffmann d’Offenbach dans la mise en scène de Robert Carsen, sous la direction de Tomas Netopil à l’Opéra de Paris.
Opéra Bastille, Paris

Seule la nouvelle Olympia, Jane Archibald, redonne vraiment vie à cette production légendaire reprise pour la sixième fois à l’Opéra Bastille depuis sa création en 2000. Après un prologue aux semelles de plomb tant à l’orchestre que sur scène, l’humour reprend peu à peu sa place dans ces Contes dont on retrouve avec plaisir l’inventivité.


Par Claude HELLEU

   
25/08/2012  Salzbourg 2012 (10) : Et le temps devient espace
Concert des Wiener Philharmoniker sous la direction de Bernard Haitink, avec la participation du pianiste Murray Perahia au festival de Salzbourg 2012.
Großes Festspielhaus, Salzburg

Intense émotion à l’issue du dernier programme symphonique des Wiener cet été à Salzbourg, transcendé par Bernard Haitink à la fois dans un Beethoven lumineux, impalpable et caressé du bout des doigts par Murray Perahia, et dans une Neuvième de Bruckner très étirée, à la tristesse insondable, à la résignation fruit d’une vie de réflexion.


Par Yannick MILLON

   
25/08/2012  Salzbourg 2012 (11) : Jules César chez Cléopâtre
Première au festival de Salzbourg 2012 de Giulio Cesare de Haendel dans la mise en scène de Patrice Caurier et Moshe Leiser et sous la direction de Giovanni Antonini.
Haus für Mozart, Salzburg

Feu d’artifice que ce Jules César à Salzbourg, fraîchement accueilli lors du festival de Pentecôte. Plateau éblouissant, orchestre théâtral, galerie de personnages hauts en couleur et mise en scène ébouriffante, tout est pourtant réuni pour un spectacle diablement réussi, à mettre entre toutes les mains – y compris celles des allergiques à l’opera seria.


Par Thomas COUBRONNE

   
22/08/2012  Salzbourg 2012 (9) : L’Enfer sur terre
Nouvelle production des Soldats de Zimmermann dans une mise en scène d’Alvis Hermanis et sous la direction d’Ingo Metzmacher au festival de Salzbourg 2012.
Felsenreitschule, Salzburg

Gifle monumentale que cette nouvelle production des Soldats de Zimmermann, donnés pour la première fois à Salzbourg dans une mise en scène au vitriol sur la dégénérescence d’une société gangrenée par la guerre. Triomphe absolu pour Ingo Metzmacher et des Wiener d’une violence tétanisante, qui laisse sonné pendant de longues minutes.


Par Yannick MILLON

   
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  183  184  185  186  187  188  189  190  191  192  193  194  195  196  197  198  199  200  201  202  203  204  205  206  207  208  209  210  211  212  213  214  215  216  217  218  219  220  221  222  223  224  225  226  227  228  229  230  231  232  233  234  235  236  237  238  239  240  241  242  243  244  245  246  247  248  249  250  251  252  253  254  255  256  257  258  259  260  261  262  263  264  265  266  267  268  269  270  271  272  273  274  275  276  277  278  279  280  281  282  283  284  285  286  287  288  289  290  291  292  293  294  295  296  297  298  299  300  301  302  303  304  305  306  307  308  309  310  311  312  313  314  315  316  317  318  319  320  321  322  323  324  325  326  327  328  329  330  331  332  333  334  335  336  337  338  339  340  341  342  343  344  345  346  347  348  349  350  351  352  353  354  355  356  357  358  359  360  361  362  363  364  365  366 
[   < prec.   |    page 100 sur 366  |   suiv >    ]


Les 3 dernières critiques de concert

  • Titus en pastel

  • Attila en voix

  • À l’épreuve du feu

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com