altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par auteur 22 septembre 2021

Les auteurs:

  • Alain COCHARD
  • Anne-BĂ©atrice MULLER
  • Antoine Livio (1931-2001)
  • Arthur RICHER
  • Barry MILLINGTON
  • Benjamin GRENARD
  • Bertrand BOLOGNESI
  • Camille de RIJCK
  • Christelle CAZAUX
  • Christian PETER
  • Christine LETEUX
  • Claude HELLEU
  • David VERDIER
  • Élie-GĂ©rard SOUQUET
  • Eric SEBBAG
  • EugĂ©nie AlĂ©cian
  • Florent ALBRECHT
  • Florent COUDEYRAT
  • Francesco Maria COLOMBO
  • François FARGUE
  • Françoise MALETTRA
  • GĂ©rard CORNELOUP
  • GĂ©rard HONORÉ
  • GĂ©rard MANNONI
  • Hermann GRAMPP
  • Hermine VIDEAU
  • Isabelle APOSTOLOS
  • Jacqueline BECKER
  • Jacques DUFFOURG
  • Jean-François LATTARICO
  • Jean-Michel BADET
  • Julien MAIRE
  • Juliette BUCH
  • Laurent VILAREM
  • Linda MURRAY
  • Lorenzo QUATTROPANI
  • Mathias HEIZMANN
  • Matthew RYE
  • Matthias HEIZMANN
  • Mehdi MAHDAVI
  • Michel LE NAOUR
  • Michel PAROUTY
  • Michèle LARIVIERE
  • Monique BARICHELLA
  • Nicole DUAULT
  • Olivier BERNAGER
  • Olivier BRUNEL
  • Olivier DENOYELLE
  • Olivier FILANCIU
  • Olivier ROUVIERE
  • Patrick FLORENTIN
  • Pauline GARAUDE
  • Philippe DESPHIEUX
  • Philippe KALMAN
  • Philippe VENTURINI
  • Phlippe KALMAN
  • Pierre BREINER
  • Pierre CADARS
  • Pierre FLINOIS
  • Pierre GRUMBERG
  • Pierre-Emmanuel LEPHAY
  • Renaud LORANGER
  • Roger TELLART
  • Romain FEIST
  • SĂ©verine GARNIER
  • StĂ©phane HAIK
  • StĂ©phane VILLEMIN
  • Sylvia AVRAND-MARGOT
  • Sylvie BONIER
  • Thomas COUBRONNE
  • Thomas DESCHAMPS
  • Vincent GUILLEMIN
  • Yannick MILLON
  • Yutha TEP
  • Yves JAUNEAU



    Thomas COUBRONNE

      Salzbourg 2019 (6) : Une Alcina enchanteresse
    Première au festival d’été de Salzbourg d’Alcina de Haendel conçue pour le festival de Pentecôte dans la mise en scène de Damiano Michieletto et sous la direction de Gianluca Capuano.
    Haus fĂĽr Mozart, Salzburg

    Nouvelle réussite pour Cecilia Bartoli que cette Alcina confiée par la directrice artistique du festival de Pentecôte à Gianluca Capuano et Damiano Michieletto. Une équipe du tonnerre pour un spectacle évident, intelligent, vivant, musical. Est-ce à dire qu’après Mozart, la musique moderne, et le théâtre, une quatrième jambe Haendel est en train de pousser ?
    Le 18/08/2019


      Salzbourg 2019 (3) : Coitus interruptus
    Nouvelle production de Médée de Cherubini dans une mise en scène de Simon Stone et sous la direction de Thomas Hengelbrock au festival de Salzbourg 2019.
    GroĂźes Festspielhaus, Salzburg

    Mise en scène intelligente, d’une émotion réelle quoique inégale, orchestre de rêve, chef empanaché, scénographie maîtrisée, vidéo avec un vrai travail sur l’épaisseur de la mémoire, chanteurs virtuoses et engagés… Pourquoi faut-il qu’une terrible désinvolture sur le travail du texte vienne saboter la recette si prometteuse de cette Médée ?
    Le 16/08/2019


      Bayreuth 2019 (1) : Coup de foudre ?
    Reprise de Lohengrin de Wagner dans la mise en scène de Yuval Sharon, sous la direction de Christian Thielemann au festival de Bayreuth 2019.
    Festspielhaus, Bayreuth

    Production en bleu et orange de Lohengrin, plus amusante qu’émouvante, avec une équipe musicale plus honnête que savoureuse, où s’illustre un Piotr Beczala rayonnant, emmenée par un Christian Thielemann engagé mais inégal. Libre à chacun d’être déconcerté ou amusé par ce royaume des mouches où la fée électricité vient faire péter quelques plombs.
    Le 11/08/2019


      CaĂŻn-caha
    Nouvelle production de l’oratorio Il Primo Omicidio de Scarlatti dans une mise en scène de Romeo Castellucci et sous la direction de René Jacobs à l’Opéra de Paris.
    Palais Garnier, Paris

    On peine à entrer dans cette production inégale de l’oratorio d’Alessandro Scarlatti Il Primo Omicidio, où la mise en scène de Romeo Castellucci, cérébrale, forte à certains égards, ne rencontre pas vraiment la direction grise d’un René Jacobs à la recherche de l’austérité, et surtout l’engagement guère tangible d’un plateau des plus impersonnels.
    Le 31/01/2019


      Salzbourg 2018 (5) : Boesch casse les codes
    Liederabend du baryton Florian Boesch accompagné au piano par Malcolm Martineau au festival de Salzbourg 2018.
    Mozarteum, Salzburg

    Pour son premier récital au Mozarteum, l’Autrichien Florian Boesch, accompagné par un Malcolm Martineau magistral, aura pris soin de briser tous les codes du Lied pour triompher dans un Reisebuch aus den österreichischen Alpen de Krenek endiablé, complété de Mahler et Schubert totalement discutables mais parfaitement stimulants.
    Le 20/08/2018


      Salzbourg 2018 (2) : Affreux, sales et mĂ©chants
    Nouvelle production du Couronnement de Poppée de Monteverdi dans une mise en scène de Jan Lauwers et sous la direction de William Christie au festival de Salzbourg 2018.
    Haus fĂĽr Mozart, Salzburg

    Lecture sans concession de L’Incoronazione di Poppea par Jan Lauwers faisant la part belle à la danse contemporaine aux côtés d’un plateau opératique emmené par les Arts Florissants de William Christie, malheureusement appesantie d’un certain systématisme et d’une conception incontestable mais paradoxale, agaçante autant qu’intéressante.
    Le 15/08/2018


      Bayreuth 2018 (1) : La Nuremberg cĂ©leste
    Reprise des Maîtres chanteurs de Nuremberg de Wagner dans la mise en scène de Barrie Kosky et sous la direction de Philippe Jordan au festival de Bayreuth 2018.
    Festspielhaus, Bayreuth

    Pour la deuxième année des Meistersinger selon Barrie Kosky et Philippe Jordan à Bayreuth, l’intelligence de la mise en scène allie adroitement une lecture à plusieurs niveaux et une théâtralité concrète, parachevant au passage l’équilibre délicat entre comédie et drame, le personnage de Beckmesser dût-il en sortir stigmatisé, et la figure de Wagner interrogée.
    Le 05/08/2018


      Trois Ĺ“uvres capitales
    Les Sept péchés capitaux…, triptyque Weill-Schoenberg dans une mise en scène de David Pountney et sous la direction de Roland Kluttig à l’Opéra national du Rhin.
    Opéra du Rhin, Strasbourg

    Proposition forte et inventive que ce triptyque Weill-Schoenberg pour un cabaret berlinois de haut vol. Il fallait oser rapprocher des univers en apparence si dissemblables, qui s’avèrent beaucoup plus poreux qu’il n’y paraît ; pari réussi grâce à une équipe en tout point convaincante et une conception d’ensemble cohérente et radicale, tant à la scène qu’à la musique.
    Le 22/05/2018


      Symphonie (trop ?) lyrique
    Concert de l’Orchestre de Paris sous la direction de James Conlon à la Philharmonie de Paris.
    Philharmonie, Paris

    Entêtant programme viennois de l’Orchestre de Paris à la Philharmonie autour de Schoenberg et Zemlinsky, où la battue inégale de James Conlon ne tempère pas l’acoustique exceptionnellement favorable à l’orchestre, cantonnant à l’extériorité des chanteurs déjà bien enclins aux éclats plus qu’au velours. Captivant malgré tout.
    Le 25/04/2018


      Sous la stratosphère
    Des Canyons aux étoiles… de Messiaen sous la direction de Matthias Pintscher à la Philharmonie de Paris.
    Philharmonie, Paris

    Le mieux est l’ennemi du bien : lestée par une installation lumineuse proche de l’indigence, l'interprétation de superbe facture du trop rare Des canyons aux étoiles… de Messiaen sous la baguette de Matthias Pintscher, avec les forces conjuguées de l’Intercontemporain et des stagiaires de l’Académie de Lucerne, peine à laisser décoller les auditeurs.
    Le 16/03/2018


    1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11 
    [   page sur 11  |   suiv >    ]


  • Les 3 dernières critiques de concert

  • Force et destinĂ©e

  • Lac dĂ©sargentĂ©

  • Coup de vieux

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com