altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par date 19 novembre 2017

12/12/2008  Tchaïkovski retrouvé
Concert de l’Orchestre Philharmonique de Londres sous la direction de Vladimir Jurowski, avec la participation du pianiste Nicholas Angelich au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

Malgré la magistrale interprétation du 2e concerto pour piano de Brahms délivrée par Nicholas Angelich et Vladimir Jurowski, c’est la lecture absolument novatrice de la Symphonie Pathétique de Tchaïkovski donnée par le chef russe qui restera gravée dans les mémoires. Une référence désormais incontournable.


Par Gérard MANNONI

   
12/12/2008  Un immense brucknérien
8e symphonie de Bruckner par les Berliner Philharmoniker sous la direction de Christian Thielemann à la Philharmonie de Berlin.
Philharmonie, Berlin

C’est l’un de ces concerts d’où l’on sort étourdi, presque en transe. Thielemann laisse une impression durable à l’issue d’une interprétation gigantesque de l’une de ses symphonies phares, la 8e de Bruckner, qu’il avait déjà donnée à Berlin avec son orchestre du Deutsche Oper en 2001 et en tournée avec les Wiener en mars 2007.


Par Hermann GRAMPP

   
10/12/2008  Les matelots de Bernstein font escale au Châtelet
Création française d’On the Town de Leonard Bernstein et Jerome Robbins dans la mise en scène de Jude Kelly au Théâtre du Châtelet, Paris.
Théatre du Châtelet, Paris

La comédie musicale On the Town était très attendue. Elle est la première de Leonard Bernstein et n’avait jamais été présentée en France. Après Candide et West Side Story, elle est le troisième musical de Bernstein à l’affiche, en trois saisons, au Théâtre du Châtelet, devenu progressivement une sorte de Broadway-sur-Seine.


Par Nicole DUAULT

   
10/12/2008  Chi va crescendo va sano
Turangalîla-Symphonie de Messiaen par l’Orchestre de Paris sous la direction de Christoph Eschenbach à la salle Pleyel, Paris.
Salle Pleyel, Paris

Accompagné par le pianiste Jean-Yves Thibaudet et le compositeur Tristan Murail aux ondes, Christoph Eschenbach livre, en ce jour anniversaire du centenaire Messiaen, une Turangalîla-Symphonie richement architecturée. À des prémices timides répondent un Finale où le chef allemand rassemble ses troupes pour insuffler l'énergie nécessaire à cette partition titanesque.


Par Laurent VILAREM

   
09/12/2008  Une grande sensation
Récital Haendel Furore ! de la mezzo-soprano Joyce DiDonato accompagnée par les Talens Lyriques sous la direction de Christophe Rousset à la salle Pleyel, Paris.
Salle Pleyel, Paris

En 2002, Joyce DiDonato faisait irruption dans la cour des grandes en franchissant un moucharabieh. Depuis, la mezzo américaine a tout conquis, à commencer par le public. Car si nous n’étions encore qu’une poignée à son récital de mélodies françaises et espagnoles à Gaveau en avril 2007, c’est une salle Pleyel comble qui a ovationné debout son Furore haendélien.


Par Mehdi MAHDAVI

   
07/12/2008  Toujours aussi belle, Hélène
Reprise de la Belle Hélène d’Offenbach dans la mise en scène de Mariame Clément, sous la direction d’Hervé Niquet à Angers Nantes Opéra.
Le Quai, Angers

Deux ans après sa création à l’Opéra du Rhin, la Belle Hélène mise en scène par Mariame Clément surprend toujours par son inventivité constante, son refus de la facilité, son utilisation virtuose, jamais toc ni redondante, de la vidéo. Un grand spectacle donc, où l’astre de Stéphanie d’Oustrac brille de tout son éclat.


Par Mehdi MAHDAVI

   
05/12/2008  Didon, ou de la perfection
Nouvelle production de Didon and Énée de Purcell mise en scène par Deborah Warner et sous la direction de William Christie à l’Opéra Comique, Paris.
Opéra Comique - Salle Favart, Paris

Comment la juxtaposition d’éléments disparates a-t-elle pu donner naissance au spectacle parfait ? C’est que, sans prétention à l’authenticité, Deborah Warner est tout simplement allée puiser son théâtre aux sources shakespeariennes de Didon et Énée de Purcell. Contaminés par l’évidence, les Arts Florissants livrent leur plus belle prestation depuis longtemps.


Par Mehdi MAHDAVI

   
05/12/2008  Un compositeur aux singuliers pluriels
Concert de l’Orchestre Philharmonique de Radio France sous la direction de George Benjamin, avec la participation du pianiste Pierre-Laurent Aimard à la salle Pleyel, Paris.
Salle Pleyel, Paris

Plus que l'hommage aux centenaires Elliott Carter et Olivier Messiaen, c'est le compositeur-chef d'orchestre anglais George Benjamin qui éblouit une nouvelle fois à la tête du Philharmonique du Radio France en dirigeant son tout récent Concerto pour piano, avec le concours de son camarade de classe du conservatoire de Paris, le pianiste Pierre-Laurent Aimard.


Par Laurent VILAREM

   
03/12/2008  Aïda en or et blanc
Nouvelle production d’Aïda de Verdi mise en scène par Éric Perez et sous la direction d’Alain Altinoglu à l’Opéra de Dijon.
Auditorium, Dijon

Aïda passe pour un luxe dans la programmation d’un théâtre lyrique. Les scènes intimistes n’en sont pas moins l’essence de l’opéra égyptien de Verdi. Pour l’Opéra de Dijon, Éric Perez tente à l’économie un juste milieu en blanc et or. Sous la baguette mieux que diligente d’Alain Altinoglu, les voix s’emploient à parfaire l’illusion.


Par Mehdi MAHDAVI

   
03/12/2008  Prokofiev sans âme
Concert de l’Orchestre Philharmonique de Saint-Pétersbourg sous la direction de Yuri Temirkanov au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

Ce premier des deux concerts Prokofiev donnés par l’Orchestre Philharmonique de Saint-Pétersbourg au Théâtre des Champs-Élysées a permis d’admirer la technique du pianiste Denis Matsuev plus que la direction glacée de Yuri Temirkanov dans des extraits par ailleurs bizarrement agencés des suites de Roméo et Juliette.


Par Gérard MANNONI

   
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  183  184  185  186  187  188  189  190  191  192  193  194  195  196  197  198  199  200  201  202  203  204  205  206  207  208  209  210  211  212  213  214  215  216  217  218  219  220  221  222  223  224  225  226  227  228  229  230  231  232  233  234  235  236  237  238  239  240  241  242  243  244  245  246  247  248  249  250  251  252  253  254  255  256  257  258  259  260  261  262  263  264  265  266  267  268  269  270  271  272  273  274  275  276  277  278  279  280  281  282  283  284  285  286  287  288  289  290  291  292  293  294  295  296  297  298  299  300  301  302  303  304  305  306  307  308  309  310  311  312  313  314  315  316  317  318  319  320  321  322  323  324  325  326  327  328  329  330  331  332  333  334  335  336  337  338  339  340  341  342  343  344  345  346  347  348  349  350  351  352  353  354  355  356  357  358  359  360  361  362  363  364  365  366 
[   < prec.   |    page 167 sur 366  |   suiv >    ]


Les 3 dernières critiques de concert

  • Titus en pastel

  • Attila en voix

  • À l’épreuve du feu

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com