altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par date 19 novembre 2017

29/08/2010  Salzbourg 2010 (7) : Vivre libre et mourir
Reprise du Don Giovanni de Mozart mis en scène par Claus Guth, sous la direction de Yannick-Nézet Séguin au festival de Salzbourg 2010.
Haus für Mozart, Salzburg

Merveille d’intelligence que ce Don Giovanni de Claus Guth repris à Salzbourg avec le même bonheur malgré la direction en dents de scie de Yannick Nézet-Séguin et un plateau remanié. La preuve qu’une véritable conception dramatique peut balayer bien des réserves quand elle est aussi soignée et servie avec autant de conviction.


Par Thomas COUBRONNE

   
29/08/2010  Salzbourg 2010 (8) : L’art de la complaisance
Concert de la Philharmonie de Berlin sous la direction de Sir Simon Rattle, avec la participation de la soprano Karita Mattila au festival de Salzbourg 2010.
Großes Festspielhaus, Salzburg

Merveilleux programme consacré au dernier Wagner, au dernier Strauss et aux trois hérauts de la Seconde École de Vienne pour le concert des Berliner en clôture de Salzbourg 2010. La reine des phalanges allemandes transfigure des partitions dans lesquelles Sir Simon ne se départ jamais longtemps de ses effets complaisants.


Par Yannick MILLON

   
28/08/2010  Salzbourg 2010 (6) : Leçon d’humilité
Cinquième symphonie de Bruckner par l’Orchestre philharmonique de Vienne sous la direction de Bernard Haitink au festival de Salzbourg 2010.
Großes Festspielhaus, Salzburg

Dernier des cinq programmes symphoniques des Wiener cet été à Salzbourg, cette Cinquième de Bruckner est l’occasion de mesurer à quel point Bernard Haitink, arrivé au sommet de sa carrière, a toujours été un artiste intègre qui sait s’effacer derrière la partition pour mieux la servir. Une leçon d’humilité et de modestie.


Par Yannick MILLON

   
21/08/2010  Un nouveau Kleiber ?
Reprise du Chevalier à la rose de Strauss dans la mise en scène d’Uwe Eric Laufenberg et sous la direction de Constantin Trinks en ouverture de saison du Semperoper de Dresde.
Semperoper, Dresden

Soirée d’ouverture de la nouvelle saison de l’Opéra de Dresde avec un Rosenkavalier remarquable, introduisant la nouvelle directrice de la maison, Ulrike Hessler, et un jeune chef allemand, Constantin Trinks, qui laisse la salle époustouflée après une grande interprétation, élégante, brillante et comique, quasi kleiberienne.


Par Hermann GRAMPP

   
19/08/2010  Salzbourg 2010 (5) : Orphée au purgatoire
Nouvelle production d’Orfeo ed Euridice de Gluck dans une mise en scène de Dieter Dorn et sous la direction de Riccardo Muti au festival de Salzbourg 2010.
Großes Festspielhaus, Salzburg

Ni enfer ni paradis pour cet Orfeo ed Euridice de Gluck concocté par Riccardo Muti et Dieter Dorn pour Salzbourg, spectacle un peu lisse, où un bon plateau et une mise en scène efficace sans être transcendante sont abandonnés aux approximations d’un orchestre assez mal tenu et aux espaces démesurés du Großes Festspielhaus.


Par Thomas COUBRONNE

   
17/08/2010  Salzbourg 2010 (4) : Une lente course à l'abîme
Nouvelle production de Lulu de Berg dans une mise en scène de Vera Nemirova et sous la direction de Marc Albrecht au festival de Salzbourg 2010.
Felsenreitschule, Salzburg

Une œuvre aussi exigeante que la Lulu de Berg, pourvue d’une mise en scène entêtante dans son exploration de la déchéance, qui vous poursuit bien après la fin du spectacle, d’un plateau proche de la perfection, d’un orchestre au raffinement inouï et d’un chef orfèvre en diable : ce pourrait bien être cela, la magie Salzbourg.


Par Yannick MILLON

   
16/08/2010  Salzbourg 2010 (2) : Le paroxysme réinventé
Nouvelle production d’Elektra de Strauss dans une mise en scène de Nikolaus Lehnhoff et sous la direction de Daniele Gatti au festival de Salzbourg 2010.
Großes Festspielhaus, Salzburg

Sentiment mitigé devant la nouvelle Elektra de Salzbourg, dont la mise en scène qui se réveille in extremis pour deux images fortes se contente de neutralité. Même déception devant un plateau peinant à se faire entendre, au bénéfice d’une prestation d’orchestre légendaire, menée par un Daniele Gatti revenant aux vraies dynamiques straussiennes.


Par Yannick MILLON

   
16/08/2010  Salzbourg 2010 (3) : Shakespeare qu’on assassine
Reprise de Roméo et Juliette de Gounod dans la mise en scène de Bartlett Sher et sous la direction de Yannick Nézet-Séguin au festival de Salzbourg 2010.
Felsenreitschule, Salzburg

Si l’ère Mortier à Salzbourg attentait fréquemment au bon goût, il semble que Jürgen Flimm préfère s’en prendre au théâtre, avec ce Roméo et Juliette de Gounod d’un ennui mortel, totalement déplacé dans un festival créé pour l’expérimentation et la dramaturgie. Bilan : deux morts – Shakespeare et Gounod – et un public ravi.


Par Thomas COUBRONNE

   
12/08/2010  Salzbourg 2010 (1) : Sur des charbons Ardant
Jeanne d’Arc au bûcher d’Honegger sous la direction de Bertrand de Billy au festival de Salzbourg 2010.
Felsenreitschule, Salzburg

Œuvre trop rare au concert, la Jeanne d’Arc au bûcher d’Honegger et Claudel trouve en Fanny Ardant une héroïne inspirée et en Bertrand de Billy et son Orchestre du RSO Wien un merveilleux instrument. Un rien d’affèterie et surtout un français artificiel font malheureusement une ombre à un tableau malgré tout enthousiasmant.


Par Thomas COUBRONNE

   
07/08/2010  Bayreuth 2010 (2) : Parsifal aux anges
Reprise de Parsifal de Wagner dans la mise en scène de Stefan Herheim et sous la direction de Daniele Gatti au festival de Bayreuth 2010.
Festspielhaus, Bayreuth

Réussite confirmée pour le Parsifal de Stefan Herheim et Daniele Gatti à Bayreuth, hors du temps et conjuguant virtuosité sans faille de la réalisation et richesse de la conception. La preuve qu’un metteur en scène débordant d’idées peut laisser de l’espace à une œuvre s’il sait écouter la musique et faire confiance à l’action.


Par Thomas COUBRONNE

   
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  183  184  185  186  187  188  189  190  191  192  193  194  195  196  197  198  199  200  201  202  203  204  205  206  207  208  209  210  211  212  213  214  215  216  217  218  219  220  221  222  223  224  225  226  227  228  229  230  231  232  233  234  235  236  237  238  239  240  241  242  243  244  245  246  247  248  249  250  251  252  253  254  255  256  257  258  259  260  261  262  263  264  265  266  267  268  269  270  271  272  273  274  275  276  277  278  279  280  281  282  283  284  285  286  287  288  289  290  291  292  293  294  295  296  297  298  299  300  301  302  303  304  305  306  307  308  309  310  311  312  313  314  315  316  317  318  319  320  321  322  323  324  325  326  327  328  329  330  331  332  333  334  335  336  337  338  339  340  341  342  343  344  345  346  347  348  349  350  351  352  353  354  355  356  357  358  359  360  361  362  363  364  365  366 
[   < prec.   |    page 137 sur 366  |   suiv >    ]


Les 3 dernières critiques de concert

  • Titus en pastel

  • Attila en voix

  • À l’épreuve du feu

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com