altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par date 18 novembre 2017

21/01/2008  Dans l'ombre de la Frosch
Reprise de la Femme sans ombre de Strauss dans la mise en scène de Bob Wilson, sous la direction de Gustav Kuhn à l'Opéra de Paris.
Opéra Bastille, Paris

La deuxième partie de saison de l'Opéra de Paris s'ouvre sur une reprise de l'éblouissante Femme sans ombre de Bob Wilson, inaugurée à la Bastille en 2002. L'occasion de retrouver l'univers esthétisant et ici parfaitement adéquat du metteur en scène américain, mais aussi de vérifier que les grandes équipes musicales de la Frosch se conjuguent désormais au passé.


Par Yannick MILLON

   
21/01/2008  Pimpante Véronique
Nouvelle production de Véronique de Messager mise en scène par Fanny Ardant et sous la direction de Jean-Christophe Spinosi au Théâtre du Châtelet, Paris.
Théatre du Châtelet, Paris

L'heure est aux redécouvertes. Après l'Étoile de Chabrier à l'Opéra-Comique, Véronique de Messager nous entraîne dans une musique légère, d'un adorable brio rétro. Même si le résultat n'est pas toujours à la hauteur des espérances, bravo aux directeurs de la salle Favart et du Châtelet pour ressusciter ces trésors enfouis dans nos mémoires.


Par Nicole DUAULT

   
20/01/2008  Un suffocant huis clos
Reprise de l'Elektra de Strauss mise en scène par Stéphane Braunschweig, sous la direction de Daniel Klajner à l'Opéra du Rhin, Strasbourg.
Opéra du Rhin, Strasbourg

Au coeur d'une saison musicale passionnante, l'Opéra du Rhin affiche la reprise de l'Elektra de Stéphane Braunschweig, débarrassée de tout oripeau expressionniste en faveur d'un huis clos suffocant qui sert au mieux le drame antique. Une solide distribution et la direction cinglante de Daniel Klajner participent à la réussite de l'ensemble.


Par Yannick MILLON

   
19/01/2008  Au cœur de la tradition germanique
Concert de l'Orchestre de l'Opéra national de Paris sous la direction de Christoph von Dohnányi à la salle Pleyel, Paris.
Salle Pleyel, Paris

Christoph von Dohnányi est l'un des derniers représentants d'une génération de chefs d'orchestre qui tend à disparaître dans le concert de la mondialisation. À la tête d'un Orchestre de l'Opéra national de Paris en pleine possession de ses moyens, il magnifie par un style incomparable, salle Pleyel, deux pièces majeures du grand répertoire allemand.


Par Michel LE NAOUR

   
18/01/2008  En pleine terreur
Concert de l'Orchestre de la Radio de Cologne sous la direction de Semyon Bychkov, avec la participation de la violoniste Hilary Hahn au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

Absent de la capitale depuis huit ans, l'Orchestre de la Radio de Cologne fait un retour parisien fracassant sous la houlette de son directeur musical Semyon Bychkov, particulièrement dans une Quatrième Symphonie de Chostakovitch d'une pression psychologique et d'un impact sonore terrifiants, évoquant avec un maximum d'acuité la terreur des purges staliniennes.


Par Yannick MILLON

   
18/01/2008  Prokofiev dans le texte
Concert de l'Orchestre Philharmonique de Radio France sous la direction de Guennadi Rozhdestvensky, avec la participation du violoniste Sasha Rozhdestvensky à la salle Pleyel, Paris.
Salle Pleyel, Paris

La venue à Paris du chef d'orchestre russe Guennadi Rozhdestvensky a toujours valeur d'événement. À 77 ans, il n'a rien perdu de cette autorité qui rend la musique de Prokofiev subtile, intense et cinglante. L'exemplaire travail réalisé avec le Philharmonique de Radio France ne souffre que de la vision trop élégiaque du 1er concerto pour violon par son fils Sasha.


Par Michel LE NAOUR

   
15/01/2008  Quand le romantisme fout le camp
Concert de l'Orchestre de Chambre de Bâle sous la direction de Paul McCreesh, avec la participation de la mezzo-soprano Angelika Kirchschlager au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

Dans le cadre de la série des Grandes Voix, le Théâtre des Champs-Élysées accueille la mezzo-soprano autrichienne Angelika Kirchschlager, à la belle ligne de chant dans les Nuits d'été de Berlioz. En revanche, l'Orchestre de Chambre de Bâle sous la direction de Paul McCreesh, doux euphémisme, ne convainc guère.


Par Michel LE NAOUR

   
11/01/2008  Précieuse miniature
Première à l'Opéra de Lille du Didon et Énée de Purcell mis en scène par Jacques Osinski et dirigé par Kenneth Weiss.
Opéra, Lille

Preuve que les festivals et maisons d'opéras ont tout à gagner d'organiser des coproductions, l'Opéra de Lille affiche le Didon et Énée qu'avait proposé Kenneth Weiss à l'Académie d'Aix-en-Provence, ville où elle reviendra d'ailleurs à la fin du mois. Un véritable bijou que cette production de l'opéra miniature de Henry Purcell.


Par Nicole DUAULT

   
09/01/2008  Une Patrie germanisante
Concert de l'Orchestre de Paris sous la direction de Pinchas Steinberg à la salle Pleyel, Paris.
Salle Pleyel, Paris

Parmi les premiers concerts suivant la traditionnelle trêve des confiseurs, l'apparition de Pinchas Steinberg à la tête de l'Orchestre de Paris aura été l'occasion de confirmer le regain de popularité du cycle symphonique Ma Patrie de Smetana. Une exécution qui, à défaut d'une vraie atmosphère Mitteleuropa, bénéficie d'une trame dramatique parfaitement huilée.


Par Yannick MILLON

   
21/12/2007  Arsène Lupin aux mains des Brigands
Arsène Lupin banquier par la Compagnie les Brigands au Théâtre de l'Athénée, Paris.
Athénée Théâtre Louis-Jouvet, Paris

Le gentleman cambrioleur est de retour. Il s'invite à l'opérette en devenant banquier et s'acoquine avec les Brigands. Arsène Lupin banquier est le grand succès de cette fin d'année à l'Athénée. Un spectacle d'une loufoquerie allègre que vous pourrez maintenant découvrir dans l'une des treize villes où fait escale le héros de Maurice Leblanc.


Par Nicole DUAULT

   
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  183  184  185  186  187  188  189  190  191  192  193  194  195  196  197  198  199  200  201  202  203  204  205  206  207  208  209  210  211  212  213  214  215  216  217  218  219  220  221  222  223  224  225  226  227  228  229  230  231  232  233  234  235  236  237  238  239  240  241  242  243  244  245  246  247  248  249  250  251  252  253  254  255  256  257  258  259  260  261  262  263  264  265  266  267  268  269  270  271  272  273  274  275  276  277  278  279  280  281  282  283  284  285  286  287  288  289  290  291  292  293  294  295  296  297  298  299  300  301  302  303  304  305  306  307  308  309  310  311  312  313  314  315  316  317  318  319  320  321  322  323  324  325  326  327  328  329  330  331  332  333  334  335  336  337  338  339  340  341  342  343  344  345  346  347  348  349  350  351  352  353  354  355  356  357  358  359  360  361  362  363  364  365  366 
[   < prec.   |    page 184 sur 366  |   suiv >    ]


Les 3 dernières critiques de concert

  • Titus en pastel

  • Attila en voix

  • À l’épreuve du feu

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com