altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par auteur 20 janvier 2020

Les auteurs:

  • Alain COCHARD
  • Anne-BĂ©atrice MULLER
  • Antoine Livio (1931-2001)
  • Arthur RICHER
  • Barry MILLINGTON
  • Benjamin GRENARD
  • Bertrand BOLOGNESI
  • Camille de RIJCK
  • Christelle CAZAUX
  • Christian PETER
  • Christine LETEUX
  • Claude HELLEU
  • David VERDIER
  • Élie-GĂ©rard SOUQUET
  • Eric SEBBAG
  • EugĂ©nie AlĂ©cian
  • Florent ALBRECHT
  • Florent COUDEYRAT
  • Francesco Maria COLOMBO
  • François FARGUE
  • Françoise MALETTRA
  • GĂ©rard CORNELOUP
  • GĂ©rard HONORÉ
  • GĂ©rard MANNONI
  • Hermann GRAMPP
  • Hermine VIDEAU
  • Isabelle APOSTOLOS
  • Jacqueline BECKER
  • Jacques DUFFOURG
  • Jean-François LATTARICO
  • Jean-Michel BADET
  • Julien MAIRE
  • Juliette BUCH
  • Laurent VILAREM
  • Linda MURRAY
  • Lorenzo QUATTROPANI
  • Mathias HEIZMANN
  • Matthew RYE
  • Matthias HEIZMANN
  • Mehdi MAHDAVI
  • Michel LE NAOUR
  • Michel PAROUTY
  • Michèle LARIVIERE
  • Monique BARICHELLA
  • Nicole DUAULT
  • Olivier BERNAGER
  • Olivier BRUNEL
  • Olivier DENOYELLE
  • Olivier FILANCIU
  • Olivier ROUVIERE
  • Patrick FLORENTIN
  • Pauline GARAUDE
  • Philippe DESPHIEUX
  • Philippe KALMAN
  • Philippe VENTURINI
  • Phlippe KALMAN
  • Pierre BREINER
  • Pierre CADARS
  • Pierre FLINOIS
  • Pierre GRUMBERG
  • Pierre-Emmanuel LEPHAY
  • Renaud LORANGER
  • Roger TELLART
  • Romain FEIST
  • SĂ©verine GARNIER
  • StĂ©phane HAIK
  • StĂ©phane VILLEMIN
  • Sylvia AVRAND-MARGOT
  • Sylvie BONIER
  • Thomas COUBRONNE
  • Vincent GUILLEMIN
  • Yannick MILLON
  • Yutha TEP
  • Yves JAUNEAU



    Mehdi MAHDAVI

      Aix 2008 (3) : La burletta delusa
    Nouvelle production de l’Infedeltà delusa de Haydn mise en scène par Richard Brunel et sous la direction de Jérémie Rhorer au festival d’Aix-en-Provence 2008.
    Hôtel Maynier d’Oppède, Aix-en-Provence

    Malgré l’intégrale discographique d’Antal Dorati et le sursaut récemment initié par Nikolaus Harnoncourt, les opéras de Haydn demeurent la zone d’ombre de sa production. Comme un avant-goût du bicentenaire de la mort du compositeur, l’Académie européenne de musique présentait une nouvelle production de l’Infedeltà delusa, bien plus profonde et subtile que la burletta attendue.
    Le 15/07/2008


      Le verbe de Falstaff
    Nouvelle production de Falstaff de Verdi mise en scène par Mario Martone et sous la direction d’Alain Altinoglu au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
    Théâtre des Champs-Élysées, Paris

    Réunir pour Falstaff une distribution majoritairement italienne, cela devrait aller de soi tant les mots de Boito ont révélé chez un Verdi au soir de sa vie des dons inexploités pour la comédie. C’est le choix, assurément payant, qu’a fait Dominique Meyer pour cette nouvelle production menée de mains de maîtres par Mario Martone et Alain Altinoglu.
    Le 23/06/2008


      Don Carlo en dents de scie
    Reprise de Don Carlo de Verdi dans la mise en scène de Graham Vick, sous la direction de Teodore Currentzis à l’Opéra de Paris.
    Opéra Bastille, Paris

    Sur le papier, la distribution de la reprise du Don Carlo mis en scène par Graham Vick avait plus que de l’allure, mais la scène n’en a exposé que les carences, la superbe prestation de Stefano Secco dans le rôle-titre mise à part. Révélation annoncée, le jeune chef grec Teodor Currentzis ne cesse de surprendre, en bien, mais aussi en mal.
    Le 16/06/2008


      Un anti Orfeo
    Version de concert de l’Orfeo de Monteverdi sous la direction de William Christie à la salle Pleyel, Paris.
    Théâtre des Champs-Élysées, Paris

    Hormis un Retour d’Ulysse où, inspiré par le metteur en scène Adrian Noble, il mettait à nu les âmes des solistes de l’Académie européenne de musique, les dernières incursions de William Christie dans l’opéra du Seicento ne nous ont pas pleinement convaincu. Après une Poppée peu ambitieuse, un Sant’Alessio trop uniment vocal, son Orfeo se complait dans des effets attendus et appuyés.
    Le 31/05/2008


      Amadigi mĂ»r et inspirĂ©
    Version de concert d’Amadigi de Haendel sous la direction d’Eduardo López Banzo au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
    Théâtre des Champs-Élysées, Paris

    Porte-étendards d’une musique baroque espagnole négligée, Eduardo López Banzo et son ensemble se sont récemment convertis à Haendel. Après avoir rôdé puis enregistré Amadigi, Al Ayre Español offre au Théâtre des Champs-Élysées une version de concert mûrie du troisième opéra magique de Haendel, avec une distribution pertinemment renouvelée.
    Le 28/05/2008


      J’aime les vieilles femmes…
    Reprise d’Iphigénie en Tauride de Gluck mise en scène par Krzysztof Warlikowski, sous la direction d’Ivor Bolton à l’Opéra de Paris.
    Palais Garnier, Paris

    On pensait le public de l’Opéra de Paris désormais familiarisé avec l’esthétique de Krzysztof Warlikowski. La première de la reprise d’Iphigénie en Tauride de Gluck n’en a pas moins déclenché une bronca. C’est dire la violence intacte d’un travail théâtral qui se révèle rétrospectivement le plus personnel, le plus abouti du metteur en scène polonais sur la scène lyrique parisienne.
    Le 22/05/2008


      MĂ©dĂ©e rĂ©vĂ©lĂ©e
    Nouvelle production de Médée de Cherubini mise en scène par Krzysztof Warlikowski et sous la direction de Christophe Rousset au Théâtre Royal de la Monnaie, Bruxelles.
    Théâtre royal de la Monnaie, Bruxelles

    À la Médée originale, impossible fusion de la tragédie classique et lyrique, le XXe siècle a préféré Medea, monstrueux et ultime avatar italianisé. Pour revenir à la source musicale, la production du Théâtre Royal de la Monnaie confiée à Christophe Rousset et Krzysztof Warlikowski n'en évite pas moins les dialogues en alexandrins pour restituer à la tragédie sa vérité crue.
    Le 27/04/2008


      Jessye sera toujours Jessye
    Récital de la soprano Jessye Norman accompagnée au piano par Mark Markham à la salle Pleyel, Paris.
    Salle Pleyel, Paris

    Depuis sa réouverture, Jessye Norman a retrouvé la salle Pleyel pour son rendez-vous annuel avec le public parisien. Après un programme entièrement consacré à la mélodie française, la diva américaine célèbre les cinq saisons : l'été, l'hiver, le printemps, l'automne et l'éternelle saison de l'amour avec cet éclectisme dont elle a l'irrésistible secret.
    Le 16/03/2008


      Si Versailles m'Ă©tait dĂ©montrĂ©
    Nouvelle production de Thésée de Lully mise en scène par Jean-Louis Martinoty et sous la direction d'Emmanuelle Haïm au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
    Théâtre des Champs-Élysées, Paris

    Après une éclipse quasi totale de quinze années, l'astre de Philippe Quinault et Jean-Baptiste Lully flamboie de nouveau sur les scènes parisiennes, suscitant des esthétiques scéniques et vocales aussi éloignées que celles illustrées dans Cadmus et Hermione par Benjamin Lazar et Vincent Dumestre, puis dans Thésée par Jean-Louis Martinoty et Emmanuelle Haïm.
    Le 22/02/2008


      Mille et une nuits d'Ă©tĂ©
    Concert de l'Orchestre de Paris sous la direction de Christoph Eschenbach, avec la participation de la mezzo-soprano Susan Graham Ă  la salle Pleyel, Paris.
    Salle Pleyel, Paris

    Au coeur d'une saison presque entièrement consacrée au répertoire français dont elle est une des meilleures ambassadrices, Susan Graham a proposé au public parisien un panorama de la mélodie de Bizet à Poulenc, avant de se mesurer à ses plus incontournables monuments avec orchestre, les Nuits d'été de Berlioz et Shéhérazade de Ravel.
    Le 21/02/2008


    1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35 
    [   page sur 35  |   suiv >    ]


  • Les 3 dernières critiques de concert

  • Biennale Quatuors 2020 (2) : Les Modernes

  • Biennale Quatuors 2020 (1) : Les Patrons

  • Musique des sphères

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com