altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par date 24 février 2018

13/06/2006  Une brillante fin de saison
Daphnis et Chloé de Ravel suivi du Château de Barbe-Bleue de Bartók par l'Orchestre de Paris sous la direction de Pierre Boulez au Théâtre du Châtelet, Paris.
Théatre du Châtelet, Paris

Pour conclure une saison symphonique moins riche que d'ordinaire en raison du Ring de Wagner et avant de réintégrer pour de bon la salle Pleyel en septembre, l'Orchestre de Paris avait fait appel à Pierre Boulez pour un très long concert Ravel-Bartók au Châtelet. Une soirée où le chef français délivre quelques sortilèges et où Jessye Norman expose les derniers feux d'une voix sublime.


Par Yannick MILLON

   
12/06/2006  Un Berlioz toujours flamboyant
Reprise de la Damnation de Faust de Berlioz dans la mise en scène de Robert Lepage et sous la direction de Patrick Davin à l'Opéra de Paris.

Reprise de la très belle production de la Damnation de Faust de 2001 avec deux des principaux interprètes d'alors. Un spectacle qui n'a rien perdu de son impact ni de son originalité et une interprétation qui pâtit un peu d'une direction orchestrale plus consciencieuse que véritablement inspirée.


Par Gérard MANNONI

   
09/06/2006  Opulent Requiem
Requiem de Verdi par l'Orchestre philharmonique de Radio France sous la direction de Myung-Whun Chung au festival de St-Denis 2006.
Basilique, Saint-Denis

Il faudrait, selon Toscanini, réunir les quatre meilleurs chanteurs du monde pour réussir le Trouvère. Cette boutade pourrait aussi bien s'appliquer à la Messa da Requiem, dont les exigences sont pour le moins implacables. L'acoustique impitoyable de la Basilique de Saint-Denis n'a en rien entamé la rare opulence du plateau vocal réuni par Myung-Whun Chung.


Par Mehdi MAHDAVI

   
08/06/2006  L'insoutenable poids du fatum
Nouvelle production d'Iphigénie en Tauride de Gluck mise en scène par Krzysztof Warlikowski et sous la direction de Marc Minkowski à l'Opéra de Paris.
Palais Garnier, Paris

Quoi qu'en dise Gerard Mortier, rien ne va plus entre le public parisien et lui. Le metteur en scène polonais Krzysztof Warlikowski a en effet été accueilli par une bronca inouïe à l'issue de la première d'Iphigénie en Tauride, dont il a pourtant su révéler l'insoutenable tension tragique, transcendée par une équipe musicale souvent exceptionnelle. Nouvelle critique : Iphigénie triomphe enfin


Par Mehdi MAHDAVI

   
07/06/2006  Wagner à pleins poumons
Reprise des Maîtres chanteurs de Wagner dans la mise en scène de Nicolas Joel et sous la direction de Pinchas Steinberg au Théâtre du Capitole, Toulouse.
Théâtre du Capitole, Toulouse

Alors que la tendance est assez nettement aux voix légères dans la plupart des théâtres lyriques, le Capitole de Toulouse propose une reprise des Maîtres chanteurs dans la production de Nicolas Joel, où une distribution qui a les moyens de ses ambitions défend brillamment un Wagner chanté à pleins poumons.


Par Yannick MILLON

   
07/06/2006  Un Barbier sur mesure
Nouvelle production du Barbier de Séville de Rossini mise en scène par Jérôme Savary et sous la direction de John Nelson à l'Opéra-Comique.
Opéra Comique - Salle Favart, Paris

Point d'orgue à son avant-dernière saison à l'Opéra-Comique, Jérôme Savary programme un pilier absolu du répertoire de la Salle Favart : le Barbier de Séville. De l'avantage de remettre encore sur le métier un ouvrage si souvent tissé : s'en dégage une roborative authenticité, consolant de la factice inventivité qu'on croise un peu trop sur les scènes d'opéra.


Par Anne-Béatrice MULLER

   
07/06/2006  Bill et le Concert Spirituel, ou le ballet superficiel
Concert « Mozart et le Concert Spirituel » par William Christie et les Arts florissants au Théâtre du Châtelet, Paris.
Théatre du Châtelet, Paris

Heureuse idée de William Christie que de ressusciter le Concert Spirituel l'espace d'une utopique soirée, où la Symphonie parisienne de Mozart côtoie des extraits de Castor et Pollux. Malgré une direction sacrifiant l'efficacité sur l'autel de la chorégraphie, l'exécution d'oeuvres aussi rares que In exitu Israel de Mondonville et la Sortie d'Égypte de Rigel suscite le plus vif intérêt.


Par Mehdi MAHDAVI

   
05/06/2006  À réveiller les morts
2e symphonie de Mahler par l'Orchestre national de France sous la direction de Paavo Järvi au festival de St-Denis 2006.
Basilique, Saint-Denis

Copieux programme pour ce premier grand concert symphonique du festival de St-Denis 2006. À la tête d'un Orchestre national tout acquis à sa cause, Paavo Järvi défend un Mahler à poigne, aux ruptures et contrastes marqués qui conviennent mieux aux mouvements extrêmes qu'aux mouvements centraux de la 2e symphonie.


Par Yannick MILLON

   
02/06/2006  Mahler dans la filiation lisztienne
2e symphonie de Mahler par l'Orchestre national de Lyon sous la direction de Jun Märkl à l'Auditorium Maurice Ravel de Lyon.
Auditorium Maurice Ravel, Lyon

Alors que la saison de l'Auditorium de Lyon arrive à son terme, Jun Märkl termine sa première année à la tête de l'ONL avec des forces vocales de premier choix pour la 2e symphonie de Mahler. Une interprétation globalement concluante et qui fait son effet malgré quelques lacunes dans une lecture orientée très XIXe siècle.


Par Benjamin GRENARD

   
01/06/2006  L'élan juvénile d'Osmo Vänskä
Concert de l'Orchestre de Paris sous la direction de Osmo Vänskä, avec la participation du pianiste Radu Lupu au Théâtre Mogador, Paris.
Théâtre Mogador, Paris

Pour son premier concert à la tête de l'Orchestre de Paris, le chef finlandais Osmo Vänskä a imprimé aux oeuvres de Tchaïkovski un sceau interprétatif tout à fait original, alors que le pianiste roumain Radu Lupu s'est élevé dans le Concerto en ré mineur K. 466 sur les plus hautes cimes mozartiennes.


Par Michel LE NAOUR

   
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  183  184  185  186  187  188  189  190  191  192  193  194  195  196  197  198  199  200  201  202  203  204  205  206  207  208  209  210  211  212  213  214  215  216  217  218  219  220  221  222  223  224  225  226  227  228  229  230  231  232  233  234  235  236  237  238  239  240  241  242  243  244  245  246  247  248  249  250  251  252  253  254  255  256  257  258  259  260  261  262  263  264  265  266  267  268  269  270  271  272  273  274  275  276  277  278  279  280  281  282  283  284  285  286  287  288  289  290  291  292  293  294  295  296  297  298  299  300  301  302  303  304  305  306  307  308  309  310  311  312  313  314  315  316  317  318  319  320  321  322  323  324  325  326  327  328  329  330  331  332  333  334  335  336  337  338  339  340  341  342  343  344  345  346  347  348  349  350  351  352  353  354  355  356  357  358  359  360  361  362  363  364  365  366  367  368  369  370  371 
[   < prec.   |    page 222 sur 371  |   suiv >    ]


Les 3 dernières critiques de concert

  • Tristan entre en régression

  • Grande musique,
    grands interprètes

  • Un roi Carotte aux petits oignons

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com