altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par date 13 décembre 2017

24/06/2009  Joies mitigées
Spectacle Ravel de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Paris à l’Amphithéâtre de l’Opéra Bastille.
Amphithéâtre de l'Opéra Bastille, Paris

On aurait voulu n’avoir aucune réserve à émettre sur ce spectacle très réussi à bien des égards, consacré aux Histoires naturelles puis à l’Enfant et les sortilèges de Ravel, mais où la qualité médiocre de la prononciation du français par quasiment tous ces jeunes, symptôme de plus en plus répandu à notre époque, est venue troubler la fête.


Par Gérard MANNONI

   
24/06/2009  Insolente Pastorale
Création scénique de Pastorale de Gérard Pesson dans la mise en scène de Pierrick Sorin et sous la direction de Jean-Yves Ossonce au Théâtre du Châtelet, Paris.
Théatre du Châtelet, Paris

Par-delà l'anecdote d'inviter des chanteurs et le chorégraphe de la Star Academy, Pastorale de Gérard Pesson est l'étonnante surprise de la fin de saison du Théâtre du Châtelet. Magnifiée par la mise en scène de Pierrick Sorin, cette relecture savante de l'Astrée d'Honoré d'Urfé subvertit avec une tranquille insolence les codes et les habitudes de l'opéra. Un merveilleux spectacle.


Par Laurent VILAREM

   
22/06/2009  Neptune aveuglé
Première à l’Opéra national de Lorraine de l’Idomenée de Mozart mis en scène par Yannis Kokkos, sous la direction de Kirill Karabits.
Opéra de Lorraine, Nancy

Munich 1781 ou Vienne 1786 ? L’Idomeneo présenté à Nancy se révèle un curieux hybride, puisqu’un Idamante ténor y chante la version originale. Solution bancale, qui permet cependant d’apprécier le chant élégant de Frédéric Antoun au sein d’une distribution de haut vol. Sous l’œil de Neptune, la mise en scène soporifique de Yannis Kokkos se borne à une idée de décor.


Par Mehdi MAHDAVI

   
21/06/2009  Nicolas Joel, du Capitole à Garnier avec Gounod
Nouvelle production de Faust de Gounod mise en scène par Nicolas Joel et sous la direction d’Emmanuel Plasson au Théâtre du Capitole, Toulouse.
Théâtre du Capitole, Toulouse

Il prendra ses fonctions de directeur de l’Opéra de Paris à la rentrée de septembre. Auparavant, Nicolas Joel quitte le Théâtre du Capitole de Toulouse en montant une nouvelle production du Faust de Charles Gounod, l’opéra de ses débuts toulousains, voilà dix-neuf ans, avant de débuter son mandat parisien avec Mireille.


Par Nicole DUAULT

   
18/06/2009  Le voile de l’ambiguïté
Création à l’Opéra de Paris du Roi Roger de Szymanowski dans la mise en scène de Krzysztof Warlikowski et sous la direction de Kazushi Ono.
Opéra Bastille, Paris

La création scénique française du chef-d’œuvre de l’opéra polonais du XXe siècle, le Roi Roger de Karol Szymanowski, est aussi la dernière production lyrique offerte par Gerard Mortier pour clôturer en splendeur son mandat à la tête de l’Opéra national de Paris, dans une mise en scène chahutée de Krzysztof Warlikowski qui refuse de lever le voile de l’ambiguïté.


Par Pierre FLINOIS

   
17/06/2009  Tristan en noir et blanc
Création à l’Opéra de Dijon du Tristan de Wagner mis en scène par Olivier Py, sous la direction de Daniel Kawka.
Auditorium, Dijon

Après Genève et Angers-Nantes, Dijon ! L’Auditorium de la capitale bourguignonne accueillait pour deux soirées le déjà mythique Tristan d’Olivier Py, qu’on croyait à jamais réservé aux bords du Lac Léman. Parfaite intégration à la salle, orchestre local métamorphosé, distribution d’un meilleur niveau qu’à Bayreuth l’été passé ; bref, une réussite exemplaire.


Par Yannick MILLON

   
15/06/2009  Roberto le magicien
Hommage à Caruso par le ténor Roberto Alagna dans la série des Grandes Voix au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

Il n’y a guère que lui qui puisse réussir un tel pari. Roberto Alagna, au lieu de composer un traditionnel programme de ténor à succès, a rassemblé des amis, pour rendre à sa manière un hommage à Enrico Caruso, « le premier ténor de l’ère moderne » selon ses termes. Une soirée délectable et pleine de surprises.


Par Gérard MANNONI

   
15/06/2009  Carmen à la maison
Reprise de Carmen de Bizet dans la mise en scène d'Adrian Noble, sous la direction de John Eliot Gardiner à l’Opéra Comique, Paris.
Opéra Comique - Salle Favart, Paris

Une Carmen sublime de sensualité, d’arrogance et d’intelligence ; un Don José qui atteint le sommet de la tragédie ; une direction d’orchestre toute en souffle et en subtilité : un plaisir à l’état pur que cette Carmen mise en scène par Adrian Noble et sous la baguette de John Eliot Gardiner qui clôt la saison de l’Opéra Comique.


Par Nicole DUAULT

   
13/06/2009  Demofoonte legatissimo
Nouvelle production de Demofoonte de Jommelli mise en scène par Cesare Lievi et sous la direction de Riccardo Muti à l’Opéra de Paris.
Palais Garnier, Paris

Cadeaux d’adieux de Gerard Mortier au public parisien, les débuts de Riccardo Muti dans la fosse du Palais Garnier, mais pas au pupitre de l’Orchestre de l’Opéra de Paris, ravivent une controverse stylistique. Le choix du maestro s’est en effet porté sur Demofoonte de Jommelli, rareté d’un phare de l’école napolitaine du XVIIIe siècle, que sa lecture apollinienne statufie.


Par Mehdi MAHDAVI

   
11/06/2009  L’opéra pour tous
Rigoletto de Verdi par Opéra en plein air, dans les jardins du Luxembourg, Paris.
Jardins du Sénat, Paris

Grande foule pour remplir les vastes gradins dressés dans les jardins du Luxembourg avec le Palais lui-même comme toile de fond. Si la première du Rigoletto de Verdi selon Opéra en plein air fut perturbée par la pluie, la seconde se déroula par un temps frisquet mais sous un ciel dégagé. Un grand spectacle populaire.


Par Gérard MANNONI

   
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  183  184  185  186  187  188  189  190  191  192  193  194  195  196  197  198  199  200  201  202  203  204  205  206  207  208  209  210  211  212  213  214  215  216  217  218  219  220  221  222  223  224  225  226  227  228  229  230  231  232  233  234  235  236  237  238  239  240  241  242  243  244  245  246  247  248  249  250  251  252  253  254  255  256  257  258  259  260  261  262  263  264  265  266  267  268  269  270  271  272  273  274  275  276  277  278  279  280  281  282  283  284  285  286  287  288  289  290  291  292  293  294  295  296  297  298  299  300  301  302  303  304  305  306  307  308  309  310  311  312  313  314  315  316  317  318  319  320  321  322  323  324  325  326  327  328  329  330  331  332  333  334  335  336  337  338  339  340  341  342  343  344  345  346  347  348  349  350  351  352  353  354  355  356  357  358  359  360  361  362  363  364  365  366  367 
[   < prec.   |    page 158 sur 367  |   suiv >    ]


Les 3 dernières critiques de concert

  • De tout un peu

  • Deux visions du siècle

  • Fausse simplicité

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com