altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par date 22 novembre 2017

16/08/2007  Bayreuth 2007 (6) : Le prix de l'irrévérence
Nouvelle production des Maîtres chanteurs de Wagner mise en scène par Katharina Wagner et sous la direction de Sebastian Weigle au festival de Bayreuth 2007.
Festspielhaus, Bayreuth

Ambiance électrique sur la Colline à l'issue des Maîtres Chanteurs de Katharina Wagner, possible héritière des lieux dont la lecture décapante, tout en irrévérence, déclenche une petite bataille d'Hernani, entre bravi frénétiques et bronca. Huées aussi pour le chef, Eva et Sachs. Décidément, à Bayreuth, on ne badine pas avec les Maîtres.


Par Yannick MILLON

   
15/08/2007  Bayreuth 2007 (5) : Match nul au tournoi des chanteurs
Reprise de Tannhäuser de Wagner dans la mise en scène de Philippe Arlaud, sous la direction de Christoph Ulrich Meier au festival de Bayreuth 2007.
Festspielhaus, Bayreuth

Reprise toujours bien terne du Tannhäuser de Philippe Arlaud placé dans l'urgence sous la direction de Christoph Ulrich Meier. Si la scénographie est affaire de goût, l'inconsistance de la conception dramatique est en revanche à l'image d'une partie musicale faible et d'un chant globalement bien malmené.


Par Thomas COUBRONNE

   
15/08/2007  Salzbourg 2007 (1) : Pâles sortilèges
Nouvelle production d'Armida de Haydn mise en scène par Cristof Loy et sous la direction d'Ivor Bolton au festival de Salzbourg 2007.
Felsenreitschule, Salzburg

C'est avec un opus peu fréquenté, cadeau d'adieux de Haydn à la cour d'Esterhaza, que le nouvel intendant de Salzbourg, Jürgen Flimm, a choisi d'inaugurer son règne. Si les valeurs musicales trouvent en Ivor Bolton un héraut ardent, ni la direction bouillante du Britannique ni la mise en scène sombre de l'Allemand Cristof Loy ne hissent le spectacle à un niveau probant.


Par Renaud LORANGER

   
14/08/2007  Bayreuth 2007 (4) : Les amoureux et les enfants d'abord
Reprise de Crépuscule des Dieux de Wagner dans la mise en scène de Tankred Dorst et sous la direction de Christian Thielemann au festival de Bayreuth 2007.
Festspielhaus, Bayreuth

Dernière étape du Ring de Bayreuth, où culmine, malgré bon nombre de points noirs, une conception d'ensemble humaniste et optimiste. Dommage que l'équipe musicale et la direction d'acteurs manquent de la vie et du rythme qui rendraient justice à cette réflexion pertinente sur l'avenir de l'homme dans le monde et le sens de la divinité.


Par Thomas COUBRONNE

   
12/08/2007  Bayreuth 2007 (3) : Le réveil de Siegfried
Reprise de Siegfried de Wagner dans la mise en scène de Tankred Dorst et sous la direction de Christian Thielemann au festival de Bayreuth 2007.
Festspielhaus, Bayreuth

Premiers frissons pour la deuxième journée du Ring de Dorst à Bayreuth, avec deux premiers actes très réussis et un engagement dramatique et musical enfin à la hauteur. Le Siegfried juvénile de Stephen Gould et le Mime hargneux de Gerhard Siegel dominent la distribution tandis que le geste toujours narcissique de Thielemann prodigue quelques très beaux moments.


Par Thomas COUBRONNE

   
10/08/2007  Bayreuth 2007 (2) : Mauvaises vibrations
Reprise de la Walkyrie de Wagner dans la mise en scène de Tankred Dorst et sous la direction de Christian Thielemann au festival de Bayreuth 2007.
Festspielhaus, Bayreuth

Première journée d'une tétralogie bayreuthienne sous le signe de la morosité. Les lacunes dramatiques du spectacle se confirment avec une direction d'acteurs très faible, un orchestre toujours un peu trop contemplatif et un plateau discutable. Difficile d'être emporté par une production autant en mal de théâtre.


Par Thomas COUBRONNE

   
09/08/2007  Bayreuth 2007 (1) : Faux départ
Reprise de l'Or du Rhin de Wagner dans la mise en scène de Tankred Dorst et sous la direction de Christian Thielemann au festival de Bayreuth 2007.
Festspielhaus, Bayreuth

Pour sa deuxième année sur l'auguste scène de Bayreuth, le Ring de Dorst et Thielemann semble poursuivre sur sa lancée quelque peu décevante. Entre une direction discutable, une scénographie inégale, un plateau moyen et une direction d'acteurs en dents-de-scie, l'impression d'ensemble ne peut que demeurer mitigée, malgré quelques instantanés réussis.


Par Thomas COUBRONNE

   
03/08/2007  Verbier 2007 : Tour de force pianistique
Récital du pianiste Nelson Goerner dans le cadre du Verbier Festival 2007.
Église, Verbier

Habitué des alpes valaisannes, le pianiste argentin Nelson Goerner offre un récital-fleuve faisant la part belle au répertoire romantique allemand. C'est avec un bonheur inégal qu'il parcourt un programme exigeant, lequel oscille entre virtuosité brute et réflexion intimiste, tour de force pianistique plus que véritable leçon de musique.


Par Renaud LORANGER

   
20/07/2007  Radio France et Montpellier 2007 : Grisâtre Don Giovanni
Nouvelle production de Don Giovanni de Mozart mise en scène par Jean-Paul Scarpitta et sous la direction d'Hervé Niquet au festival de Radio France et Montpellier Languedoc-Roussillon.
Opéra Comédie, Montpellier

Don Giovanni comme premier Mozart en fosse n'est pas le moindre des défis. Hervé Niquet et son Concert Spirituel en ont fait l'expérience pour le moins douloureuse au Festival de Radio France et Montpellier, sans plus de secours dans une distribution insuffisante que dans la mise en scène fantasmatique mais bien peu théâtrale de Jean-Paul Scarpitta.


Par Mehdi MAHDAVI

   
13/07/2007  Beaune 2007 (1) : L'Orfeo savamment célébré
Version de concert de l'Orfeo de Monteverdi sous la direction de Rinaldo Alessandrini au festival de Beaune 2007.
Basilique Notre-Dame, Beaune

Incomparable exégète de Monteverdi, Rinaldo Alessandrini se devait de célébrer le quatre centième anniversaire de l'Orfeo. Reflet de l'enregistrement réalisé à Rome en février dernier, et à paraître chez Naïve à la rentrée, la lecture présentée par le chef italien en la Basilique Notre-Dame de Beaune s'est révélée plus érudite qu'émouvante.


Par Mehdi MAHDAVI

   
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  183  184  185  186  187  188  189  190  191  192  193  194  195  196  197  198  199  200  201  202  203  204  205  206  207  208  209  210  211  212  213  214  215  216  217  218  219  220  221  222  223  224  225  226  227  228  229  230  231  232  233  234  235  236  237  238  239  240  241  242  243  244  245  246  247  248  249  250  251  252  253  254  255  256  257  258  259  260  261  262  263  264  265  266  267  268  269  270  271  272  273  274  275  276  277  278  279  280  281  282  283  284  285  286  287  288  289  290  291  292  293  294  295  296  297  298  299  300  301  302  303  304  305  306  307  308  309  310  311  312  313  314  315  316  317  318  319  320  321  322  323  324  325  326  327  328  329  330  331  332  333  334  335  336  337  338  339  340  341  342  343  344  345  346  347  348  349  350  351  352  353  354  355  356  357  358  359  360  361  362  363  364  365  366 
[   < prec.   |    page 193 sur 366  |   suiv >    ]


Les 3 dernières critiques de concert

  • La dette envers le passé

  • Titus en pastel

  • Attila en voix

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com