altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par ville 26 septembre 2018

Allemagne 
 
Aachen, Baden-Baden, Bayreuth, Berlin, Dresden, Frankfurt, Freiburg im Breisgau, Hamburg, Karlsruhe, Koblenz, Köln, Leipzig, München, Stuttgart

Angleterre 
 
London

Argentine 
 
Buenos Aires

Autriche 
 
Innsbruck, Salzburg, Wien

Belgique 
 
Anvers, Bruges, Bruxelles, Gand, Liège

Canada 
 
Montréal

Espagne 
 
Barcelone, Castell Peralada, Madrid, Perelada, Valencia

Etats-Unis 
 
New York

France 
 
Aix-en-Provence, Amiens, Angers, Angoulême, Aubervilliers, Auvers-sur-Oise, Avignon, Baume-les-Messieurs, Bazoche-sur-Hoesne, Beaune, Besançon, Biarritz, Bobigny, Bordeaux, Boulogne, Caen, Cambrai, Chambord, Château de Champs-sur-Marne, Colmar, Colombes, Compiègne, Condette, Courbevoie, Deauville, Dijon, Dinard, Gennevilliers, Grenoble, Illkirch, Ivry, La Chaise-Dieu, La Hune, La Roque d'Anthéron, Le Mans, Lille, Limoges, Lyon, Marseille, Massy, Metz, Montfort L'Amaury, Montpellier, Mortagne-au-Perche, Mulhouse, Nancy, Nanterre, Nantes, Naves, Nice, Orange, Orléans, Paris, Périgueux, Pervenchères, Poissy, Pontoise, Prades, Préaux-du-Perche, Reims, Rennes, Rouen, Sablé, Saint-Denis, Saint-Donat-sur-l'Herbasse, Saint-Etienne, Saint-Quentin-en-Yvelines, Sainte-Céronne-lès-Mortagne, Saintes, Salon de Provence, Sceaux, Souppes-sur-Loing (77), St Denis, St-Claude, St-Etienne, St-Quentin-en-Yvelines, Strasbourg, Theizé-en-Beaujolais, Toulon, Toulouse, Tourcoing, Tours, Versailles, Vézelay, Villefavard, Villepinte, Villeurbanne

Grèce 
 
Athènes

Italie 
 
Bologne, Cagliari, Ferrare, Firenze, Gênes, Milano, Pesaro, Roma, Rome, Torino, Venezia

Lituanie 
 
Vilnius

Luxembourg 
 
Luxembourg

Monaco 
 
Monaco, Monte-Carlo

Norvège 
 
Oslo

Pays-Bas 
 
Amsterdam

République tchèque 
 
Praha

Suède 
 
Göteborg, Stockholm

Suisse 
 
Basel, Genève, Gstaad, Lausanne, Luzern, Montreux, Verbier, Zermatt, Zürich




Zürich

  Viva Cecilia !
Nouvelle production d’Alcina de Haendel dans une mise en scène de Christof Loy et sous la direction de Giovanni Antonini à l’Opéra de Zurich.
Opernhaus, Zürich

Sa glorieuse Norma au festival de Salzbourg été l’incontestable événement lyrique de la saison passée. En avril, elle reprend au TCE la magistrale Desdemona de Rossini abordée à l’Opéra de Zurich en mars 2012. C’est également dans son fief zurichois que Cecilia Bartoli vient de triompher avec un autre nouveau grand rôle de soprano, Alcina de Haendel.
Le 09/02/2014


  Chostakovitch électrisé
Nouvelle production de Lady Macbeth de Chostakovitch dans une mise en scène d’Andreas Homoki et sous la direction de Teodor Currentzis à l’Opéra de Zurich.
Opernhaus, Zürich

Alors qu’Andreas Homoki traque toutes les pistes du grotesque dans sa mise en scène drôle et cruelle, le jeune chef sibérien Teodor Currentzis transcende la Lady Macbeth de Chostakovitch par une lecture survoltée, en zébrures, gerbes de violence et noirceur exacerbée, à la tête de forces zurichoises qu’on n’avait jamais connues aussi engagées.
Le 17/04/2013


  La honte en héritage
Nouvelle production de Jenůfa de Janáček dans une mise en scène de Dmitri Tcherniakov et sous la direction de Fabio Luisi à l’Opéra de Zurich.
Opernhaus, Zürich

Lecture diablement stimulante que cette nouvelle Jenůfa de Zurich confiée aux manipulations généalogiques d’un Dmitri Tcherniakov actualisant avec un total succès le livret le plus classique de Janáček. Direction peu idoine, à la main lourde, et plateau d’excellente facture complètent une ouverture de saison pour le moins prometteuse.
Le 04/10/2012


  Ariane aux forceps
Reprise d’Ariane à Naxos de Strauss dans la mise en scène de Claus Guth, sous la direction de Peter Schneider à l’Opéra de Zurich.
Opernhaus, Zürich

Soirée bien assommante que cette ultime représentation de la reprise d’Ariane à Naxos selon Claus Guth à Zurich. Si la mise en scène parvient encore à capter l’attention tout du long, la musique croule sous la plus suffocante routine, chacun cherchant à chanter plus fort que son voisin, sous la baguette de plomb du vétéran Peter Schneider.
Le 23/02/2012


  D’une guerre à l’autre
Reprise du Parsifal de Wagner dans la mise en scène de Claus Guth sous la direction de Daniele Gatti à l’Opéra de Zurich.
Opernhaus, Zürich

Après un Tristan décevant, Claus Guth retrouve le niveau de sa trilogie Mozart-Da Ponte et de son Vaisseau fantôme avec un Parsifal transposé dans un conflit familial au cœur de la Première Guerre mondiale, brisant toute idée de rédemption par la grâce dans une désillusion éblouissante d’intelligence, portée par un Daniele Gatti moins étale qu’à Bayreuth.
Le 09/10/2011


  Un Nez au poil
Nouvelle production du Nez de Chostakovitch dans une mise en scène de Peter Stein et sous la direction d’Ingo Metzmacher à l’Opéra de Zurich.
Opernhaus, Zürich

À quelques semaines de la reprise à Lyon du Nez d'Aix-en-Provence et du Met de New-York, l'Opéra de Zurich a également choisi d'ouvrir le bal de ses nouvelles productions par le chef-d'œuvre excentrique de Chostakovitch. Une belle réussite pour ce Nez réglé au poil sous la direction efficace d'Ingo Metzmacher et la lecture inattendue de Peter Stein.
Le 17/09/2011


  Le pèlerin à la guitare
Nouvelle production de Tannhäuser de Wagner dans une mise en scène de Harry Kupfer, sous la direction d’Ingo Metzmacher à l’Opéra de Zurich.
Opernhaus, Zürich

Sentiment mitigé à l’issue de cette représentation dominicale du nouveau Tannhäuser de l’Opéra de Zurich. Si la partie musicale s’avère convenable alors que l’affiche promettait de l’exceptionnel, la mise en scène de Harry Kupfer ne dépasse pas l’honnêteté d’un travail qui eût été moderne… il y a une vingtaine d’années.
Le 20/02/2011


  Tristan sous haute tension
Reprise de Tristan et Isolde de Wagner dans la mise en scène de Claus Guth et sous la direction de Bernard Haitink à l’Opéra de Zurich.
Opernhaus, Zürich

Ambiance de fronde à l’Opéra de Zurich, où le public fait payer cher à Bernard Haitink le retrait tardif de Waltraud Meier. Une représentation émaillée de scories et de signes de déconcentration tant dans la fosse que sur scène, que ne parviendra pas à transcender la transposition intelligente mais un peu froide de Claus Guth.
Le 05/10/2010


 
1  2 
 
[   < prec.   |    page 2 sur 2     ]


Les 3 dernières critiques de concert

  • Lucerne 2018 (2) : Ainsi parlait Thomas Rolfs

  • Grandeur et carences

  • Lucerne 2018 (1) : Haute voltige

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com