altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par date 12 avril 2024

20/08/2023  Bregenz 2023 : Une feuille sur l’eau
Nouvelle production de Madame Butterfly de Puccini dans une mise en scène d’Andreas Homoki et sous la direction de Yi-Chen Lin au festival de Bregenz 2023.
SeebĂĽhne, Bregenz

Magnifique production d’Andreas Homoki pour cette Butterfly sur le lac de Constance, qui repose sur un spectaculaire décor de Michael Levine et ménage des images saisissantes tout en préservant l’intimité de l’action. Si les voix sont seulement honorables, l’extraordinaire direction de Yi-Chen Lin rend justice à une partition encore mésestimée.


Par Pierre-Emmanuel LEPHAY

   
18/08/2023  Salzbourg 2023 (5) : Plaidoyer contre le repli
Nouvelle production de La Passion grecque de Martinů dans une mise en scène de Simon Stone et sous la direction de Maxime Pascal au festival de Salzbourg 2023.
Felsenreitschule, Salzburg

Carton plein pour l’entrée au répertoire de Salzbourg de La Passion grecque de Bohuslav Martinů grâce à une parfaite cohésion entre mise en scène limpide, direction très dramatique et distribution un peu disparate mais hyper engagée. Le message de l’œuvre, plaidoyer contre les réflexes de repli face au phénomène des migrations, en ressort décuplé.


Par Yannick MILLON

   
16/08/2023  Salzbourg 2023 (4) : Rira bien…
Nouvelle production de Falstaff de Verdi dans une mise en scène de Christoph Marthaler et sous la direction d’Ingo Metzmacher au festival de Salzbourg 2023.
GroĂźes Festspielhaus, Salzburg

Transposé dans la villa d’Orson Welles, le Falstaff de Christoph Marthaler à Salzbourg reste l’un de ses spectacles les moins inspirés. Son concept s’épuise très vite et passe totalement à côté de l’humour de la partition, sauvée par une distribution où les hommes brillent davantage que les femmes, sous la baguette nerveuse d’Ingo Metzmacher.


Par Yannick MILLON

   
15/08/2023  Salzbourg 2023 (3) : La calme journĂ©e
Nouvelle production des Noces de Figaro de Mozart dans une mise en scène de Martin Kušej, sous la direction de Raphaël Pichon au festival de Salzbourg 2023.
Haus fĂĽr Mozart, Salzburg

Production honnête des Noces de Figaro où ni la mise en scène sans grand relief de Martin Kušej ni la direction ronronnante de Raphaël Pichon n’électrisent, n’étonnent, ne bousculent, n’émeuvent. Un plateau à l’avenant, où s’illustrent Andrè Schuen et Sabine Devieilhe, et surtout Lea Desandre, ne parvient pas à faire prendre une mayonnaise assez insipide.


Par Thomas COUBRONNE

   
14/08/2023  Salzbourg 2023 (2) : L’obsession de la lignĂ©e
Nouvelle production de Macbeth de Verdi dans une mise en scène de Krzysztof Warlikowski et sous la direction de Philippe Jordan au festival de Salzbourg 2023.
GroĂźes Festspielhaus, Salzburg

Pour son grand retour à Salzbourg, Macbeth bénéficie de la mise en scène d’une cruauté toute shakespearienne de Krzysztof Warlikowski, qui scrute la solitude et l’angoisse de la descendance, en s’appuyant notamment sur une Asmik Grigorian déchaînée. Dommage que la fosse amoindrisse le propos avec la direction souvent décorative de Philippe Jordan.


Par Yannick MILLON

   
12/08/2023  Salzbourg 2023 (1) : OrphĂ©e au paradis
Reprise au festival d’été d’Orfeo ed Euridice de Gluck dans la mise en scène de Christof Loy et sous la direction de Gianluca Capuano conçu pour le Festival de Pâques de Salzbourg 2023.
Haus fĂĽr Mozart, Salzburg

Production irréprochable d’Orfeo ed Euridice où la mise en scène parfaitement efficace de Christof Loy, la direction dramatique de Gianluca Capuano, l’engagement sans faille du plateau et la présence intense des danseurs nous laissent probablement pour la première fois percevoir concrètement la dimension révolutionnaire d’une œuvre rarement servie à ce niveau.


Par Thomas COUBRONNE

   
10/08/2023  Bayreuth 2023 : Toujours l’amour…
Reprise de Crépuscule des dieux de Wagner dans la mise en scène de Valentin Schwarz, sous la direction de Pietari Inkinen au festival de Bayreuth 2023.
Festspielhaus, Bayreuth

Le dénouement du Ring décapant de Valentin Schwarz synthétise les expérimentations, difficultés et solutions mises en œuvre depuis L’Or du Rhin au service d’une narration renouvelée – qu’on accepte ou non d’y adhérer. Mais comment ne pas être convaincu quand les dernières minutes sont une déclaration d’amour à Wagner et au message de la Tétralogie ?


Par Thomas COUBRONNE

   
08/08/2023  Bayreuth 2023 : Nous n’irons plus au bois
Reprise de Siegfried de Wagner dans la mise en scène de Valentin Schwarz, sous la direction de Pietari Inkinen au festival de Bayreuth 2023.
Festspielhaus, Bayreuth

Siegfried sans sa forêt est toujours une épreuve. Mais la journée la plus longuette du Ring de Valentin Schwarz parvient à maintenir l’intérêt malgré quelques temps morts, une distribution inégale et une direction plus épaisse. Les nouvelles lignes du récit gênent aux entournures et les solutions plus ou moins heureuses de la mise en scène restent hasardeuses.


Par Thomas COUBRONNE

   
06/08/2023  Bayreuth 2023 : Ravalement de façade
Reprise de La Walkyrie de Wagner dans la mise en scène de Valentin Schwarz, sous la direction de Pietari Inkinen au festival de Bayreuth 2023.
Festspielhaus, Bayreuth

Le second volet du Ring ourdi par Valentin Schwarz passe l’épreuve du feu en arrivant chez les humains. Si le spectacle tient ses promesses en termes de décalage, d’humour et d’originalité, sa narration heurtée pourra pourtant désarçonner tant l’image s’éloigne du verbe, tandis que la direction de Pietari Inkinen monte en puissance, portant un plateau valeureux.


Par Thomas COUBRONNE

   
05/08/2023  Bayreuth 2023 : Outreau in utero
Reprise de L’Or du Rhin de Wagner dans la mise en scène de Valentin Schwarz, sous la direction de Pietari Inkinen au festival de Bayreuth 2023.
Festspielhaus, Bayreuth

Trafic d’enfants, dieux mafieux, piscine et grosse cylindrée : le ton est donné pour le Ring décapé de Valentin Schwarz à Bayreuth, dont le Rheingold transparent de Pietari Inkinen constitue un prologue accrocheur à défaut d’être incontestable, tant dans sa narration hétérogène que par un plateau plus stimulant qu’éblouissant. On attend la suite avec intérêt.


Par Thomas COUBRONNE

   
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  183  184  185  186  187  188  189  190  191  192  193  194  195  196  197  198  199  200  201  202  203  204  205  206  207  208  209  210  211  212  213  214  215  216  217  218  219  220  221  222  223  224  225  226  227  228  229  230  231  232  233  234  235  236  237  238  239  240  241  242  243  244  245  246  247  248  249  250  251  252  253  254  255  256  257  258  259  260  261  262  263  264  265  266  267  268  269  270  271  272  273  274  275  276  277  278  279  280  281  282  283  284  285  286  287  288  289  290  291  292  293  294  295  296  297  298  299  300  301  302  303  304  305  306  307  308  309  310  311  312  313  314  315  316  317  318  319  320  321  322  323  324  325  326  327  328  329  330  331  332  333  334  335  336  337  338  339  340  341  342  343  344  345  346  347  348  349  350  351  352  353  354  355  356  357  358  359  360  361  362  363  364  365  366  367  368  369  370  371  372  373  374  375  376  377  378  379  380  381  382  383  384  385  386  387  388  389  390  391  392  393  394  395  396  397  398  399  400  401  402  403  404  405  406  407  408  409  410  411  412  413  414  415  416  417  418  419  420  421  422  423  424  425  426  427  428  429  430  431  432  433  434  435  436  437  438  439  440  441  442  443  444  445  446  447  448  449 
[   page sur 449  |   suiv >    ]


Les 3 dernières critiques de concert

  • Messiaen en antichambre

  • Vies de hĂ©ros

  • Guerre et paix

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)


  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com