altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par date 18 novembre 2017

10/03/2006  Un absolu du romantisme
Récital de l'Octuor de la Philharmonie de Berlin, avec la participation du pianiste Gianluca Cascioli dans le cadre de Piano**** à la salle Gaveau, Paris.
Salle Gaveau, Paris

Rendez-vous annuel avec d'éminents spécialistes du répertoire germanique : les musiciens de l'Octuor de la Philharmonie de Berlin nous plongent dans le plus absolu des romantismes, entraînant Gianluca Cascioli dans une très attachante aventure brahmsienne, avant le récital que le jeune pianiste donnera le 15 de ce mois.


Par Gérard MANNONI

   
09/03/2006  Entre brume et soleil
Concert de l'Orchestre de Paris sous la direction d'Esa-Pekka Salonen, avec la participation du violoniste Maxim Vengerov au Théâtre Mogador, Paris.
Théâtre Mogador, Paris

Soirée très contrastée dans un Théâtre Mogador comble. Après un Concerto pour violon de Beethoven par Maxim Vengerov embourbé dans une conception brahmsienne, un Oiseau de feu intégral éclatant et d'un jaillissement lumineux continu. L'Orchestre de Paris, en état de grâce, y triomphe sous la baguette d'un Esa-Pekka Salonen en terre de prédilection.


Par Yannick MILLON

   
08/03/2006  Une leçon de mise en scène
Première à Paris du Fierrabras de Schubert dans la mise en scène de Claus Guth et sous la direction de Franz Welser-Möst au Théâtre du Châtelet.
Théatre du Châtelet, Paris

Opéra posthume au destin aussi malheureux que celui de son compositeur, Fierrabras nous arrive de la manière la plus positive qui soit grâce à l'invitation faite par le Châtelet à l'Opéra de Zurich. Une excellente distribution et une mise en scène d'une intelligence brillante pour un ouvrage qu'il faut défendre mais qui le mérite.


Par Gérard MANNONI

   
03/03/2006  Monsieur Dumestre fait de la comédie
Le Bourgeois gentilhomme de Lully mis en scène par Benjamin Lazar et sous la direction de Vincent Dumestre au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

Vous pensiez tout connaître du Bourgeois Gentilhomme, sa prose et son mamamouchi, tarte à la crème des classes de troisième ? Eh bien pas du tout, à moins d'avoir croisé la production singulièrement dépoussiérée que Vincent Dumestre et son Poème Harmonique ont montée en 2004 et qui, au cours d'une tournée triomphale, fait halte au Théâtre des Champs-Élysées.


Par Anne-Béatrice MULLER

   
02/03/2006  Fureur et transparence
Concert de l'Orchestre national de France sous la direction de James Conlon, avec la participation du violoniste Leonidas Kavakos au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

On ne quitte pas Paris si facilement. Quelque temps après son départ de l'Opéra de Paris, voici James Conlon de retour à la tête du National pour un programme qu'il a conçu en arche. Un goût pour la forme qui n'occultera pas une technique mûrie pour la transparence orchestrale et une main inflexible pour les fureurs dionysiaques.


Par Benjamin GRENARD

   
28/02/2006  Un monde en mutation
Nouvelle production d'Arabella de Richard Strauss mise en scène par Pierre Médecin et sous la direction de Günter Neuhold au Théâtre du Capitole, Toulouse.
Théâtre du Capitole, Toulouse

Pour donner toute sa profondeur à une partition souvent traitée trop légèrement, Pierre Médecin a situé l'action d'Arabella dans un monde plus inquiétant que festif. Une approche qui donne à réfléchir, dans une nouvelle production toulousaine par ailleurs remarquablement servie par ses interpètes, tant en fosse que sur le plateau.


Par Gérard MANNONI

   
28/02/2006  Partenope triomphante
Partenope de Leonardo Vinci et de Georg Friedrich Haendel par La Cappella de'Turchini sous la direction d'Antonio Florio à la Cité de la Musique, Paris.
Cité de la Musique, Paris

Depuis la création de la Cappella de'Turchini, Antonio Florio s'est attaché à défendre le répertoire napolitain des XVIIe et XVIIIe siècles. Pour honorer Parthénope, mythe fondateur de la ville de Naples, le chef italien a mené ses troupes jusqu'à Londres, après un détour par Venise, révélant de superbes affinités avec l'opéra haendélien.


Par Mehdi MAHDAVI

   
23/02/2006  Un modèle beethovénien
Concert Beethoven de l'Orchestre national de France sous la direction de Kurt Masur, avec la participation du Beaux-Arts Trio au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

Concert triomphal pour le National et son chef Kurt Masur, de retour d'une convalescence qu'on a presque du mal à croire tant le chef allemand brille de toute sa superbe. Un riche programme Beethoven, avec la participation de l'incontournable Beaux Arts Trio, et un orchestre qui se transcende dans une trépidante 7e symphonie.


Par Nicole DUAULT

   
20/02/2006  Sous le soleil péruvien
Récital de Juan Diego Florez accompagné au piano par Vincenzo Scalera au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

Cinq minutes d'applaudissements avant même de commencer à chanter : dans un TCE plein à craquer, on se serait attendu à l'arrivée de quelque latin crooner. Celle du latin tenor Juan Diego Florez est à peu près équivalente. Le charme du chanteur péruvien déclenche un enthousiasme qui ira grandissant à mesure du concert.


Par Nicole DUAULT

   
11/02/2006  La pierre angulaire
Reprise de Rigoletto de Verdi dans la mise en scène de Jérôme Savary et sous la direction de Renato Palumbo à l'Opéra de Paris.
Opéra Bastille, Paris

À la tête d'une distribution inégale, le chef Renato Palumbo a donné une magistrale leçon de direction pour cette reprise de la production de Jérôme Savary de Rigoletto. Des débuts parisiens qui marqueront les mémoires et les musiciens de l'orchestre, à une époque où les grands chefs verdiens sont devenus une denrée rare.


Par Gérard MANNONI

   
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  183  184  185  186  187  188  189  190  191  192  193  194  195  196  197  198  199  200  201  202  203  204  205  206  207  208  209  210  211  212  213  214  215  216  217  218  219  220  221  222  223  224  225  226  227  228  229  230  231  232  233  234  235  236  237  238  239  240  241  242  243  244  245  246  247  248  249  250  251  252  253  254  255  256  257  258  259  260  261  262  263  264  265  266  267  268  269  270  271  272  273  274  275  276  277  278  279  280  281  282  283  284  285  286  287  288  289  290  291  292  293  294  295  296  297  298  299  300  301  302  303  304  305  306  307  308  309  310  311  312  313  314  315  316  317  318  319  320  321  322  323  324  325  326  327  328  329  330  331  332  333  334  335  336  337  338  339  340  341  342  343  344  345  346  347  348  349  350  351  352  353  354  355  356  357  358  359  360  361  362  363  364  365  366 
[   < prec.   |    page 224 sur 366  |   suiv >    ]


Les 3 dernières critiques de concert

  • Titus en pastel

  • Attila en voix

  • À l’épreuve du feu

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com