altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par ville 17 novembre 2018

Allemagne 
 
Aachen, Baden-Baden, Bayreuth, Berlin, Dresden, Frankfurt, Freiburg im Breisgau, Hamburg, Karlsruhe, Koblenz, Köln, Leipzig, Mannheim, München, Stuttgart

Angleterre 
 
London

Argentine 
 
Buenos Aires

Autriche 
 
Innsbruck, Salzburg, Wien

Belgique 
 
Anvers, Bruges, Bruxelles, Gand, Liège

Canada 
 
Montréal

Espagne 
 
Barcelone, Castell Peralada, Madrid, Perelada, Valencia

Etats-Unis 
 
New York

France 
 
Aix-en-Provence, Amiens, Angers, Angoulême, Aubervilliers, Auvers-sur-Oise, Avignon, Baume-les-Messieurs, Bazoche-sur-Hoesne, Beaune, Besançon, Biarritz, Bobigny, Bordeaux, Boulogne, Caen, Cambrai, Chambord, Château de Champs-sur-Marne, Colmar, Colombes, Compiègne, Condette, Courbevoie, Deauville, Dijon, Dinard, Gennevilliers, Grenoble, Illkirch, Ivry, La Chaise-Dieu, La Hune, La Roque d'Anthéron, Le Mans, Lille, Limoges, Lyon, Marseille, Massy, Metz, Montfort L'Amaury, Montpellier, Mortagne-au-Perche, Mulhouse, Nancy, Nanterre, Nantes, Naves, Nice, Orange, Orléans, Paris, Périgueux, Pervenchères, Poissy, Pontoise, Prades, Préaux-du-Perche, Reims, Rennes, Rouen, Sablé, Saint-Denis, Saint-Donat-sur-l'Herbasse, Saint-Etienne, Saint-Quentin-en-Yvelines, Sainte-Céronne-lès-Mortagne, Saintes, Salon de Provence, Sceaux, Souppes-sur-Loing (77), St Denis, St-Claude, St-Etienne, St-Quentin-en-Yvelines, Strasbourg, Theizé-en-Beaujolais, Toulon, Toulouse, Tourcoing, Tours, Versailles, Vézelay, Villefavard, Villepinte, Villeurbanne

Grèce 
 
Athènes

Italie 
 
Bologne, Cagliari, Ferrare, Firenze, Gênes, Milano, Pesaro, Roma, Rome, Torino, Venezia

Lituanie 
 
Vilnius

Luxembourg 
 
Luxembourg

Monaco 
 
Monaco, Monte-Carlo

Norvège 
 
Oslo

Pays-Bas 
 
Amsterdam

République tchèque 
 
Praha

Suède 
 
Göteborg, Stockholm

Suisse 
 
Basel, Genève, Gstaad, Lausanne, Luzern, Montreux, Verbier, Zermatt, Zürich




Salzburg

  Salzbourg 2008 (10) : Messiaen et le septième art
Concert de clôture du festival de Salzbourg 2008 par les Berliner Philharmoniker sous la direction de Sir Simon Rattle.
Großes Festspielhaus, Salzburg

Concert de clôture de Salzbourg 2008 a priori alléchant, autour de Tristan avec les Berliner Philharmoniker : un Prélude et Mort d’Isolde de Wagner parfaitement invertébré précède une Turangalîla-Symphonie écœurante de romantisme sous la baguette d’un Rattle démonstratif, dans un programme qui méritait mieux.
Le 31/08/2008


  Salzbourg 2008 (9) : Monument mahlérien
3e symphonie de Mahler par les Wiener Philharmoniker sous la direction d’Esa-Pekka Salonen au festival de Salzbourg 2008.
Großes Festspielhaus, Salzburg

Sous un radieux soleil de fin d’été, la série symphonique des Wiener Philharmoniker à Salzbourg s’achève sur le triomphe d’une sublime 3e de Mahler, portée à incandescence par un Esa-Pekka Salonen rappellant rien moins que Pierre Boulez, interprète majeur de la symphonie la plus longue du grand répertoire. Monumental !
Le 30/08/2008


  Salzbourg 2008 (8) : Le jour et les Nuits
Concert des Wiener Philharmoniker sous la direction de Mariss Jansons, avec la participation de la mezzo-soprano Elīna Garanča au festival de Salzbourg 2008.
Großes Festspielhaus, Salzburg

Copieux programme pour ce troisième concert symphonique de week-end par les Wiener Philharmoniker à Salzbourg. Un peu décevant et surtout desservi par la vocalité hors de propos d’Elīna Garanča dans les Nuits d’été, Mariss Jansons fait acte de majesté dans Im Sommerwind de Webern et une 2e symphonie de Brahms d’une rare splendeur.
Le 23/08/2008


  Salzbourg 2008 (6) : Une Otello-Symphonie
Nouvelle production d’Otello de Verdi mise en scène par Stephen Langridge et sous la direction de Riccardo Muti au festival de Salzbourg 2008.
Großes Festspielhaus, Salzburg

Signe d’un inquiétant relâchement, Salzbourg affiche un Otello dont seule la direction de Riccardo Muti se montre à la hauteur tant du chef-d’œuvre verdien que du prestige même du festival. Car la mise en scène inexistante de Stephen Langridge et un plateau d’une médiocrité affligeante plombent une production réduite au final à une magnifique Otello-Symphonie.
Le 21/08/2008


  Salzbourg 2008 (7) : Romantisme et contrition
Liederabend de Christine Schäfer accompagnée au piano par Ingo Metzmacher au festival de Salzbourg 2008.
Haus für Mozart, Salzburg

Programme original et bien conçu pour un Liederabend décevant où Christine Schäfer, abandonnée par le piano inexistant d’Ingo Metzmacher, se débat dans une recherche de lyrisme superflue et inadéquate à ses moyens vocaux, sacrifiant la littéralité et le naturel de l’émission aux mirages du gros son.
Le 21/08/2008


  Salzbourg 2008 (4) : Petite sirène en maison close
Nouvelle production de Rusalka de Dvořák mise en scène par Jossi Wieler et Sergio Morabito et sous la direction de Franz Welser-Möst au festival de Salzbourg 2008.
Haus für Mozart, Salzburg

Au sein d’un festival de Salzbourg 2008 partagé entre modernité et tradition, entre un Don Giovanni décapant et de sages Otello et Flûte enchantée, la nouvelle production de Rusalka offre un peu d’eau claire au moulin du chef-d’œuvre de Dvořák. Malmenée par la direction en brasse coulée de Welser-Möst, une très belle distribution sauve la mise.
Le 20/08/2008


  Salzbourg 2008 (5) : Le bonheur est dans le vrai
Reprise de la Flûte enchantée de Mozart mise en scène par Pierre Audi et sous la direction de Riccardo Muti au festival de Salzbourg 2008.
Großes Festspielhaus, Salzburg

Malgré quelques complaisances du chef et des chanteurs, la probité et la simplicité sont les maîtres mots de cette Flûte enchantée de Pierre Audi et Riccardo Muti à Salzbourg, qui prouve qu’il est encore possible de laisser modestement parler l’œuvre sans sombrer dans la platitude. Peut-être une leçon à méditer.
Le 20/08/2008


  Salzbourg 2008 (2) : Un magistral In memoriam
Requiem allemand de Brahms sous la direction de Riccardo Muti en hommage à Herbert von Karajan au festival de Salzbourg 2008.
Großes Festspielhaus, Salzburg

Dans la ville de Salzbourg qui le vit naître il y a juste cent ans, l’Orchestre philharmonique de Vienne et Riccardo Muti rendent le plus bel hommage qui soit à Herbert von Karajan au travers d’une de ses partitions fétiches : le Requiem allemand de Brahms. Une exécution d’une constante ferveur et d’une inspiration bénie, terminée dans un silence de rigueur.
Le 18/08/2008


  Salzbourg 2008 (3) : Un château kafkaïen
Nouvelle production du Château de Barbe-Bleue de Bartók mise en scène par Johan Simons et sous la direction de Peter Eötvös au festival de Salzbourg 2008.
Großes Festspielhaus, Salzburg

Mise en scène du Château de Barbe-Bleue de Bartók par Johan Simons au festival de Salzbourg sous la direction de Peter Eötvös, augmentée des Vier Orchesterstücke et de la Cantata profana. Une production énigmatique, non dépourvue de poésie et d’idées, servie par un orchestre de toute beauté et des chanteurs engagés sinon toujours séduisants.
Le 18/08/2008


  Salzbourg 2008 (1) : Promenons-nous dans les bois ?
Nouvelle production de Don Giovanni de Mozart mise en scène par Claus Guth et sous la direction de Bertrand de Billy au festival de Salzbourg 2008.
Haus für Mozart, Salzburg

Sans atteindre à la poésie crépusculaire de ses Noces de Figaro, Claus Guth signe avec ce Don Giovanni dont les personnages partent vraiment à la dérive le deuxième volet de sa trilogie Mozart-Da Ponte pour Salzbourg. Une vision extrémiste qui a le mérite d’une absence totale de concessions, défendue par un orchestre roide et un plateau très engagé.
Le 11/08/2008


 
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19 
 
[   < prec.   |    page 12 sur 19  |   suiv >    ]


Les 3 dernières critiques de concert

  • Tout en finesse

  • Couple enchanté

  • Du gris terne au rose bonbon

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com