altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par date 17 décembre 2017

11/05/2010  Calisto sans éclat
Nouvelle production de la Calisto de Cavalli dans une mise en scène de Macha Makeïeff et sous la direction de Christophe Rousset au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

Il est triste assurément que onze années de direction ne soient pas couronnées par un coup d’éclat. Dernière nouvelle production concoctée par Dominique Meyer pour le Théâtre de Champs-Élysées, la création parisienne de la Calisto de Cavalli ne tient que partiellement ses promesses, ternie par la mise en scène de Macha Makeïeff.


Par Mehdi MAHDAVI

   
09/05/2010  Le visage de la ville
Nouvelle production de la Ville morte de Korngold dans une mise en scène de Philipp Himmelmann et sous la direction de Daniel Klajner à l’Opéra national de Lorraine.
Opéra de Lorraine, Nancy

Quatre-vingts ans durant, la France aura ignoré la Ville morte. Si Strasbourg répara l’oubli en 2001, l’opéra rêvé de Korngold quitta de nouveau l’affiche, jusqu’à son entrée au répertoire de la Bastille dans la mise en scène globe-trotteuse de Willy Decker. Avec son audace coutumière, Nancy ose une vraie nouvelle production, qui n’a rien à craindre de la comparaison.


Par Mehdi MAHDAVI

   
07/05/2010  L’insaisissable Mireille D.
Première à l’Opéra national de Bordeaux de la Jenůfa de Janáček mise en scène par Friedrich Meyer-Oertel, sous la direction de Karen Kamensek.
Grand-Théâtre, Bordeaux

Trio gagnant pour la belle production de Jenůfa signée Friedrich Meyer-Oertel. Et trio de femme. La Sacristine cinglante et néanmoins fragile d’Hedwig Fassbender, bien sûr. La poigne de fer de Karen Kamensek, qui tend jusqu’au séisme les âpretés de l’orchestre de Janáček. Éminemment singulière enfin dans l’évidence, Mireille Delunsch s’approprie le rôle-titre.


Par Mehdi MAHDAVI

   
07/05/2010  De l’âme russe à la propagande
Concert de l’Orchestre de Paris sous la direction de Guennadi Rozhdestvensky, avec la participation de la pianiste Viktoria Postnikova à la salle Pleyel, Paris.
Salle Pleyel, Paris

Les soirées russes se succèdent dans les salles parisiennes pour le plus grand bonheur des auditeurs qui peuvent découvrir des pans entiers d’un répertoire presque toujours réduit à quelques œuvres phares. Plat de résistance de ce concert de l’Orchestre de Paris et Rozhdestvensky qui fêtait son quarantième anniversaire de collaboration avec lui : Ivan le Terrible.


Par Olivier BRUNEL

   
05/05/2010  Leçon de théâtre orchestral
Reprise d’Elektra de Strauss dans la mise en scène de Nicolas Joel, sous la direction de Hartmut Haenchen au Théâtre du Capitole de Toulouse.
Halle aux Grains, Toulouse

Magnifique leçon d’orchestre pour cette reprise toulousaine d’Elektra confiée à des voix plutôt légères. Si la mise en scène de Nicolas Joel, privée d’un rôle-titre brûlant les planches, s’avère proche du néant, le spectacle a lieu dans la fosse, où un Hartmut Haenchen à son meilleur transcende le second opéra noir de Strauss.


Par Yannick MILLON

   
05/05/2010  L’homme de trop
Nouvelle production de La donna del lago de Rossini dans une mise en scène de Christof Loy et sous la direction de Paolo Arrivabeni au Grand Théâtre de Genève.
Grand Théâtre, Genève

Pour vingt Barbiere di Siviglia, une Semiramide, pour dix Cenerentola, une Armida, pour cinq Italiana in Algeri, deux Donna del lago. Genève avant Paris. Parce que le Rossini serio exige une vocalité surnaturelle et que l’irréalité du temps musical refuse souvent de s’y soumettre aux convenances et inconvenances théâtrales. Par le rêve, Christof Loy tente l’impossible.


Par Mehdi MAHDAVI

   
04/05/2010  Un nouveau venu déroutant
Récital de Jorge Luis Prats dans le cadre de Piano**** à la salle Pleyel, Paris.
Salle Pleyel, Paris

Nelson Freire ayant annulé son récital parisien pour raison de santé, c’est au pianiste cubain Jorge Luis Prats, jamais entendu à Paris, que la série Piano**** d’André Furno a fait appel pour le remplacer. Une découverte intéressante sinon totalement convaincante en raison d’une certaine brutalité constante du toucher.


Par Gérard MANNONI

   
03/05/2010  Un mariage en tranches
Nouvelle production du Matrimonio segreto de Cimarosa mise en scène par Christophe Gayral et sous la direction de Roland Böer à l’Opéra du Rhin.
L'Illiade, Illkirch

À mesure que les Noces de Figaro, et plus généralement les opéras bouffes de Mozart – et dieu sait que Così fan tutte a longtemps souffert du mépris des esprits les plus éclairés – se sont imposés au répertoire, le Mariage secret de Cimarosa s’est fait rare. La production trop séquentielle de Christophe Gayral pour l’Opéra Studio de l’Opéra du Rhin donne raison à la postérité.


Par Mehdi MAHDAVI

   
02/05/2010  Une grande professionnelle
Récital de la soprano Soile Isokoski accompagnée au piano par Marita Viitasalo à l’Opéra de Paris.
Palais Garnier, Paris

Souvent entendue à Paris au théâtre comme en concert, la soprano finlandaise Soile Isokoski s’est tirée en grande professionnelle de l’épineuse épreuve du récital au Palais Garnier, une salle qui se révèle au fil des soirées de ce type finalement peu adaptée à l’exercice. Une belle soirée de chant à la mise en route un peu difficile.


Par Gérard MANNONI

   
27/04/2010  La noirceur de Macbeth
Nouvelle production de Macbeth de Verdi dans une mise en scène de Francisco Negrin et sous la direction d’Enrique Mazzola à l’Opéra du Rhin.
Opéra du Rhin, Strasbourg

Avec un appréciable souci d’authenticité dramatique, Francisco Negrin signe à l’Opéra du Rhin un Macbeth qui rend totalement justice à Verdi comme à Shakespeare et se refuse aux actualisations à la mode un peu partout. Un spectacle exemplaire, vivement dirigé et dominé par la Lady Macbeth engagée et vibrante d'Elisabete Matos.


Par Monique BARICHELLA

   
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  183  184  185  186  187  188  189  190  191  192  193  194  195  196  197  198  199  200  201  202  203  204  205  206  207  208  209  210  211  212  213  214  215  216  217  218  219  220  221  222  223  224  225  226  227  228  229  230  231  232  233  234  235  236  237  238  239  240  241  242  243  244  245  246  247  248  249  250  251  252  253  254  255  256  257  258  259  260  261  262  263  264  265  266  267  268  269  270  271  272  273  274  275  276  277  278  279  280  281  282  283  284  285  286  287  288  289  290  291  292  293  294  295  296  297  298  299  300  301  302  303  304  305  306  307  308  309  310  311  312  313  314  315  316  317  318  319  320  321  322  323  324  325  326  327  328  329  330  331  332  333  334  335  336  337  338  339  340  341  342  343  344  345  346  347  348  349  350  351  352  353  354  355  356  357  358  359  360  361  362  363  364  365  366  367  368 
[   < prec.   |    page 143 sur 368  |   suiv >    ]


Les 3 dernières critiques de concert

  • Cosmos

  • Plaidoyer pour le vérisme

  • De tout un peu

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com