altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par ville 22 mai 2018

Allemagne 
 
Aachen, Baden-Baden, Bayreuth, Berlin, Dresden, Frankfurt, Freiburg im Breisgau, Hamburg, Karlsruhe, Koblenz, Köln, Leipzig, München, Stuttgart

Angleterre 
 
London

Argentine 
 
Buenos Aires

Autriche 
 
Innsbruck, Salzburg, Wien

Belgique 
 
Anvers, Bruges, Bruxelles, Gand, Liège

Canada 
 
Montréal

Espagne 
 
Barcelone, Castell Peralada, Madrid, Perelada, Valencia

Etats-Unis 
 
New York

France 
 
Aix-en-Provence, Amiens, Angers, Angoulême, Aubervilliers, Auvers-sur-Oise, Avignon, Baume-les-Messieurs, Bazoche-sur-Hoesne, Beaune, Besançon, Biarritz, Bobigny, Bordeaux, Boulogne, Caen, Cambrai, Chambord, Château de Champs-sur-Marne, Colmar, Colombes, Compiègne, Condette, Courbevoie, Deauville, Dijon, Dinard, Gennevilliers, Grenoble, Illkirch, Ivry, La Chaise-Dieu, La Hune, La Roque d'Anthéron, Le Mans, Lille, Limoges, Lyon, Marseille, Massy, Metz, Montfort L'Amaury, Montpellier, Mortagne-au-Perche, Mulhouse, Nancy, Nanterre, Nantes, Naves, Nice, Orange, Orléans, Paris, Périgueux, Pervenchères, Poissy, Pontoise, Prades, Préaux-du-Perche, Reims, Rennes, Rouen, Sablé, Saint-Denis, Saint-Donat-sur-l'Herbasse, Saint-Etienne, Saint-Quentin-en-Yvelines, Sainte-Céronne-lès-Mortagne, Saintes, Salon de Provence, Sceaux, Souppes-sur-Loing (77), St Denis, St-Claude, St-Etienne, St-Quentin-en-Yvelines, Strasbourg, Theizé-en-Beaujolais, Toulon, Toulouse, Tourcoing, Tours, Versailles, Vézelay, Villefavard, Villepinte, Villeurbanne

Grèce 
 
Athènes

Italie 
 
Bologne, Cagliari, Ferrare, Firenze, Gênes, Milano, Pesaro, Roma, Rome, Torino, Venezia

Lituanie 
 
Vilnius

Luxembourg 
 
Luxembourg

Monaco 
 
Monaco, Monte-Carlo

Norvège 
 
Oslo

Pays-Bas 
 
Amsterdam

République tchèque 
 
Praha

Suède 
 
Göteborg, Stockholm

Suisse 
 
Basel, Genève, Gstaad, Lausanne, Luzern, Montreux, Verbier, Zermatt, Zürich




Paris

  Un diable au visage séraphique
Récital Vadim Repin et Boris Beresovsky au Théâtre des Champs-Élysées.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

En mûrissant, Vadim Repin se rapproche de plus en plus de la figure de David Oïstrakh : même maîtrise technique, même approche sereine des pages les plus difficiles. Mais il n'en développe pas moins un style personnel à la fois retenu et incisif. Autant de qualités que l'on a pu constater fin janvier, lors de son récital au Théâtre des Champs-Élysées.
Le 31/01/2001


  Voix fraîche, baguette congelée
Cycle "La voix et l'orchestre" au Théâtre du Chatelet.
Théatre du Châtelet, Paris
© Eric Sebbag
Pour son cycle "La voix et l'orchestre", l'Orchestre philharmonique de Radio France a dû remplacer à la dernière minute la soprano américaine Dawn Upshaw ? souffrante - par l'Anglaise Lynne Dawson. La soirée était aussi l'occasion de découvrir le jeune chef américain Alan Gilbert.
Le 26/01/2001


  Tan Dun, un portrait débridé
Portrait de Tan Dun à la Cité de la Musique.
Cité de la Musique, Paris
© Cité de la Musique
Nouvel an chinois oblige, la Cité de la Musique poursuivait ses festivités dédiées au Céleste Empire en invitant le compositeur Tan Dun à diriger ses propres oeuvres à la tête de l'Orchestre National de Lyon. Une occasion de découvrir une oeuvre forte dans un voyage entre exotisme et universalité.
Le 25/01/2001


  Orfeo ed Cecilia
Orfeo ed Euridice de Joseph Haydn par Cecilia Bartoli et Christopher Hogwood au Théâtre du Châtelet.
Théatre du Châtelet, Paris

Mal aimée, mal connue, la partie lyrique de l'oeuvre de Joseph Haydn commence à sortir de l'ombre. Si cet Orfeo ed Euridice - écrit pour Londres en 1791, mais créé seulement en 1951 (!) - s'est enfin imposé, c'est que Cecilia Bartoli et Christopher Hogwood l'ont âprement défendu au disque. La confrontation avec le concert ne déçoit pas.
Le 25/01/2001


  Svetlanov a le pied marin
Concert d'Evgeni Svetlanov avec l'Orchestre National de France.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

Décidément, Evgeni Svetlanov s'accorde de mieux en mieux avec l'Orchestre National de France. Après une prestation réussie en décembre dernier dans un programme de musique française, il revient exercer sa conduite dans un répertoire plus mélangé ou dominait l'élément marin. Le périple fut mené d'une baguette de maître.
Le 25/01/2001


  Les fils de Pablo
Concert Schubert dans le cadre de Prades aux Champs-Élysées.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

Comme chaque année maintenant, le Festival Pablo Casals de Prades est venu présenter une série de concerts coproduits avec le Théâtre des Champs-Élysées. Musique de chambre au sommet, pourrait-on dire, devant la qualité des instrumentistes présents, même si quelques réserves peuvent venir à l'esprit et à l'oreille.
Le 24/01/2001


  Trou d'air à la BNF
Cycle de mélodies françaises, Bibliothèque Nationale de France, Paris.
Bibliothèque Nationale, Paris
© Colette Masson-Enguerand
Nouvelle étape dans la patiente exploration de la mélodie française à la Bibliothèque Nationale de France. Les maîtres d'oeuvre ont été, ce soir-là, deux des initiateurs du projet, le baryton François Le Roux et le pianiste Jeff Cohen. Soirée en demi-teinte cependant, pour cause de méforme vocale et surtout du fait d'un récitant indigne de ses partenaires.
Le 23/01/2001


  Didon à Disneyland
Actéon de Charpentier et Didon et Enée de Purcell par les Arts Florissants.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris
© Eric Sebbag
Depuis toujours, William Christie est familier de Marc-Antoine Charpentier - son musicien fétiche - et de Purcell (qu'on se souvienne d'un premier Didon et Enée mémorable, voici 15 ans, avec Guillemette Laurens dans le rôle-titre). Et a priori, on ne pouvait attendre de lui que l'excellence dans ce répertoire où il a déjà tant donné.
Le 23/01/2001


  Maeterlinck traverse le temps
Concert de James Conlon et de l'Orchestre de l'Opéra de Paris.
Palais Garnier, Paris

Fauré, Sibelius et Schoenberg se sont appropriés la pièce de Maeterlinck, avec en commun la souci d'une transparence orchestrale digne de l'onirisme de cette oeuvre. Sous la direction de James Conlon, l'Orchestre de l'Opéra de Paris a montré que les formations françaises ne sont jamais meilleures que dans les sonorités diaphanes.
Le 22/01/2001


  Carré de dames pour Haendel
Récital de Sandrine Piau au Théâtre du Palais Royal, Paris.
Théâtre du Palais-Royal, Paris
© Marie Noëlle Robert
Dans le cadre ravissant du Théâtre du Palais Royal, où plane encore le souvenir de récitals glorieux, Sandrine Piau a magnifiquement relevé le défi. Surmontant une acoustique particulièrement périlleuse pour les chanteurs, la soprano française a de nouveau démontré qu'elle était une digne héritière de ses illustres aînées. Et une très grande haendelienne.
Le 22/01/2001


 
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  183  184  185  186  187  188  189  190  191  192  193  194  195  196  197  198  199  200  201  202  203  204  205  206  207  208  209  210  211  212  213  214  215  216  217  218 
 
[   < prec.   |    page 197 sur 218  |   suiv >    ]


Les 3 dernières critiques de concert

  • Retour en vainqueur

  • Le sexe et l’argent

  • Un vrai ténor français

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com