altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par date 18 novembre 2017

12/09/2009  Sept péchés sauvés par une mezzo
Spectacle autour des Sept péchés capitaux et de Mahagonny-Song de Kurt Weill et Bertolt Brecht dans une mise en scène de Juliette Deschamps et sous la direction de Jérémie Rhorer au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

Ils sont bien véniels, les Sept Péchés Capitaux de Kurt Weill et Bertolt Brecht présentés par Juliette Deschamps au Théâtre des Champs-Élysées. On n’y succombe guère tant ils manquent de séduction et ne mènent personne en enfer. Un purgatoire mené par la baguette politiquement correct et qui ne décolle jamais de Jérémie Rhorer.


Par Nicole DUAULT

   
12/09/2009  Lucerne 2009 (4) : Brasier symphonique
Concert de l’Orchestre du Gewandhaus de Leipzig sous la direction de Riccardo Chailly, avec la participation du pianiste Saleem Abboud Ashkar au festival de Lucerne 2009.
Konzertsaal, Kultur- und Kongresszentrum, Luzern

Alors que Riccardo Chailly fait preuve d’une lecture toujours éclairée et équilibrée entre classicisme et romantisme dans Mendelssohn, notamment avec le concours du pianiste Saleem Abboud Ashkar, la seconde partie du concert termine sur un véritable brasier dans des Tableaux d’une exposition de Moussorgski aussi achevés que poignants.


Par Benjamin GRENARD

   
08/09/2009  Le trio choc de la rentrée
Concert de l’Orchestre du Gewandhaus de Leipzig sous la direction de Riccardo Chailly, dans le cadre des Pollini Perspectives à la salle Pleyel, Paris.
Salle Pleyel, Paris

Rentrée musicale parisienne sur les chapeaux de roue avec l’un des meilleurs orchestres au monde, l’un des plus grands chefs et le numéro un du piano du moment : c’était mardi soir salle Pleyel, un concert à marquer d’une pierre blanche, teinté de lumière italienne et d’humanisme allemand.


Par Nicole DUAULT

   
04/09/2009  Zermatt 2009 : Jaroussky sur les sommets
Récital du contre-ténor Philippe Jaroussky accompagné par les Berliner Barock Solisten au festival de Zermatt 2009.
Sankt Mauritius-Pfarrkirche, Zermatt

Cet été, le jeune festival de musique valaisan inaugurait sa cinquième édition avec un concert du contre-ténor français Philippe Jaroussky (lequel ouvrira également la saison de concerts du Théâtre des Champs-Élysées le 16 septembre) avec un programme original composé pour Zermatt d’œuvres italiennes des XVIIe et XVIIIe siècles.


Par Olivier BRUNEL

   
30/08/2009  Salzbourg 2009 (11) : Tout un éventail de gris
Liedermatinee de Jonas Kaufmann accompagné au piano par Helmut Deutsch au festival de Salzbourg 2009.
Haus für Mozart, Salzburg

Déception que cette Liedermatinee de la nouvelle coqueluche des scènes lyriques internationales, Jonas Kaufmann, accompagné par un Helmut Deutsch attentionné, dans un programme pourtant sur mesure et malgré autant d’efforts que d’idées. L’occasion de rappeler que le récital est un exercice terriblement exigeant et impitoyable.


Par Thomas COUBRONNE

   
30/08/2009  La mélodie française, c’est lui
Récital du baryton Stéphane Degout accompagné au piano par Hélène Lucas dans le cadre de la Saison musicale de Royaumont.
Abbaye de Royaumont,

En 2005, Stéphane Degout avait donné à Royaumont, outre des Duparc à pleurer de beauté, des Histoires naturelles de Ravel absolument maîtrisées, déjà personnelles, en un mot mémorables. Pour son retour à l’Abbaye, il a choisi Poulenc sur des poèmes d’Apollinaire, toujours en compagnie d’Hélène Lucas. Plus de doute possible, la mélodie française aujourd’hui lui appartient.


Par Mehdi MAHDAVI

   
27/08/2009  Salzbourg 2009 (10) : Un maître du feu
Concert de l’Orchestre philharmonique de Vienne sous la direction de Gustavo Dudamel, avec la participation du violoniste Nicolaï Znaider au festival de Salzbourg 2009.
Großes Festspielhaus, Salzburg

Véritable leçon que ce dernier programme symphonique des Wiener à Salzbourg, où après un Concerto pour violon de Tchaïkovski sans grande rigueur, Gustavo Dudamel réussit parfaitement un Sacre du printemps qui transfigure la notion de dissonance et l’art du cataclysme avec une autorité confondante, à la tête d’un orchestre à la sonorité réinventée.


Par Yannick MILLON

   
25/08/2009  Salzbourg 2009 (9) : La goutte d’eau qui fait déborder le Nil
Nouvelle production de Moïse et Pharaon de Rossini mise en scène par Jürgen Flimm et sous la direction de Riccardo Muti au festival de Salzbourg 2009.
Großes Festspielhaus, Salzburg

Production phare de l’édition 2009 de Salzbourg, le Moïse et Pharaon voulu par Muti déçoit par une direction inexistante, une mise en scène inégale et surtout un français déplorable de l’ensemble du plateau : inadmissible à ce niveau et symptomatique d’une tendance détestable de notre époque, aux effets dévastateurs et sous-estimés sur l’impact de la musique.


Par Thomas COUBRONNE

   
25/08/2009  Lucerne 2009 (3) : Un Sacre de toute perfection
Deuxième concert du Philharmonia Orchestra sous la direction d’Esa-Pekka Salonen au festival de Lucerne 2009.
Konzertsaal, Kultur- und Kongresszentrum, Luzern

Alors que Salonen oscillait entre exception et ratage dans la 6e symphonie de Mahler, son Sacre du printemps, désormais entré dans la légende, fera sans nul doute date dans l’histoire du Festival. De quoi faire littéralement oublier une première partie avec ses qualités (Debussy) et ses errances (le Piano Concerto du chef-compositeur).


Par Benjamin GRENARD

   
24/08/2009  Lucerne 2009 (2) : Splendeurs et misères d’un puritanisme débridé
Concert du Philharmonia Orchestra sous la direction d’Esa-Pekka Salonen au festival de Lucerne 2009.
Konzertsaal, Kultur- und Kongresszentrum, Luzern

Après l’exceptionnelle 4e symphonie de Mahler par Abbado et l’Orchestre du festival de Lucerne, place à la génération suivante avec Salonen dirigeant la 6e à la tête du Philharmonia. Une prestation aussi géniale en son genre qu’un ratage anti-viennois, heureusement précédée d’une magnifique création de Saariaho et d’un efficace Webern.


Par Benjamin GRENARD

   
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  183  184  185  186  187  188  189  190  191  192  193  194  195  196  197  198  199  200  201  202  203  204  205  206  207  208  209  210  211  212  213  214  215  216  217  218  219  220  221  222  223  224  225  226  227  228  229  230  231  232  233  234  235  236  237  238  239  240  241  242  243  244  245  246  247  248  249  250  251  252  253  254  255  256  257  258  259  260  261  262  263  264  265  266  267  268  269  270  271  272  273  274  275  276  277  278  279  280  281  282  283  284  285  286  287  288  289  290  291  292  293  294  295  296  297  298  299  300  301  302  303  304  305  306  307  308  309  310  311  312  313  314  315  316  317  318  319  320  321  322  323  324  325  326  327  328  329  330  331  332  333  334  335  336  337  338  339  340  341  342  343  344  345  346  347  348  349  350  351  352  353  354  355  356  357  358  359  360  361  362  363  364  365  366 
[   < prec.   |    page 153 sur 366  |   suiv >    ]


Les 3 dernières critiques de concert

  • Titus en pastel

  • Attila en voix

  • À l’épreuve du feu

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com