altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par auteur 09 aoűt 2020

Les auteurs:

  • Alain COCHARD
  • Anne-BĂ©atrice MULLER
  • Antoine Livio (1931-2001)
  • Arthur RICHER
  • Barry MILLINGTON
  • Benjamin GRENARD
  • Bertrand BOLOGNESI
  • Camille de RIJCK
  • Christelle CAZAUX
  • Christian PETER
  • Christine LETEUX
  • Claude HELLEU
  • David VERDIER
  • Élie-GĂ©rard SOUQUET
  • Eric SEBBAG
  • EugĂ©nie AlĂ©cian
  • Florent ALBRECHT
  • Florent COUDEYRAT
  • Francesco Maria COLOMBO
  • François FARGUE
  • Françoise MALETTRA
  • GĂ©rard CORNELOUP
  • GĂ©rard HONORÉ
  • GĂ©rard MANNONI
  • Hermann GRAMPP
  • Hermine VIDEAU
  • Isabelle APOSTOLOS
  • Jacqueline BECKER
  • Jacques DUFFOURG
  • Jean-François LATTARICO
  • Jean-Michel BADET
  • Julien MAIRE
  • Juliette BUCH
  • Laurent VILAREM
  • Linda MURRAY
  • Lorenzo QUATTROPANI
  • Mathias HEIZMANN
  • Matthew RYE
  • Matthias HEIZMANN
  • Mehdi MAHDAVI
  • Michel LE NAOUR
  • Michel PAROUTY
  • Michèle LARIVIERE
  • Monique BARICHELLA
  • Nicole DUAULT
  • Olivier BERNAGER
  • Olivier BRUNEL
  • Olivier DENOYELLE
  • Olivier FILANCIU
  • Olivier ROUVIERE
  • Patrick FLORENTIN
  • Pauline GARAUDE
  • Philippe DESPHIEUX
  • Philippe KALMAN
  • Philippe VENTURINI
  • Phlippe KALMAN
  • Pierre BREINER
  • Pierre CADARS
  • Pierre FLINOIS
  • Pierre GRUMBERG
  • Pierre-Emmanuel LEPHAY
  • Renaud LORANGER
  • Roger TELLART
  • Romain FEIST
  • SĂ©verine GARNIER
  • StĂ©phane HAIK
  • StĂ©phane VILLEMIN
  • Sylvia AVRAND-MARGOT
  • Sylvie BONIER
  • Thomas COUBRONNE
  • Vincent GUILLEMIN
  • Yannick MILLON
  • Yutha TEP
  • Yves JAUNEAU



    Françoise MALETTRA

      Un Falstaff d'une belle couleur
    Falstaff de Giuseppe Verdi au festical d'Aix-en-Provence.
    Théâtre de l’Archevêché, Aix-en-Provence

    Le nouveau Falstaff du festival d'Aix-en-Provence était alléchant à double titre : d'abord pour la baguette d'Esa Pekka Salonen, ensuite pour la mise en scène d'Herbert Wernicke, encore auréolé de ses succès salzbourgeois. Si l'absence du premier a évidemment déçu, Wernicke, lui, a rempli son contrat.
    Le 10/07/2001


      Trop belles pour lui
    Récital Maurizio Pollini à la Cité de la Musique.
    Cité de la Musique, Paris

    Dans la foulée de son concert Bartok avec Pierre Boulez, Maurizio Pollini donnait un récital, lundi dernier, à la Cité de la Musique. Au programme, Liszt et Chopin, deux monuments pianistiques auxquels le pianiste italien a rendu un hommage virtuose et respectueux. Décidément trop respectueux.
    Le 25/06/2001


      PĂ©nĂ©lope de Charybde en Scylla
    Pénélope de Gabriel Fauré en version de concert avec l'Orchestre National de France dirigé par Claude Schnitzler.
    Théâtre des Champs-Élysées, Paris

    Unique tentative opératique de Gabriel Fauré, Pénélope serait-il maudit des scènes lyriques? On ne l'entend pratiquement jamais, et quand, fait rarissime, un théâtre se risque à le sortir du purgatoire, l'infortunée compagne d'Ulysse subit elle aussi mille périls. La récente version de concert du TCE n'a pas failli à la triste règle.
    Le 14/06/2001


      Ligeti et Kurtag avec les moustaches de la Joconde
    Hommages Ă  Ligeti et Kurtag Ă  la Maison de Radio-France.
    Salle Olivier Messiaen - Maison de la Radio, Paris

    Samedi dernier, Radio-France faisait fête à deux compositeurs clés de la création contemporaine : Ligeti et Kurtag. Pour allumer les bougies, les pianistes Pierre-Laurent Aimard et Florent Boffard épaulés des percussionnistes Michel Cerutti et Daniel Ciampolini ont déballé un impressionnant instrumentarium.
    Le 09/06/2001


      Rameau ex machina
    " Rameau en clair-obscur ", spectacle Imaginé d'après La Tragédie Lyrique Hippolyte et Aricie de Jean-Philippe Rameau.
    Espace 44, Nantes

    Etonnante initiative du Printemps des Arts de Nantes que de recréer en maquettes les machines de l'opéra baroque de Lully à Rameau. De quoi faire rêver à ce que seul le metteur en scène Eugène Green a pu tenter en grandeur nature à Prague. Pour habiller son exposition, Nantes proposait aussi un spectacle autour d'Hippolyte et Aricie.
    Le 06/06/2001


      Gentleman Bo
    Récital du baryton Bo Skovhus au Théâtre du Châtelet.
    Théatre du Châtelet, Paris

    Le baryton Bo Skovhus possède un charme fou. On se souviendra longtemps d'une certaine Veuve joyeuse à l'Opéra Garnier, où il ensorcelait Karita Mattila et la faisait succomber, pantelante, entre ses bras. Changement de registre, mardi soir au Châtelet : smoking blanc, dents de loup, et programme ambitieux.
    Le 29/05/2001


      L'amour toujours
    Concert de l'Orchestre Philharmonique de Radio France dirigé par Eliahu Inbal.
    Théatre du Châtelet, Paris

    On a beaucoup célébré l'amour le 25 mai dernier au Châtelet : amour éperdument romantique avec Le Lac de Patrick Burgan, amour fatal et flamboyant avec la Turangalila-Symphonie d'Olivier Messiaen. Pour mettre en scène ces idylles, l'Orchestre Philharmonique de Radio France s'en laissait conter par la baguette enflammée d'Eliahu Inbal.
    Le 25/05/2001


      Un chef presque Ă©conduit
    Concert de l'Orchestre National de France dirigé par le chef invité Djansug Kakhidzé.
    Théâtre des Champs-Élysées, Paris

    Il y a des soirs où l'Orchestre National de France prend d'autorité la parole, se mobilise comme un seul homme et décide de donner la mesure de ce qu'est l'esprit d'une vraie communauté musicale. C'était d'emblée palpable jeudi dernier : le chef invité Djansug Kakhidzé a manqué d'en faire les frais.
    Le 10/05/2001


      Ariodante sur un plan très inclinĂ©
    Ariodante de GF Hændel au Palais Garnier de Paris.
    Palais Garnier, Paris

    Si le travail de Jorge Lavelli est parfois controversé, cette fois, sa mise en scène d'Ariodante de Haendel au Palais Garnier a carrément été huée par le public parisien. Mais le travail de Marc Minkowski et de ses musiciens du Louvre - si apprécié au disque - ne remporte pas non plus que des louanges.
    Le 17/04/2001


      Morte, mais divinement ressuscitĂ©e
    Création française de Die tote Stadt à l'Opéra du Rhin.
    Opéra du Rhin, Strasbourg
    © OpĂ©ra du Rhin
    Chef-d'oeuvre du compositeur prodige Erich Korngold, Die tote Stadt (La Ville morte) est une des grandes partitions du XXe siècle, curieusement absente du répertoire. C'est encore une fois à un opéra de région - l'Opéra du Rhin- que l'on doit l'heureuse initiative de réparer cet oubli majeur.
    Le 12/04/2001


    1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12 
    [   page sur 12  |   suiv >    ]


  • Les 3 dernières critiques de concert

  • L'aube d'Ă©tĂ©

  • RĂ©ouverture

  • Des tĂ©nèbres Ă  la lumière

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com