altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par date 19 novembre 2017

16/01/2010  A Midwinter Night’s Dream
Première à l’Opéra Comique du Fairy Queen de Purcell mis en scène par Jonathan Kent, sous la direction de William Christie.
Opéra Comique - Salle Favart, Paris

Après le miracle de Didon et Énée, la nouvelle production de The Fairy Queen créée à Glyndebourne durant l’été n’avait pas droit à l’erreur. Plus encore qu’à la lecture colorée de William Christie et de ses Arts Florissants, la réussite absolue de ce spectacle tient à l’inventivité avec laquelle le metteur en scène Jonathan Kent joue de la distance entre vocabulaire baroque et contemporain.


Par Mehdi MAHDAVI

   
14/01/2010  La pudeur de Werther
Première à l’Opéra de Paris du Werther de Massenet mis en scène par Benoît Jacquot, sous la direction de Michel Plasson.
Opéra Bastille, Paris

Deux nouvelles productions de Werther, certes importées, en deux ans, c’est sans doute trop. D’autant que bien d’autres opéras de Massenet, qui en leur temps firent date, mais qui peut-être ont moins bien résisté à l’épreuve du temps, attendent encore leur tour. La prise de rôle exceptionnelle de Jonas Kaufmann donne cependant pleine et entière raison à Nicolas Joel.


Par Mehdi MAHDAVI

   
12/01/2010  Un sage Onéguine
Nouvelle production d’Eugène Onéguine de Tchaïkovski mise en scène par Jean-Yves Ruf et sous la direction de Pascal Verrot à l’Opéra de Lille.
Opéra, Lille

C’est devenu une habitude. L’Opéra de Lille donne la primeur, dans chacune de ses productions, à des voix jamais entendues en France. C’est encore plus vrai dans ce nouvel Eugène Onéguine de Tchaïkovski. Un succès de ce point de vue, malgré une mise en scène et une direction musicale pour le moins sages.


Par Nicole DUAULT

   
08/01/2010  Huis clos morbide
Nouvelle production de Julie de Boesmans dans une mise en scène de Matthew Jocelyn et sous la direction de Jean-Paul Dessy au Théâtre de l’Athénée, Paris.
Athénée Théâtre Louis-Jouvet, Paris

Sensation du Festival d’Aix où il fut donné en 2005, quelques mois après sa création à la Monnaie de Bruxelles puis aux Wiener Festwochen, dans le petit Théâtre du Jeu de Paume fraîchement restauré et dans la mise en scène très réaliste de Luc Bondy, Julie du compositeur belge Philippe Boesmans figure parmi les chefs-d’œuvre de l’art lyrique de ce début de siècle.


Par Olivier BRUNEL

   
17/12/2009  Mahler en perfections
2e symphonie de Mahler par l’Orchestre du Concertgebouw d’Amsterdam sous la direction de Mariss Jansons à la salle Pleyel, Paris.
Salle Pleyel, Paris

Un des concerts les plus attendus de cette fin d’année, la venue à Paris de l’Orchestre royal du Concertgebouw d’Amsterdam avec son chef principal Mariss Jansons a rempli la salle Pleyel d’un public enthousiaste, un soir qui par le hasard des programmations livrait un choix crucial aux mélomanes parisiens. Grand concert et triomphe bien mérité !


Par Olivier BRUNEL

   
17/12/2009  Sacré monstre
Récital de la soprano Edita Gruberova accompagnée par l’Orchestre Philharmonique d’Oviedo sous la direction de Friedrich Haider au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

Adulée à Vienne, Munich et Barcelone, Edita Gruberova n’a plus bonne presse en France depuis son accession au rang de souveraine du bel canto : son timbre d’ascendance slave, sa colorature d’école viennoise y seraient d’un exotisme frôlant la faute de goût. Mais comment résister à la fraîcheur miraculeuse d’une voix définitivement hors du commun ?


Par Mehdi MAHDAVI

   
16/12/2009  L’ardeur de la jeunesse
Récital de la pianiste Yuja Wang dans le cadre de Piano**** à la salle Pleyel, Paris.
Salle Pleyel, Paris

La pianiste chinoise Yuja Wang était à nouveau l’invitée de la série Piano**** dans un récital très éclectique salle Pleyel. Un vrai talent et un grand tempérament pour cette jeune femme toute frêle, dont les années à venir tempéreront une ardeur parfois excessive, notamment quant à la vivacité fulgurante de certains tempi.


Par Gérard MANNONI

   
13/12/2009  Malheureuse(s) Iphigénie(s)
Nouvelles productions d’Iphigénie en Aulide et Iphigénie en Tauride de Gluck dans une mise en scène de Pierre Audi et sous la direction de Piers Maxim au Théâtre Royal de la Monnaie, Bruxelles.
Théâtre royal de la Monnaie, Bruxelles

Au niveau dramaturgique, coupler les Iphigénie de Gluck va de soi, et la distribution du Théâtre de la Monnaie ne manquait pas d’atouts sur le papier. À l’épreuve de la scène, Pierre Audi ne parvient cependant pas à faire entrer en résonance cathartique Tauride avec Aulide, les disparités stylistiques du plateau achevant d’entraver cette quête aux origines de la tragédie.


Par Mehdi MAHDAVI

   
11/12/2009  Courageux mais risqué
Récital Pictures Reframed du pianiste Leif Ove Andsnes avec le concours du vidéaste Robin Rhode, dans le cadre de Jeanine Roze Production au Théatre des Champs-Élysées, Paris.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

Comme beaucoup de solistes, l’excellent pianiste norvégien Leif Ove Andsnes voudrait renouveler la forme du concert classique traditionnel. Soutenu par sa firme discographique Virgin Classics qui en publie CD et DVD, il propose une expérience réalisée avec le concours du vidéaste sud africain Robin Rhode. Un concept plus intéressant que convaincant.


Par Gérard MANNONI

   
11/12/2009  Rien que pour les yeux
Reprise de Così fan tutte de Mozart dans la mise en scène de David McVicar, sous la direction d’Ottavio Dantone à l’Opéra national du Rhin.
Opéra du Rhin, Strasbourg

Reprise espérée que celle du Così fan tutte signé David McVicar, et créé en décembre 2005 à l’Opéra du Rhin. Si l’exécution musicale n’est toujours pas à la hauteur de la réalisation scénique, la faute en incombe cette fois à la direction d’Ottavio Dantone, qui se perd dans les détails avant que d’assurer la coordination nécessaire entre fosse et plateau.


Par Mehdi MAHDAVI

   
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  183  184  185  186  187  188  189  190  191  192  193  194  195  196  197  198  199  200  201  202  203  204  205  206  207  208  209  210  211  212  213  214  215  216  217  218  219  220  221  222  223  224  225  226  227  228  229  230  231  232  233  234  235  236  237  238  239  240  241  242  243  244  245  246  247  248  249  250  251  252  253  254  255  256  257  258  259  260  261  262  263  264  265  266  267  268  269  270  271  272  273  274  275  276  277  278  279  280  281  282  283  284  285  286  287  288  289  290  291  292  293  294  295  296  297  298  299  300  301  302  303  304  305  306  307  308  309  310  311  312  313  314  315  316  317  318  319  320  321  322  323  324  325  326  327  328  329  330  331  332  333  334  335  336  337  338  339  340  341  342  343  344  345  346  347  348  349  350  351  352  353  354  355  356  357  358  359  360  361  362  363  364  365  366 
[   < prec.   |    page 147 sur 366  |   suiv >    ]


Les 3 dernières critiques de concert

  • Titus en pastel

  • Attila en voix

  • À l’épreuve du feu

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com