altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par date 24 septembre 2018

18/05/2013  Le Corsaire ressuscité
Le Corsaire de Mazilier et Adam par le Ballet du Capitole de Toulouse.
Théâtre du Capitole, Toulouse

Rarement remonté dans son intégralité, le Corsaire, de Joseph Mazilier, étrenné à Paris en 1856, basé sur un poème de Lord Byron et sur la musique d’Adolphe Adam, renaît à Toulouse grâce à son directeur Kader Belarbi dans une version à l’exotisme délicat servie par une troupe rajeunie et des premiers rôles de choix.


Par François FARGUE

   
13/05/2013  Un caprice désabusé
Nouvelle production de Capriccio de Strauss dans une mise en scène de David Marton et sous la direction de Bernhard Kontarsky à l’Opéra de Lyon.
Opéra national, Lyon

Dans le dialogue entre Flamand, le musicien, et Olivier, le poète, qui ouvre Capriccio, Richard Strauss pose d’emblée la problématique de son testament lyrique : le mot ou la note ? Qui mieux que David Marton, jeune trublion de la mise en scène dont le travail vise à explorer les rapports profonds entre théâtre et musique, pouvait résoudre cette question ?


Par Mehdi MAHDAVI

   
11/05/2013  Deauville 2013 (2) : La relève et les anciens
Deuxième et dernier week-end du festival Pâques à Deauville 2013.
Salle Élie de Brignac, Deauville

Après un début symphonique, le Festival de Pâques de Deauville est revenu à sa vocation chambriste lors des deux premiers week-ends de mai, réchauffant avec une savante combinaison entre les différentes strates de générations de musiciens qui se sont succédés pendant ses dix-sept années d’existence, le cœur des estivants de ce printemps très en retard sur la Côte normande.


Par Olivier BRUNEL

   
02/05/2013  Grandes voix pour la Gioconda
Entrée au répertoire de l’Opéra de Paris de la Gioconda de Ponchielli dans une mise en scène de Pier Luigi Pizzi et sous la direction de Daniel Oren.
Opéra Bastille, Paris

Fréquemment à l’affiche dans maints pays et dans bien de nos opéras de région, la Gioconda de Ponchielli n’avait jamais été représentée à l’Opéra de Paris. C’est chose faite, dans une mise en scène purement décorative de Pier-Luigi Pizzi et avec une distribution de grandes voix très applaudies par le public de la première.


Par Gérard MANNONI

   
28/04/2013  On a retrouvé le vrai Don Carlo !
Version de concert de Don Carlo de Verdi sous la direction de Gianandrea Noseda au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

Les forces du Teatro Regio de Turin au grand complet et un plateau réunissant quelques-uns des meilleurs verdiens du moment placés sous la baguette de Gianandrea Noseda, la version de concert de Don Carlo présentée sur la scène du TCE s’annonçait comme un événement. Sans Ramón Vargas, mais avec Stefano Secco, dont la vérité saisit une nouvelle fois dans le rôle-titre.


Par Mehdi MAHDAVI

   
27/04/2013  Deauville 2013 (1) : Un lancement réussi
Concert de l’Ensemble Initium sous la direction d’Amaury Coeytaux, avec la participation du pianiste Nicholas Angelich en ouverture du festival de Pâques de Deauville 2013.
Salle Élie de Brignac, Deauville

Le Festival de Pâques de Deauville vient d’ouvrir sa dix-septième édition avec un très bon concert qui permettait de découvrir une toute nouvelle formation orchestrale, l’Ensemble Initium que dirigeait du violon Amaury Coeytaux avec comme soliste l’un des piliers de la première heure, le pianiste Nicholas Angelich. Grand succès public !


Par Olivier BRUNEL

   
25/04/2013  Dans la tête de Leporello ?
Nouvelle production de Don Giovanni de Mozart dans une mise en scène de Stéphane Braunschweig et sous la direction de Jérémie Rhorer au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

Comme toujours lorsque Jérémie Rhorer est au pupitre du Théâtre des Champs-Élysées, on a les oreilles rivées sur la fosse. Il est vrai que la mise en scène de Stéphane Braunschweig n’ajoute rien au mythe de Don Giovanni et que le plateau vocal ne renouvelle pas le miracle du quatuor d’Idomeneo, premier volet d’un cycle Mozart qui s’achève sans éclats autres qu’orchestraux.


Par Mehdi MAHDAVI

   
25/04/2013  Retenue et lyrisme
Concert de l’Orchestre de Paris sous la direction de Paavo Järvi, avec la participation du violoniste Leonidas Kavakos à la salle Pleyel, Paris.
Salle Pleyel, Paris

Retenue, intériorité, gravité : fascinante, l’expressivité du violoniste Leonidas Kavakos dans le Concerto de Sibelius est aussi unique en son genre. Paavo Järvi en avait été le complice inspiré avant de donner avec un Orchestre de Paris au mieux de son homogénéité une magnifique ampleur à la Troisième Symphonie de Brahms.


Par Claude HELLEU

   
24/04/2013  Triomphal retour
Récital du pianiste Piotr Anderszewski au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

Après une grande année sabbatique, le pianiste Piotr Anderszewski reprend les concerts et aussi le chemin du studio d’enregistrement. Magnifique et éclectique programme et grande maturité étaient au rendez-vous pour ce retour triomphal sur la scène du Théâtre des Champs-Élysées où l’attendait un public fidèle et fervent qu’il n’a pas déçu.


Par Olivier BRUNEL

   
23/04/2013  Stravinski aux deux visages
Concert Stravinski du London Symphony Orchestra sous la direction de Sir John Eliot Gardiner à la salle Pleyel, Paris.
Salle Pleyel, Paris

Apollon Musagète et Oedipus Rex à la salle Pleyel par Sir John Eliot Gardiner et le London Symphony Orchestra : deux œuvres de 1928 pour se souvenir que Stravinski a humé l’air du temps dans ce rappel à l’ordre néoclassique prôné par Cocteau qui n’a pas donné que des chefs d’œuvres. La preuve, même si l’oratorio reste de loin la meilleure des deux partitions.


Par Olivier BERNAGER

   
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  183  184  185  186  187  188  189  190  191  192  193  194  195  196  197  198  199  200  201  202  203  204  205  206  207  208  209  210  211  212  213  214  215  216  217  218  219  220  221  222  223  224  225  226  227  228  229  230  231  232  233  234  235  236  237  238  239  240  241  242  243  244  245  246  247  248  249  250  251  252  253  254  255  256  257  258  259  260  261  262  263  264  265  266  267  268  269  270  271  272  273  274  275  276  277  278  279  280  281  282  283  284  285  286  287  288  289  290  291  292  293  294  295  296  297  298  299  300  301  302  303  304  305  306  307  308  309  310  311  312  313  314  315  316  317  318  319  320  321  322  323  324  325  326  327  328  329  330  331  332  333  334  335  336  337  338  339  340  341  342  343  344  345  346  347  348  349  350  351  352  353  354  355  356  357  358  359  360  361  362  363  364  365  366  367  368  369  370  371  372  373  374  375  376  377  378  379 
[   < prec.   |    page 100 sur 379  |   suiv >    ]


Les 3 dernières critiques de concert

  • Lucerne 2018 (2) : Ainsi parlait Thomas Rolfs

  • Grandeur et carences

  • Lucerne 2018 (1) : Haute voltige

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com