altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par date 18 novembre 2017

27/04/2011  Une Tosca de régime
Reprise de Tosca dans la mise en scène de Werner Schroeter, sous la direction de Renato Palumbo à l’Opéra de Paris.
Opéra Bastille, Paris

Distribution très moyenne pour cette reprise de la production Werner Schoreter de Tosca à la Bastille, qui ne présente elle-même qu’un intérêt très moyen et encore bien des maladresses et fausses audaces. Spectacle type pour une salle remplie d’un public de collectivités chics qui parlent plus finance que musique aux entractes.


Par Gérard MANNONI

   
22/04/2011  Sur les ailes de la musique
Nouvelle production d’Obéron de Weber dans une mise en scène de Daniele Abbado et sous la direction de Rani Calderon au Théâtre du Capitole, Toulouse.
Théâtre du Capitole, Toulouse

Dernier ouvrage lyrique de Weber, créé quelques semaines avant sa mort, Obéron est une œuvre rare et difficile, dont l'inachèvement n'a par ailleurs pas facilité la postérité. La voilà magnifiée à Toulouse par la mise en scène aérienne de Daniele Abbado, la direction musicale enthousiasmante de Rani Calderon et une distribution vocale de tout premier ordre.


Par Pierre CADARS

   
19/04/2011  Ronron de bonheur
Concert symphonique de l’Orchestre de l’Opéra national de Paris sous la direction de Georges Prêtre à la salle Pleyel, Paris.
Salle Pleyel, Paris

Concert délocalisé à Pleyel pour l’Orchestre de l’Opéra national de Paris dirigé pour un soir par Georges Prêtre dans Brahms, Poulenc et Ravel. Hommage à celui qui donna tant pour cette maison, dans une salle à guichets fermés, en présence du ministre de la Culture, mais sans l’ambiance électrique des grands soirs.


Par Olivier BRUNEL

   
17/04/2011  Qu’il fait beau dans les ténèbres !
Version de concert de Pelléas et Mélisande de Debussy sous la direction de Louis Langrée au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

Distribution de luxe pour cette version de concert de Pelléas et Mélisande au Théâtre des Champs-Élysées. Par-delà les prestations individuelles, dominées par le Pelléas comme éternellement jeune de Simon Keenlyside et le Golaud psychotique de Laurent Naouri, c’est la direction ténébreuse et pourtant limpide de Louis Langrée qui laisse l’impression la plus profonde.


Par Mehdi MAHDAVI

   
17/04/2011  Festtage Berlin 2011 (2) : Le Dieu Pape
Première aux Fesstage 2011 de l’Opéra de Berlin de la Walkyrie de Wagner mise en scène par Guy Cassiers et sous la direction de Daniel Barenboïm.
Schillertheater, Berlin

Après Wozzeck, la Walkyrie est la deuxième première des Festtage 2011, dans la même mise en scène de Guy Cassier présentée à la Scala en décembre dernier, mais avec une distribution renouvelée dans ses rôles principaux, présentant notamment les débuts tant attendus de René Pape dans le Wotan du second volet du Ring.


Par Hermann GRAMPP

   
16/04/2011  Festtage Berlin 2011 (1) : Wozzeck rendu à la noirceur
Nouvelle production de Wozzeck de Berg dans une mise en scène d’Andrea Breth et sous la direction de Daniel Barenboïm dans le cadre des Festtage 2011 de l’Opéra de Berlin.
Schillertheater, Berlin

C’est grâce à Plácido Domingo, qui devait tenir le rôle du Tambourmajor, que la Staatsoper de Berlin a programmé Wozzeck pour l’édition 2011 de ses Festtage, données chaque année à Pâques depuis 1996. Demeuré à l’affiche après le retrait du ténor, le chef-d’œuvre d’Alban Berg retrouve grâce à Andrea Breth et Daniel Barenboïm toute sa noirceur.


Par Hermann GRAMPP

   
15/04/2011  La délivrance inutile ?
Version de concert d’Ariane et Barbe-Bleue de Dukas sous la direction de Jean Deroyer à la salle Pleyel, Paris.
Salle Pleyel, Paris

Ariane et Barbe-Bleue connaît les faveurs grandissantes de notre époque, et il faut s’en réjouir. Mais ainsi massacrée par le plateau, la déclamation française ne rend justice ni à Maeterlinck, ni à Dukas, ni à cette malheureuse Ariane qui s’évertue à libérer ses sœurs d’infortune. Si le public n’en comprend pas un mot, la Délivrance demeure-t-elle bien utile ?


Par Yannick MILLON

   
15/04/2011  Naissance d’une grande verdienne
Première à l’Opéra de Bordeaux du Trouvère de Verdi dans la mise en scène de Charles Roubaud, sous la direction d’Emmanuel Joel-Hornak.
Grand-Théâtre, Bordeaux

Ni la mise en scène académique de Charles Roubaud, créée à Marseille et reprise un peu partout, ni la direction sans drame d’Emmanuel Joel-Hornak n’embrasent le Trouvère présenté à l’Opéra de Bordeaux. Mais la flamme crépite bel et bien dans le chant grâce à un quatuor vocal dominé par la Leonora magnétique d’Elza van den Heever, que Paris découvrira en concert le 3 mai.


Par Mehdi MAHDAVI

   
14/04/2011  Un Parsifal d’anthologie
Version de concert de Parsifal de Wagner sous la direction de Kent Nagano au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

Standing ovation et triomphe mérités pour ce Parsifal donné en version de concert par les forces de l’Opéra de Munich et Kent Nagano au Théâtre des Champs-Élysées. Une soirée lyrique tel un rêve éveillé, où orchestre, chœur, solistes et chef, dans une vraie communion d’esprit, servent avec une incroyable dévotion l’ultime opéra wagnérien.


Par Yannick MILLON

   
13/04/2011  En noir et blanc
Concert de l’Orchestre philharmonique de Rotterdam sous la direction de Jukka-Pekka Saraste, avec la participation de la soprano Karita Mattila au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

Superbe et exigeant programme balayant un siècle de musique moderne pour ce concert de l’Orchestre de Rotterdam au TCE. Face à une Karita Mattila vivant du tréfonds de son âme le langage angoissé de Kaija Saariaho, la baguette de Jukka-Pekka Saraste ne se départit à aucun moment d’une volonté d’objectivité en noir et blanc dans Bartók et Sibelius.


Par Yannick MILLON

   
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  183  184  185  186  187  188  189  190  191  192  193  194  195  196  197  198  199  200  201  202  203  204  205  206  207  208  209  210  211  212  213  214  215  216  217  218  219  220  221  222  223  224  225  226  227  228  229  230  231  232  233  234  235  236  237  238  239  240  241  242  243  244  245  246  247  248  249  250  251  252  253  254  255  256  257  258  259  260  261  262  263  264  265  266  267  268  269  270  271  272  273  274  275  276  277  278  279  280  281  282  283  284  285  286  287  288  289  290  291  292  293  294  295  296  297  298  299  300  301  302  303  304  305  306  307  308  309  310  311  312  313  314  315  316  317  318  319  320  321  322  323  324  325  326  327  328  329  330  331  332  333  334  335  336  337  338  339  340  341  342  343  344  345  346  347  348  349  350  351  352  353  354  355  356  357  358  359  360  361  362  363  364  365  366 
[   < prec.   |    page 125 sur 366  |   suiv >    ]


Les 3 dernières critiques de concert

  • Titus en pastel

  • Attila en voix

  • À l’épreuve du feu

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com