altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par ville 24 novembre 2017

Allemagne 
 
Aachen, Baden-Baden, Bayreuth, Berlin, Dresden, Frankfurt, Hamburg, Karlsruhe, Koblenz, Köln, Leipzig, München, Stuttgart

Angleterre 
 
London

Argentine 
 
Buenos Aires

Autriche 
 
Innsbruck, Salzburg, Wien

Belgique 
 
Anvers, Bruges, Bruxelles, Gand, Liège

Canada 
 
Montréal

Espagne 
 
Barcelone, Castell Peralada, Madrid, Perelada, Valencia

Etats-Unis 
 
New York

France 
 
Aix-en-Provence, Amiens, Angers, Angoulême, Aubervilliers, Auvers-sur-Oise, Avignon, Baume-les-Messieurs, Bazoche-sur-Hoesne, Beaune, Besançon, Biarritz, Bobigny, Bordeaux, Boulogne, Caen, Cambrai, Chambord, Château de Champs-sur-Marne, Colmar, Colombes, Compiègne, Condette, Courbevoie, Deauville, Dijon, Dinard, Gennevilliers, Grenoble, Illkirch, Ivry, La Chaise-Dieu, La Hune, La Roque d'Anthéron, Le Mans, Lille, Limoges, Lyon, Marseille, Massy, Metz, Montfort L'Amaury, Montpellier, Mortagne-au-Perche, Mulhouse, Nancy, Nanterre, Nantes, Naves, Nice, Orange, Orléans, Paris, Périgueux, Pervenchères, Poissy, Pontoise, Prades, Préaux-du-Perche, Reims, Rennes, Rouen, Sablé, Saint-Denis, Saint-Donat-sur-l'Herbasse, Saint-Etienne, Saint-Quentin-en-Yvelines, Sainte-Céronne-lès-Mortagne, Saintes, Salon de Provence, Sceaux, Souppes-sur-Loing (77), St Denis, St-Claude, St-Etienne, St-Quentin-en-Yvelines, Strasbourg, Theizé-en-Beaujolais, Toulon, Toulouse, Tourcoing, Tours, Versailles, Vézelay, Villefavard, Villepinte, Villeurbanne

Grèce 
 
Athènes

Italie 
 
Bologne, Cagliari, Ferrare, Firenze, Gênes, Milano, Pesaro, Roma, Rome, Torino, Venezia

Lituanie 
 
Vilnius

Luxembourg 
 
Luxembourg

Monaco 
 
Monaco, Monte-Carlo

Norvège 
 
Oslo

Pays-Bas 
 
Amsterdam

République tchèque 
 
Praha

Suède 
 
Göteborg, Stockholm

Suisse 
 
Basel, Genève, Gstaad, Lausanne, Luzern, Montreux, Verbier, Zermatt, Zürich




Paris

  La barbe à l'eau de rose
Nouvelle production du Barbier de Séville de Rossini à l'Opéra de Paris.
Opéra Bastille, Paris

Encore auréolée du succès de son dernier film, Chaos, Coline Serreau affronte pour la deuxième fois la mise en scène lyrique à l'Opéra Bastille. Sa Chauve-souris straussienne n'avait pas vraiment convaincu ; moins prétentieusement raté, son Barbier rossinien n'en est pas convaincant pour autant.
Le 02/04/2002


  L'expérience des Ténèbres
Leçons de Ténèbres au Val-de-Grâce, Paris.
Eglise du Val-de-Grâce, Paris

Chaque année, « Le Concert Spirituel » d'Hervé Niquet et la ville de Paris restent fidèles à la tradition qui, sous Louis XIV, faisait courir le bon peuple de la ville de chapelle en église, lors de la Semaine Sainte, pour entendre Les Leçons des Ténèbres. Avec, chaque année, le même bonheur.
Le 29/03/2002


  À si haute altitude
Aci, Galatea e Polifemo de Haendel en version de concert par le Concert d'Astrée dirigé par Emmanuelle Haïm.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

Pour son second concert dans le cadre du cycle Haendel du TCE, Emmanuelle Haïm poursuit son exploration des oeuvres de jeunesse que le Saxon composa durant son séjour en Italie avec Aci, Galatea e Polifemo. Un juste hommage pour une oeuvre rare à la scène comme au disque.
Le 23/03/2002


  Macbeth sans tâche
Reprise de Macbeth à l'Opéra Bastille.
Opéra Bastille, Paris

Reprise à l'Opéra de Paris de la production de Phyllida Lloyd (1999), au sujet de laquelle rien d'indigne n'est à signaler. Et rien de bien remarquable non plus : faute de déclencher des réflexions esthétiques bouleversantes, un bon « timing » et de bons acteurs musicaux ont assuré une soirée sans histoire.
Le 22/03/2002


  Romantisme période glaciaire
Barbara Hendricks et l'Ensemble Intercontemporain à la Cité de la Musique, Paris.
Cité de la Musique, Paris

A priori, le programme, sur le papier, paraissait très séduisant, d'autant plus qu'il s'inscrivait en prélude à la manifestation "L'invention du Sentiment - Aux sources du Romantisme" à venir, du 2 avril au 30 juin 2002 à la Cité de la Musique de Paris, avec un choix d'oeuvres plutôt audacieux, mêlant savamment romantisme, pré-modernisme, modernisme et contemporain.
Le 20/03/2002


  Nikolaï aux mains de glace
Récital parisien du pianiste russe Nicolas Lugansky.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

Que le pianiste Nikolaï Lugansky possède un jeu d'une personnalité hors du commun, cela ne fait aucun doute. Mais aussi doué soit-il, ce valeureux musicien des contrées septentrionales a parfois du mal à se sortir les mains du givre et des frimas.
Le 19/03/2002


  L'épreuve de Vérité
Jean-Christophe Spinosi et l'ensemble Matheus dans La Verità in Cimento de Vivaldi, Salle Gaveau, Paris.
Salle Gaveau, Paris

Déferlement de couleurs sous les stucs immaculés de la salle Gaveau pour la seule et dûment attendue représentation à Paris de La verità in cimento, conduite par Jean-Christophe Spinosi à la tête de son ensemble Matheus. Avec une distribution solide emmenée par le jeune contre-ténor Philippe Jaroussky.
Le 18/03/2002


  Trois roses pour un Chevalier
Der Rosenkavalier à l'Opéra Bastille, Paris.
Opéra Bastille, Paris

Nouvelle reprise de la production du Rosenkavalier par Herbert Wernicke, avec comme atout un trio féminin difficilement surpassable : Soile Isokosi en Maréchale, Angelika Kirchschlager en Octavian et Patrizia Ciofi en Sophie. Ajoutons un Orchestre et James Conlon en forme superlative, et nous tenons là une soirée mémorable.
Le 14/03/2002


  Un opéra pas si modeste
Zémire et Azor André-Modeste Grétry à la Péniche Opéra.
La Péniche Opéra, Paris

Les productions de la Péniche Opéra brillent généralement par leur pertinence théâtrale et leur exécution musicale sans reproche. Nouvelle preuve avec un délicieux Zémire et Azor de André-Modeste Grétry, porté par une distribution excellente et un ensemble Carpe Diem, aussi hédoniste que son nom l'indique.
Le 14/03/2002


  Shakespeare sans voix
Jacques Mercier dirige l'Orchestre de Paris dans Berlioz et Mendelssohn, Salle Pleyel, Paris.
Salle Pleyel, Paris

L'Orchestre de Paris nous a offert une soirée entièrement placée sous l'étoile de William Shakespeare, pour, paradoxalement, un concert sans aucune parole. Mais certes pas sans éloquence, grâce entre autres à la direction de Jacques Mercier.
Le 14/03/2002


 
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  183  184  185  186  187  188  189  190  191  192  193  194  195  196  197  198  199  200  201  202  203  204  205  206  207  208  209  210  211  212 
 
[   < prec.   |    page 166 sur 212  |   suiv >    ]


Les 3 dernières critiques de concert

  • La dette envers le passé

  • Titus en pastel

  • Attila en voix

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com