altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par date 19 novembre 2017

15/06/2011  Une Salomé belcantiste
Première à l’Opéra de Wallonie de la Salomé de Strauss mise en scène par Marguerite Borie, sous la direction de Paolo Arrivabeni.
Palais Opéra, Liège

C’est sous le chapiteau du Palais Opéra qui accueille la saison lyrique pendant les travaux de rénovation de l’Opéra de Liège que June Anderson aborde, dans un contexte particulièrement difficile et une mise en scène taillée sur mesure, le rôle-titre de Salomé. Un défi que la diva américaine surmonte avec honneur, sans convaincre totalement.


Par Monique BARICHELLA

   
13/06/2011  Pépins irréguliers
Version de concert des Arts Florissants et des Plaisirs de Versailles de Marc-Antoine Charpentier sous la direction de Patrick Cohën-Akenine dans le cadre du Midsummer Festival.
Château d\'Hardelot, Condette

Deuxième édition du Midsummer Festival, passerelle musicale jetée sur la Manche aux portes du Château d’Hardelot, cette étrange folie néo-tudor bâtie sur les ruines d’une forteresse du XIIIe siècle. À l’heure françoise, comme il se doit, Patrick Cohën-Akenine et son ensemble présentait deux opéras miniatures de Charpentier avec les jeunes pousses de la Pépinière des Voix.


Par Mehdi MAHDAVI

   
10/06/2011  Un Tristan lunaire
Nouvelle production de Tristan et Isolde de Wagner dans une mise en scène d’Alex Ollé et sous la direction de Kirill Petrenko à l’Opéra de Lyon.
Opéra national, Lyon

À l’heure où Paris referme son Ring par un Crépuscule qui enfonce le clou de l’absurdité, Lyon se paie un Tristan au bel esthétisme, sage et sobre, où la narration se fait par la scénographie. Un Wagner entre mer et lune, où plus qu’une distribution inégale, on retiendra la direction brûlante de Kirill Petrenko.


Par Yannick MILLON

   
10/06/2011  Intense mais frustrant
Huitième Symphonie de Mahler sous la direction de Daniele Gatti au Théâtre du Châtelet, Paris.
Théatre du Châtelet, Paris

Une aberration ! Tel est le premier choc que l’on ressent à l’annonce de la monumentale Huitième Symphonie de Mahler au Châtelet. N’est-ce pas faire entrer un éléphant dans une bonbonnière ? Le résultat est à la fois frustrant et fascinant, mais pourtant musicalement accompli, et sans doute le meilleur maillon de l’intégrale Mahler de Daniele Gatti.


Par Nicole DUAULT

   
09/06/2011  Être ou paraître
Première à l’Opéra du Rhin d’Hamlet de Thomas dans la mise en scène de Vincent Boussard, sous la direction de Patrick Fournillier.
La Filature / Opéra du Rhin, Mulhouse

Si Hamlet de Thomas n’est plus tout à fait à une rareté, la question de la viabilité dramatique de l’ouvrage demeure, dès lors qu’il se trouve confronté à la source shakespearienne. Vincent Boussard ne l’élude pas. Bien au contraire, il l’exalte à travers les différentes métamorphoses du mythe. Dans le rôle-titre, Stéphane Degout résout l’impossible équation entre être et paraître.


Par Mehdi MAHDAVI

   
08/06/2011  L’art du contre-pied
Concert de l’Orchestre de Paris sous la direction d’Esa-Pekka Salonen, avec la participation du pianiste David Fray à la salle Pleyel, Paris.
Salle Pleyel, Paris

Salonen est décidément un chef plein de surprises. Alors qu’on était venu pour Debussy et Ravel, on sera reparti avec Beethoven. Ou comment le Finlandais, un peu décevant dans la musique française, avec un David Fray éteint au clavier, se fait le héraut de la tradition à la tête d’un Orchestre de Paris plus germanique que jamais.


Par Yannick MILLON

   
07/06/2011  Saint-Denis 2011 : Rendez-vous avec l’Histoire
Ouverture du festival de Saint-Denis 2011 par le Poème Harmonique sous la direction de Vincent Dumestre.
Basilique, Saint-Denis

Louis XIV deux fois sublimé par deux œuvres, deux Te Deum, celui de Charpentier et celui de Lully qui lui ont été consacrés : c’était l’ouverture en majesté du Festival de Saint-Denis, dans la basilique-nécropole des rois de France. Plus que jamais, la manifestation qui scelle l’approche de l’issue de la saison des théâtres, mêle la musique à l’Histoire.


Par Nicole DUAULT

   
07/06/2011  Piano vivant
Récital du pianiste Rafał Blechacz dans le cadre de Piano**** à la salle Pleyel, Paris.
Salle Pleyel, Paris

Valeur déjà très affirmée dans la jeune génération sur le grand circuit international, Prix Chopin de Varsovie à vingt ans, Rafał Blechacz est toujours en pleine évolution. Ce récital confirme que c’est une personnalité forte et attachante qui s’épanouit d’année en année. Du piano plein de vie et pas seulement virtuose. Passionnant.


Par Gérard MANNONI

   
03/06/2011  Ring Bastille (4) : Un Crépuscule écartelé
Nouvelle production de Crépuscule des Dieux de Wagner dans une mise en scène de Günter Krämer et sous la direction de Philippe Jordan à l’Opéra de Paris.
Opéra Bastille, Paris

L’Opéra de Paris achève, avec Crépuscule des dieux, absent de notre scène nationale depuis 1957, la première nouvelle production du Ring finalisée depuis 1937, en confirmant l’incohérence d’un projet marqué par le mariage irritant de vraies beautés musicales à une proposition scénique frustrante et démodée.


Par Pierre FLINOIS

   
01/06/2011  Une passion schubertienne
Récital Schubert de la pianiste Elisabeth Leonskaja à l’Opéra de Paris.
Amphithéâtre de l'Opéra Bastille, Paris

Dans la série Convergences à l’Amphithéâtre de l’Opéra-Bastille, dont la passionnante programmation autour des spectacles lyriques est concoctée avec énormément de soin par Christophe Ghristi, on pouvait entendre un récital entièrement consacré à Schubert par la grande pianiste russe Elisabeth Leonskaja. Un véritable miracle de passion et de simplicité.


Par Olivier BRUNEL

   
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  183  184  185  186  187  188  189  190  191  192  193  194  195  196  197  198  199  200  201  202  203  204  205  206  207  208  209  210  211  212  213  214  215  216  217  218  219  220  221  222  223  224  225  226  227  228  229  230  231  232  233  234  235  236  237  238  239  240  241  242  243  244  245  246  247  248  249  250  251  252  253  254  255  256  257  258  259  260  261  262  263  264  265  266  267  268  269  270  271  272  273  274  275  276  277  278  279  280  281  282  283  284  285  286  287  288  289  290  291  292  293  294  295  296  297  298  299  300  301  302  303  304  305  306  307  308  309  310  311  312  313  314  315  316  317  318  319  320  321  322  323  324  325  326  327  328  329  330  331  332  333  334  335  336  337  338  339  340  341  342  343  344  345  346  347  348  349  350  351  352  353  354  355  356  357  358  359  360  361  362  363  364  365  366 
[   < prec.   |    page 122 sur 366  |   suiv >    ]


Les 3 dernières critiques de concert

  • Titus en pastel

  • Attila en voix

  • À l’épreuve du feu

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com