altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par date 22 février 2018

26/10/2006  La pleine maturité
Roméo et Juliette de Berlioz par l'Orchestre national de France sous la direction de Sir Colin Davis au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

Superbe illustration de la maturité artistique de Sir Colin Davis que ce Roméo et Juliette du TCE qui réussit au point de vue instrumental la quadrature du cercle, entre la battue toujours inspirée du chef britannique et la superbe tenue de l'Orchestre national de France. Comme souvent, ce sont les forces vocales, peu idiomatiques, qui déçoivent.


Par Yannick MILLON

   
25/10/2006  Résignation sereine
Troisième concert de la Staatskapelle Berlin sous la direction de Daniel Barenboïm, avec la participation du pianiste Radu Lupu dans le cadre de Piano**** au Théâtre du Châtelet, Paris.
Théatre du Châtelet, Paris

Point final à la série de concerts de la Staatskapelle Berlin sous la direction de Daniel Barenboïm au Théâtre du Châtelet, avec pour cette troisième soirée le toucher pianistique infiniment subtil de Radu Lupu et une 9e symphonie de Mahler inégale mais conclue dans un magnifique apaisement.


Par Yannick MILLON

   
25/10/2006  Un ténor qui fait le printemps
Reprise de l'Élixir d'amour de Donizetti dans la mise en scène par Laurent Pelly, sous la direction d'Edward Gardner à l'Opéra de Paris.
Opéra Bastille, Paris

Malgré la présence toujours aussi inadéquate de Heidi Grant Murphy en Adina, le charme de cet Élixir d'amour dû à Laurent Pelly reste entier et connaît même une nouvelle jeunesse grâce à l'excellent Nemorino de Charles Castronovo, une voix bien rare dans nos salles et que l'on se doit de découvrir absolument.


Par Gérard MANNONI

   
24/10/2006  Rencontre choc de fortes personnalités
Deuxième concert de la Staatskapelle Berlin sous la direction de Daniel Barenboïm, avec la participation du pianiste Lang Lang dans le cadre de Piano**** au Théâtre du Châtelet, Paris.
Théatre du Châtelet, Paris

Programme sans surprise, axé sur deux poids lourds du répertoire, mais Daniel Barenboïm, pour son second concert parisien à la tête de la Staatskapelle Berlin, subjugue et reçoit une véritable ovation, tout comme Lang Lang, qui réussit à imposer une vraie personnalité, enfin reconnue et saluée par la salle.


Par Nicole DUAULT

   
23/10/2006  Splendeur orchestrale
Premier des trois concerts de la Staatskapelle Berlin sous la direction de Daniel Barenboïm dans le cadre de Piano**** au Théâtre du Châtelet, Paris.
Théatre du Châtelet, Paris

Le premier des trois programmes de la Staatskapelle Berlin dans la série Piano**** au Châtelet a soulevé un juste enthousiasme. L'intérêt des approches de Mozart et de Mahler n'a d'égal que la somptueuse qualité instrumentale de la formation germanique et celle du toucher pianistique de Daniel Barenboïm.


Par Gérard MANNONI

   
19/10/2006  Theodora in memoriam
Theodora de Haendel sous la direction d'Emmanuelle Haïm au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

Pour son premier grand oratorio haendélien à la tête du Concert d'Astrée, Emmanuelle Haïm a choisi Theodora, qui a marqué ses débuts triomphaux à Glyndebourne. Malgré un plateau vocal luxueux et un choeur de très haute tenue, on retiendra l'hommage rendu à Lorraine Hunt Lieberson plutôt qu'une lecture sans profondeur.


Par Mehdi MAHDAVI

   
16/10/2006  Un Jules César aride
Nouvelle production de Giulio Cesare de Haendel mise en scène par Irina Brook et sous la direction de Christophe Rousset au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

L'opera seria a donné bien du fil à retordre aux metteurs en scène contemporain. Forte du succès public de sa Cenerentola, Irina Brook a appliqué à Jules César la même recette insupportablement tendance. Comme en réaction à tant de dérision, Christophe Rousset peine à varier les climats à la tête d'une distribution déséquilibrée par les faiblesses du rôle-titre.


Par Mehdi MAHDAVI

   
15/10/2006  Triomphe d'une voix immense
Récital du baryton Bryn Terfel accompagné par l'Orchestre national de France sous la direction de Yannick Nézet-Séguin à la salle Pleyel, Paris.
Salle Pleyel, Paris

Le cycle des Grandes voix ne pouvait débuter de manière plus adéquate. Premier d'une liste des plus alléchantes, Bryn Terfel, avec pour partenaire l'Orchestre national de France, est venu rappeler ce qu'est vraiment un grand chanteur. Ou l'étendue de l'art d'un monstre sacré à l'ancienne, expérience devenue très rare aujourd'hui.


Par Gérard MANNONI

   
14/10/2006  Gardiner fête Mozart
Concert Mozart avec les English Baroque Soloists et le Monteverdi Choir dirigés par John Eliot Gardiner à la salle Pleyel, Paris.
Salle Pleyel, Paris

Contesté lors de ses premiers essais, le Mozart de Gardiner coule aujourd'hui de source. À la tête de formations exceptionnelles, le chef britannique parvient à égayer ce 250e anniversaire souvent trop morose grâce à la mise en espace réjouissante de Stephen Medcalf et à une équipe de chanteurs où prévaut l'esprit de troupe.


Par Mehdi MAHDAVI

   
13/10/2006  Le paradis de Jean-Louis Florentz
Concert de l'Orchestre national d'Île-de-France sous la direction de Yoel Levi dans le cadre des Paris de la musique à la salle Pleyel, Paris.
Salle Pleyel, Paris

La musique de Jean-Louis Florentz est une des plus sensuelles et des plus luxuriantes d'aujourd'hui. Pour ce concert des Paris de la musique, l'Orchestre national d'Île-de-France a magnifiquement rendu hommage à Qsar Ghilâne, dernière oeuvre orchestrale de son auteur disparu en 2004.


Par Laurent VILAREM

   
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  183  184  185  186  187  188  189  190  191  192  193  194  195  196  197  198  199  200  201  202  203  204  205  206  207  208  209  210  211  212  213  214  215  216  217  218  219  220  221  222  223  224  225  226  227  228  229  230  231  232  233  234  235  236  237  238  239  240  241  242  243  244  245  246  247  248  249  250  251  252  253  254  255  256  257  258  259  260  261  262  263  264  265  266  267  268  269  270  271  272  273  274  275  276  277  278  279  280  281  282  283  284  285  286  287  288  289  290  291  292  293  294  295  296  297  298  299  300  301  302  303  304  305  306  307  308  309  310  311  312  313  314  315  316  317  318  319  320  321  322  323  324  325  326  327  328  329  330  331  332  333  334  335  336  337  338  339  340  341  342  343  344  345  346  347  348  349  350  351  352  353  354  355  356  357  358  359  360  361  362  363  364  365  366  367  368  369  370  371 
[   < prec.   |    page 214 sur 371  |   suiv >    ]


Les 3 dernières critiques de concert

  • Tristan entre en régression

  • Grande musique,
    grands interprètes

  • Un roi Carotte aux petits oignons

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com