altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par auteur 07 décembre 2019

Les auteurs:

  • Alain COCHARD
  • Anne-BĂ©atrice MULLER
  • Antoine Livio (1931-2001)
  • Arthur RICHER
  • Barry MILLINGTON
  • Benjamin GRENARD
  • Bertrand BOLOGNESI
  • Camille de RIJCK
  • Christelle CAZAUX
  • Christian PETER
  • Christine LETEUX
  • Claude HELLEU
  • David VERDIER
  • Élie-GĂ©rard SOUQUET
  • Eric SEBBAG
  • EugĂ©nie AlĂ©cian
  • Florent ALBRECHT
  • Florent COUDEYRAT
  • Francesco Maria COLOMBO
  • François FARGUE
  • Françoise MALETTRA
  • GĂ©rard CORNELOUP
  • GĂ©rard HONORÉ
  • GĂ©rard MANNONI
  • Hermann GRAMPP
  • Hermine VIDEAU
  • Isabelle APOSTOLOS
  • Jacqueline BECKER
  • Jacques DUFFOURG
  • Jean-François LATTARICO
  • Jean-Michel BADET
  • Julien MAIRE
  • Juliette BUCH
  • Laurent VILAREM
  • Linda MURRAY
  • Lorenzo QUATTROPANI
  • Mathias HEIZMANN
  • Matthew RYE
  • Matthias HEIZMANN
  • Mehdi MAHDAVI
  • Michel LE NAOUR
  • Michel PAROUTY
  • Michèle LARIVIERE
  • Monique BARICHELLA
  • Nicole DUAULT
  • Olivier BERNAGER
  • Olivier BRUNEL
  • Olivier DENOYELLE
  • Olivier FILANCIU
  • Olivier ROUVIERE
  • Patrick FLORENTIN
  • Pauline GARAUDE
  • Philippe DESPHIEUX
  • Philippe KALMAN
  • Philippe VENTURINI
  • Phlippe KALMAN
  • Pierre BREINER
  • Pierre CADARS
  • Pierre FLINOIS
  • Pierre GRUMBERG
  • Pierre-Emmanuel LEPHAY
  • Renaud LORANGER
  • Roger TELLART
  • Romain FEIST
  • SĂ©verine GARNIER
  • StĂ©phane HAIK
  • StĂ©phane VILLEMIN
  • Sylvia AVRAND-MARGOT
  • Sylvie BONIER
  • Thomas COUBRONNE
  • Vincent GUILLEMIN
  • Yannick MILLON
  • Yutha TEP
  • Yves JAUNEAU



    Mehdi MAHDAVI

      L’autoportrait
    Création française du Portrait de Weinberg dans une mise en scène de David Pountney et sous la direction de Gabriel Chmura à l’Opéra national de Lorraine.
    Opéra de Lorraine, Nancy

    La saison dernière, l’Opéra de Lorraine avait osé une nouvelle production de la Ville morte de Korngold, réussite absolue qui n’eut pas le retentissement qu’elle méritait. Avec la création française du Portrait de Mieczyslaw Weinberg, le théâtre nancéien révèle une œuvre prégnante sinon novatrice, défendue par une équipe scénique et musicale exceptionnelle.
    Le 05/04/2011


      La TragĂ©die de Falstaff
    Nouvelle production de Falstaff de Verdi dans une mise en scène de Patrice Caurier et Moshe Leiser et sous la direction de Mark Shanahan à Angers Nantes Opéra.
    Théâtre Graslin, Nantes

    Après l’Affaire Makropoulos de Janáček et avant une reprise attendue du Château de Barbe-Bleue de BartĂłk, Angers Nantes OpĂ©ra offre Ă  Patrice Caurier et Moshe Leiser une parenthèse comique avec Falstaff de Verdi. Mais derrière le rire d’une mise en scène boulevardière au premier abord, le duo fait sourdre l’impitoyable cruautĂ© d’une farce tragique.
    Le 13/03/2011


      Le combat de Tarquin et Lucrèce
    Première à Angers Nantes Opéra du Viol de Lucrèce de Britten mis en scène par Carlos Wagner, sous la direction de Mark Shanahan.
    Théâtre Graslin, Nantes

    Après Peter Grimes, encore tributaire de la lourde machinerie opératique du XIXe siècle, Britten remonte à la source du genre avec le Viol de Lucrèce, entre madrigal et oratorio. Créée pour l’Opéra Studio des Flandres, et reprise par Angers Nantes Opéra, la mise en scène de Carlos Wagner magnifie par l’épure la dimension rituelle de cette miniature tragique.
    Le 18/01/2011


      La voix de ClĂ©opâtre, si elle eĂ»t Ă©tĂ© plus…
    Nouvelle production de Giulio Cesare de Haendel dans une mise en scène de Laurent Pelly et sous la direction d’Emmanuelle Haïm à l’Opéra de Paris.
    Palais Garnier, Paris

    Le baptême haendélien de Laurent Pelly, les débuts – d’autant plus attendus que différés – d’Emmanuelle Haïm dans la fosse du Palais Garnier, et plus encore la première Cléopâtre de Natalie Dessay : le nouveau Giulio Cesare de l’Opéra de Paris est sans conteste l’événement lyrico-médiatique de ce début d’année. Artistiquement, le compte n’y est pas pour autant.
    Le 17/01/2011


      OpĂ©ra, ouvre-toi !
    Nouvelle production d’Ali Baba d’après Cherubini dans une mise en scène de Markus Bothe et sous la direction de Vincent Monteil à l’Opéra national du Rhin.
    Théâtre municipal, Colmar

    Enjeu majeur pour les théâtres d’opéra, et ouverture sur un futur paraît-il incertain : le jeune public. La démarche de l’Opéra du Rhin, qui présente pour les fêtes une version abrégée d’Ali Baba de Cherubini, est à bien des égards exemplaire. Mais les actions pédagogiques ne devraient-elles pas plutôt prendre pour cible les parents ? Preuve par un – mauvais ? – exemple, le mien.
    Le 17/12/2010


      Wernicke l’illusionniste
    Première au Teatro Real de Madrid du Chevalier à la rose de Strauss mis en scène par Herbert Wernicke, sous la direction de Jeffrey Tate.
    Teatro Real, Madrid

    Pour sa première saison au Teatro Real, Gerard Mortier ne pouvait pas ne pas rendre hommage à l’un de ses plus chers disparus, Herbert Wernicke. Créé à Salzbourg puis inscrit au répertoire de l’Opéra de Paris, son Chevalier à la rose est régénéré par l’Octavian ardent de Joyce DiDonato et la Maréchale simplement miraculeuse d’Anne Schwanewilms.
    Le 14/12/2010


      The Fairest Lady
    Nouvelle production de My Fair Lady de Frederick Loewe et Alan Jay Lerner dans une mise en scène de Robert Carsen et sous la direction de Kevin Farrell au Théâtre du Châtelet, Paris.
    Théatre du Châtelet, Paris

    C’est la recette miracle du Châtelet version Jean-Luc Choplin. Un triomphe de Broadway popularisé par son adaptation cinématographique, une mise en scène luxueuse, un plateau mêlant chanteurs lyriques et acteurs de choix : My Fair Lady, le chef-d’œuvre de Lerner et Loewe, atteint les mêmes sommets que The Sound of Music. Ou presque.
    Le 12/12/2010


      Alcina composite
    Version de concert d’Alcina de Haendel sous la direction de Marc Minkowski au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
    Théâtre des Champs-Élysées, Paris

    Petite, et même grande révolution à la Staatsoper de Vienne. Non content d’y programmer Alcina de Haendel, Dominique Meyer a invité dans la fosse un ensemble sur instruments d’époque, les Musiciens du Louvre. Si les cordes en boyaux n’ont plus rien d’inhabituel sur la scène du Théâtre des Champs-Élysées, une certaine jubilation l’emporte. Malgré un plateau vocal composite.
    Le 29/11/2010


      Le cauchemar de Kátia
    Nouvelle production de Kát’a Kabanová de Janáček dans une mise en scène d’Andrea Breth et sous la direction de Leo Hussain au Théâtre royal de la Monnaie, Bruxelles.
    Théâtre royal de la Monnaie, Bruxelles

    Depuis son arrivée à la tête du Théâtre de la Monnaie, Peter de Caluwe a instauré une dramaturgie de la programmation fondée sur la nécessité du poétique. Sur la recherche donc d’une cohérence créatrice, plutôt que sur celle, figée, d’une prétendue fidélité à l’œuvre. D’une noirceur oppressante, la Kát’a Kabanová d’Andrea Breth l’incarne parfois jusqu’à l’hermétisme.
    Le 05/11/2010


      Une Ă©preuve sulpicienne
    Première à l’Opéra de Tours du Fidelio de Beethoven mis en scène par Marion Wassermann, sous la direction de Jean-Yves Ossonce.
    Grand Théâtre, Tours

    Fidelio ne pardonne rien. Pas la moindre imperfection dans l’exécution musicale, ni la plus insignifiante approximation dramaturgique. Si l’Opéra de Tours ne recule pas devant les paris les plus audacieux, Jean-Yves Ossonce même peine à maintenir le fil dramatique fragile rompu par la mise en scène maladroite de Marion Wassermann.
    Le 15/10/2010


    1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35 
    [   page sur 35  |   suiv >    ]


  • Les 3 dernières critiques de concert

  • Demi-fresque

  • Carnage light

  • Construire un toit

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com