altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par date 20 novembre 2017

11/09/2007  Lucerne 2007 (7) : Héritage et tradition
Concert des Wiener Philharmoniker sous la direction de Daniel Barenboïm au festival de Lucerne 2007.
Konzertsaal, Kultur- und Kongresszentrum, Luzern

Pour ce programme de grand répertoire au festival de Lucerne, Daniel Barenboïm se fait le héraut de la tradition dans une 5e symphonie de Schubert du plus parfait classicisme viennois et dans une Romantique de Bruckner dans la droite lignée de l'héritage furtwänglerien. Du grand art, par-delà les modes, porté par un incontestable savoir-faire.


Par Yannick MILLON

   
11/09/2007  L'autorité d'un sage
7e symphonie de Mahler par l'Orchestre Philharmonique d'Israël sous la direction de Zubin Mehta au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

Avec une formation dont le destin a accompagné toute sa carrière depuis un demi-siècle, le chef indien Zubin Mehta, dont on connaît la familiarité avec la musique de Gustav Mahler, livre, dans l'interprétation de la complexe 7e symphonie, une conception maîtrisée qui ne trouve ses limites qu'au niveau de la réalisation orchestrale.


Par Michel LE NAOUR

   
10/09/2007  Lucerne 2007 (6) : Éclosion d'un phénomène
Concert des Wiener Philharmoniker sous la direction de Gustavo Dudamel, avec la participation du pianiste Daniel Barenboïm au festival de Lucerne 2007.
Konzertsaal, Kultur- und Kongresszentrum, Luzern

Déjà largement célébré outre-Atlantique comme l'un des plus indiscutables prodiges de la direction d'orchestre, le tout jeune Vénézuélien Gustavo Dudamel, 26 ans, directeur de l'Orchestre des Jeunes de son pays natal depuis 1999, vient se confronter pour la première fois au Philharmonique de Vienne dans une 1re symphonie de Mahler assez phénoménale.


Par Yannick MILLON

   
09/09/2007  Lucerne 2007 (5) : Tout en rondeur
Concert de l'Orchestre du Gewandhaus de Leipzig sous la direction de Riccardo Chailly au festival de Lucerne 2007.
Konzertsaal, Kultur- und Kongresszentrum, Luzern

Après un concert des Wiener qui ont démontré plus que jamais leur connivence avec l'esprit populaire, retour à l'une des phalanges les plus emblématiques d'Allemagne pour sa tradition savante. Le Gewandhaus de Leipzig, fondé par Mendelssohn, se révèle toute en rondeur et en ductilité dans un programme consacré à son fondateur et à Brahms.


Par Benjamin GRENARD

   
08/09/2007  Un Caprice en demi-teinte
Reprise de Capriccio de Richard Strauss mis en scène par Robert Carsen, sous la direction de Hartmut Haenchen à l'Opéra de Paris.
Palais Garnier, Paris

Si la mise en scène du Capriccio de Richard Strauss par Robert Carsen au Palais Garnier n'a rien perdu de son charme ni de son efficacité, la distribution de cette reprise, nouvelle dans sa quasi totalité, se révèle plus inégale que celle de 2004, avec notamment la Comtesse assez décevante de Solveig Kringelborn.


Par Gérard MANNONI

   
08/09/2007  Lucerne 2007 (4) : Populaire par excellence
Concert des Wiener Philharmoniker sous la direction de Daniel Barenboïm au festival de Lucerne 2007.
Konzertsaal, Kultur- und Kongresszentrum, Luzern

Dans un programme d'une grande cohérence consacré à la Hongrie et à la Roumanie, Daniel Barenboïm, après un Bartók trop sage, délivre à l'aide des Wiener Philharmoniker une seconde partie exceptionnelle, dans laquelle l'orchestre le plus populaire du monde démontre qu'il mérite sa réputation en tous les sens du terme.


Par Benjamin GRENARD

   
04/09/2007  Une Damnation olympienne
Version de concert de la Damnation de Faust de Berlioz sous la direction de James Levine à la salle Pleyel, Paris.
Salle Gaveau, Paris

La Damnation de Faust n'a aucun secret pour le Boston Symphony qui, par le truchement inspiré de Munch ou Ozawa, a su en extraire jadis toute la dimension poétique et fantastique. Chef d'opéra incontesté, James Levine relève le gant dans une version de concert équilibrée où la savante alchimie vocale et symphonique l'emporte sur la démesure émotionnelle.


Par Michel LE NAOUR

   
27/08/2007  Salzbourg 2007 (10) : L'essentiel de Mahler
9e symphonie de Mahler par les Berliner Philharmoniker sous la direction de Sir Simon Rattle au festival de Salzbourg 2007.
Großes Festspielhaus, Salzburg

Quand sonne l'heure de l'entrée en scène des Berliner à Salzbourg, c'est que le festival n'est pas loin de toucher à sa fin. Présents chaque année dans les derniers jours de la manifestation pour deux programmes différents, les autres Philharmoniker font honneur à leur réputation dans une 9e de Mahler où Rattle fait montre d'une hauteur de vue impressionnante.


Par Yannick MILLON

   
25/08/2007  Salzbourg 2007 (9) : Chemins de croix
Concert de l'Orchestre philharmonique de Vienne sous la direction de Nikolaus Harnoncourt au festival de Salzbourg 2007.
Großes Festspielhaus, Salzburg

Chaque apparition du vétéran du baroque Nikolaus Harnoncourt à la tête des Wiener Philharmoniker est attendue comme un événement, avec l'espérance d'une nouvelle remise en cause. Centré sur une 7e symphonie de Bruckner déjà abordée il y a huit ans, ce concert salzbourgeois dévolu aussi à Schubert apparaît comme une succession de chemins de croix.


Par Yannick MILLON

   
25/08/2007  Lucerne 2007 (3) : Sommets incandescents
Deuxième concert de l'Orchestre Symphonique de la Radio bavaroise sous la direction de Mariss Jansons au festival de Lucerne 2007.
Konzertsaal, Kultur- und Kongresszentrum, Luzern

Le second programme de l'Orchestre Symphonique de la Radio bavaroise à Lucerne juxtapose deux compositeurs contemporains, Richard Strauss et Jean Sibelius qui, dans Ainsi parlait Zarathoustra pour l'un et la 2e symphonie pour l'autre, auront permis à Mariss Jansons de porter ces partitions jusqu'aux limites de l'incandescence.


Par Michel LE NAOUR

   
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  183  184  185  186  187  188  189  190  191  192  193  194  195  196  197  198  199  200  201  202  203  204  205  206  207  208  209  210  211  212  213  214  215  216  217  218  219  220  221  222  223  224  225  226  227  228  229  230  231  232  233  234  235  236  237  238  239  240  241  242  243  244  245  246  247  248  249  250  251  252  253  254  255  256  257  258  259  260  261  262  263  264  265  266  267  268  269  270  271  272  273  274  275  276  277  278  279  280  281  282  283  284  285  286  287  288  289  290  291  292  293  294  295  296  297  298  299  300  301  302  303  304  305  306  307  308  309  310  311  312  313  314  315  316  317  318  319  320  321  322  323  324  325  326  327  328  329  330  331  332  333  334  335  336  337  338  339  340  341  342  343  344  345  346  347  348  349  350  351  352  353  354  355  356  357  358  359  360  361  362  363  364  365  366 
[   < prec.   |    page 191 sur 366  |   suiv >    ]


Les 3 dernières critiques de concert

  • Titus en pastel

  • Attila en voix

  • À l’épreuve du feu

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com