altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par date 13 décembre 2017

05/04/2007  Festtage Berlin 2007 (1) : La rigueur boulézienne
2e, 3e et 4e symphonies de Mahler par l'Orchestre de la Staatskapelle de Berlin sous la direction de Pierre Boulez, dans le cadre des Festtage 2007.
Philharmonie, Berlin

En l'espace de seulement douze jours, l'Orchestre de la Staatskapelle de Berlin présente une intégrale des symphonies de Mahler que se partagent deux éminents acteurs de la direction d'orchestre moderne, le chef principal de la Staatsoper Daniel Barenboïm et le chef honoraire de la formation Pierre Boulez. Une entreprise colossale qui va non sans certaines fluctuations.


Par Hermann GRAMPP

   
01/04/2007  Fauve et trivial
Concert du London Symphony Orchestra sous la direction de Valery Gergiev à la salle Pleyel, Paris.
Salle Pleyel, Paris

Affluence des grands jours à la salle Pleyel pour honorer la venue du London Symphony Orchestra sous la houlette de Valery Gergiev. Après de magiques exécutions du Prélude à l'après-midi d'un Faune et de la Mer, fauves et plus proches que jamais de l'esprit des Ballets russes, un Sacre du printemps copieusement plombé vient ternir un somptueux concert symphonique.


Par Yannick MILLON

   
31/03/2007  Le chaud et le froid
Récital du pianiste Lang Lang dans le cadre de Piano**** au Théâtre du Châtelet, Paris.
Théatre du Châtelet, Paris

Tout comme au printemps 2006, Lang Lang, à nouveau invité de Piano**** au Théâtre du Châtelet, séduit et contrarie, alternant moments superbes et erreurs de parcours. Si le tempérament et la technique demeurent hors du commun, les choix d'interprétations demeurent souvent pour le moins discutables. Un récital qui souffle le chaud et le froid.


Par Gérard MANNONI

   
30/03/2007  La déesse en son temple
Récital de Jessye Norman accompagnée au piano par Mark Markham à la salle Pleyel, Paris.
Salle Pleyel, Paris

Après sept années passées au Châtelet, conclues en apothéose par de mémorables Judith et Didon, Jessye Norman a retrouvé la salle Pleyel, temple de ses plus grands triomphes parisiens. Fidèle à sa légende, la diva américaine a offert à un public fervent un somptueux récital de mélodies françaises, transcendé par un art du dire et de la coloration inimitable.


Par Mehdi MAHDAVI

   
30/03/2007  Bach sans passion
Passion selon St-Jean de Bach dans la mise en scène de Bob Wilson et sous la direction d'Emmanuelle Haïm au Théâtre du Châtelet, Paris.
Théatre du Châtelet, Paris

Une musique parmi les plus fondamentales, un metteur en scène au métier largement prouvé, une chorégraphe de renom, une chef à la pointe de la mode : tout cela n'engendre malheureusement pas une production chef-d'oeuvre. Autant de qualités engluées dans la rigidité, la froideur et l'approximation pour une Saint Jean de Bach tout à fait dépassionnée.


Par Nicole DUAULT

   
29/03/2007  De l'enfer au paradis
Concert de l'Orchestre national de France, sous la direction de Kurt Masur, avec la participation de la violoniste Anne-Sophie Mutter au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

Vision infernale au Théâtre des Champs-Élysées, où Kurt Masur et l'Orchestre national de France s'illustrent dans une Dante-Symphonie de Liszt de la plus belle facture, après avoir connu l'enfer tout autre de la création française du Concerto pour violon d'André Prévin, pourtant servi par l'archet volubile et inspiré d'Anne-Sophie Mutter.


Par Yannick MILLON

   
28/03/2007  Grandes voix et gros trac
Récital de la soprano Anna Netrebko et du ténor Rolando Villazón dans le cadre des Grandes voix au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

Très attendue pour ses débuts parisiens, la jeune soprano russe Anna Netrebko, grande star, icône incontournable depuis 2002 du festival de Salzbourg où elle fut successivement une Donna Anna, une Violetta, une Susanna d'exception, a laissé une impression mitigée, aux côtés d'un Rolando Villazón en forme moyenne. Promotion excessive ? Gros trac surtout !


Par Gérard MANNONI

   
28/03/2007  ¡ Estupendo !
Concert de l'Orchestre de Paris sous la direction de Josep Pons, avec la participation de la mezzo-soprano Itxaro Mentxaka à la salle Pleyel, Paris.
Salle Pleyel, Paris

Après la prestation décevante de Michel Plasson la semaine dernière, Josep Pons offre un véritable coup de fouet à l'Orchestre de Paris. Davantage que dans l'anecdotique création de Luis de Pablo, le chef espagnol éblouit dans le Tricorne de De Falla et un euphorisant Petrouchka de Stravinski. L'Orchestre de Paris enthousiasme par son énergie et sa précision.


Par Laurent VILAREM

   
27/03/2007  Louise entre enfin à l'Opéra
Nouvelle production de Louise de Charpentier mise en scène par André Engel et sous la direction de Sylvain Cambreling à l'Opéra de Paris.
Opéra Bastille, Paris

Quasiment aussi populaire que Faust et Carmen de par le monde, l'opéra de Gustave Charpentier n'avait jamais été donné à l'Opéra de Paris. Seul l'Opéra-Comique l'avait accueilli jusqu'au milieu des années 1960. Après la Juive, c'est une autre grande page du répertoire français qui entre enfin dans le XXIe siècle.


Par Gérard MANNONI

   
24/03/2007  Question d'abattage
Récital Haendel de Jennifer Larmore accompagnée par l'Ensemble Matheus sous la direction de Jean-Christophe Spinosi au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

La technique de Jennifer Larmore n'est certes pas des plus orthodoxes, et son mezzo à l'aigu éclatant n'est pas sorti indemne de la fréquentation assidue des travestis les plus caverneux. Son abattage n'en est pas moins intact, qualité indispensable à Haendel, et qui fait le plus souvent défaut à ses rivales, au premier rang desquelles la trop mécanique Vivica Genaux.


Par Mehdi MAHDAVI

   
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  183  184  185  186  187  188  189  190  191  192  193  194  195  196  197  198  199  200  201  202  203  204  205  206  207  208  209  210  211  212  213  214  215  216  217  218  219  220  221  222  223  224  225  226  227  228  229  230  231  232  233  234  235  236  237  238  239  240  241  242  243  244  245  246  247  248  249  250  251  252  253  254  255  256  257  258  259  260  261  262  263  264  265  266  267  268  269  270  271  272  273  274  275  276  277  278  279  280  281  282  283  284  285  286  287  288  289  290  291  292  293  294  295  296  297  298  299  300  301  302  303  304  305  306  307  308  309  310  311  312  313  314  315  316  317  318  319  320  321  322  323  324  325  326  327  328  329  330  331  332  333  334  335  336  337  338  339  340  341  342  343  344  345  346  347  348  349  350  351  352  353  354  355  356  357  358  359  360  361  362  363  364  365  366  367 
[   < prec.   |    page 200 sur 367  |   suiv >    ]


Les 3 dernières critiques de concert

  • De tout un peu

  • Deux visions du siècle

  • Fausse simplicité

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com