altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par date 19 novembre 2017

19/11/2005  Une Clémence révolutionnaire
Version de concert de la Clémence de Titus de Mozart sous la direction de René Jacobs au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

De René Jacobs, maître absolu de l'opera seria, on attendait une exploration raisonnée du répertoire mozartien. Mais le chef gantois a préféré l'aborder dans le désordre, révolutionnant Così fan tutte, avant de s'attaquer aux Noces de Figaro, puis à la Flûte enchantée. Longtemps espérée, sa lecture de la Clémence de Titus s'est révélée plus radicale encore.


Par Mehdi MAHDAVI

   
18/11/2005  Le pays des fruits d'or du chant
Reprise de Mignon d'Ambroise Thomas dans la mise en scène de Nicolas et sous la direction de Jean-Yves Ossonce au Théâtre du Capitole, Toulouse.
Théâtre du Capitole, Toulouse

Quelle audace que de programmer une oeuvre obsolète, à rebrousse-poil du conformisme ambiant ! Nicolas Joel, patron du Capitole de Toulouse et l'un des prétendants les plus en vue pour la succession de Gerard Mortier à l'Opéra de Paris, signe ce Mignon déjà proposé en 2001. Un Mignon où brille avant tout la radieuse Sophie Koch.


Par Nicole DUAULT

   
18/11/2005  L'enthousiasmante grâce de Haydn
Concert de l'Orchestre philharmonique de Radio France sous la direction de Ton Koopman avec la participation de la soprano Sandrine Piau à la Maison de la Radio, Paris.
Salle Olivier Messiaen - Maison de la Radio, Paris

Composé d'un pastiche d'airs d'opéras, de Nocturnes, et de la 99e symphonie, le deuxième concert du cycle Haydn initié par Ton Koopman à la tête de l'Orchestre Philharmonique de Radio France s'est révélé particulièrement réjouissant. À la grâce et l'esprit de Sandrine Piau a en effet répondu l'enthousiasme communicatif du chef hollandais.


Par Mehdi MAHDAVI

   
14/11/2005  Délires corrosifs à la soviétique
Nouvelle production du Nez de Dimitri Chostakovitch mise en scène par Yuri Alexandrov, par la troupe du Théâtre Mariinski sous la direction de Valery Gergiev à l'Opéra de Paris.
Opéra Bastille, Paris

Rareté sur les scènes européennes, le Nez de Chostakovitch fait son entrée à l'Opéra de Paris. Gerard Mortier a pris le parti de présenter cette oeuvre excentrique dans les circonstances les plus authentiques possibles, en permettant aux solistes, choeurs et orchestre du théâtre Mariinski d'investir la Bastille sous la direction de Gergiev.


Par Benjamin GRENARD

   
14/11/2005  En toute sobriété
Concert de l'Orchestre de la NDR de Hambourg sous la direction de Christoph von Dohnányi au Théâtre du Châtelet, Paris.
Théatre du Châtelet, Paris

Peu connu en France, l'Orchestre de la NDR de Hambourg qui a souvent brillé sous la baguette de Günter Wand, avait réservé au Châtelet sa première apparition parisienne depuis six ans, sous la houlette de Christoph von Dohnányi. Après un Divertimento de Bartók loin de toute angoisse, la 7e de Bruckner trouve sa voie en toute sobriété.


Par Yannick MILLON

   
13/11/2005  Le sacre haendélien de Christophe Rousset
Version de concert Tamerlano et Alcina de Haendel par les Talens lyriques sous la direction de Christophe Rousset au Théâtre du Châtelet, Paris.
Théatre du Châtelet, Paris

Des deux opéras de Haendel mis en scène par Pierre Audi et dirigés par Christophe Rousset, présentés en alternance à l'Opéra d'Amsterdam, Paris aura donc dû se contenter du reflet concertant. Mais un reflet en forme de défi, puisque le chef français dirigeait Tamerlano et Alcina dans la même journée.


Par Mehdi MAHDAVI

   
13/11/2005  La petite renarde désenchantée
Nouvelle production de La petite renarde rusée de Janáček au Grand Théâtre de Genève mise en scène par Daniel Slater et sous la direction musicale de Guido Johannes Rumstadt.
Grand Théâtre, Genève

Après un Tannhäuser d'anthologie, le Grand Théâtre revient à davantage de simplicité et d'innocence en offrant aux genevois La petite renarde rusée de Janáček. Une excellente idée de programmation mais un rendez-vous manqué pour une production gagnée par un désenchantement contagieux, tant en scène que dans la fosse.


Par Benjamin GRENARD

   
12/11/2005  Éloge de l'absurde
Nouvelle production de l'Étoile de Chabrier mise en scène par Mark Lamos et sous la direction de Jean-Marie Zeitouni à l'Opéra de Montréal.
Salle Wilfrid Pelletier, Place des Arts, Montréal

Largement négligé de ce côté-ci de l'Atlantique, Chabrier fait son entrée à l'Opéra de Montréal dans une production alliant burlesque et autodérision pétillante, et mettant en valeur une distribution très homogène. Un spectacle divertissant, où peut s'exprimer également une douce absurdité.


Par Renaud LORANGER

   
10/11/2005  Tchaïkovski dépassionné
Début du Cycle Tchaïkovski de l'Orchestre national de France sous la direction de Kurt Masur, avec la participation du pianiste Nikolaï Lugansky au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

Le Théâtre des Champs-Élysées inaugure ce soir un cycle Tchaïkovski en quatre grands concerts, plus un avant-concert de musique de chambre. Louable initiative, même si le choix des oeuvres, plutôt attendu, et leur interprétation, relativement convenue, laissent finalement le public quelque peu sur sa faim.


Par Anne-Béatrice MULLER

   
08/11/2005  Ascension vers le mythe
Reprise de Tristan et Isolde de Wagner dans la mise en scène de Peter Sellars et Bill Viola, sous la direction de Valery Gergiev à l'Opéra de Paris.
Opéra Bastille, Paris

Reprise à la Bastille du Tristan de Peter Sellars et Bill Viola, événement de la saison lyrique 2004-2005. Grâce à un plateau serti de grandes voix et à la direction impétueuse de Valery Gergiev, la réussite paraît encore supérieure. À l'instar de la dernière image de la vidéo, une véritable ascension vers le mythe pour cette production éblouissante.


Par Yannick MILLON

   
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  183  184  185  186  187  188  189  190  191  192  193  194  195  196  197  198  199  200  201  202  203  204  205  206  207  208  209  210  211  212  213  214  215  216  217  218  219  220  221  222  223  224  225  226  227  228  229  230  231  232  233  234  235  236  237  238  239  240  241  242  243  244  245  246  247  248  249  250  251  252  253  254  255  256  257  258  259  260  261  262  263  264  265  266  267  268  269  270  271  272  273  274  275  276  277  278  279  280  281  282  283  284  285  286  287  288  289  290  291  292  293  294  295  296  297  298  299  300  301  302  303  304  305  306  307  308  309  310  311  312  313  314  315  316  317  318  319  320  321  322  323  324  325  326  327  328  329  330  331  332  333  334  335  336  337  338  339  340  341  342  343  344  345  346  347  348  349  350  351  352  353  354  355  356  357  358  359  360  361  362  363  364  365  366 
[   < prec.   |    page 229 sur 366  |   suiv >    ]


Les 3 dernières critiques de concert

  • Titus en pastel

  • Attila en voix

  • À l’épreuve du feu

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com