altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par date 20 novembre 2017

12/06/2005  Les fantômes de l'opéra
Première au Théâtre des Champs-Élysées du Tour d'écrou de Britten dans la mise en scène de Luc Bondy, sous la direction de Daniel Harding.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

La déjà célèbre production aixoise du Tour d'écrou de Britten est venue, l'espace de quelques représentations, glacer les mélomanes parisiens. Avec des atouts bien connus, notamment la Gouvernante de Mireille Delunsch, la direction de Daniel Harding et la mise en scène fantomatique de Luc Bondy. Une réussite qui s'annonce d'ores et déjà comme un classique.


Par Yutha TEP

   
11/06/2005  Tandem à suivre
Concert symphonique du festival du Haut-Jura avec l'Orchestre de l'Opéra national de Lyon sous la direction de Gérard Korsten au Palais des sports, St-Claude.
Palais des sports, St-Claude

Pour son week-end d'ouverture, le festival du Haut-Jura, qui fête sa XXe édition cette année, a invité Gérard Korsten à diriger l'orchestre de l'Opéra de Lyon. Une premier contact excellent à quelques jours de l'Upupa de Henze et avant la reprise d'Ariane à Naxos en début de saison prochaine à l'Opéra avec le même tandem.


Par Benjamin GRENARD

   
10/06/2005  Fouillis d'étoiles
8e symphonie de Mahler par l'Orchestre Philharmonique de Radio France sous la direction de Myung-Whun Chung à la Basilique de St-Denis.
Basilique, Saint-Denis

Décidément, l'intégrale Mahler du Philharmonique de Radio France et Chung restera une aventure bien singulière. Après des premiers volets erratiques, une 6e de belle tenue, une 7e fantôme annulée pour cause de grève, arrive une 8e en forme d'inimaginable fouillis orchestral, grevée d'avance par le choix insensé de la Basilique de St-Denis comme lieu de naissance.


Par Yannick MILLON

   
10/06/2005  Couronnement en ut majeur
Concert de l'Orchestre national de Lyon sous la direction d'Heinz Holliger à l'Auditorium Maurice Ravel, Lyon.
Auditorium Maurice Ravel, Lyon

Heinz Holliger aura particulièrement marqué la saison de l'ONL, avec pas moins de trois apparitions. Son exigence se révèle une fois de plus dans une soirée consacrée aux classiques viennois. Un concert qui ne sera pas seulement la plus grande réussite de cette triade, mais aussi l'occasion d'entendre un hautboïste désormais légendaire.


Par Benjamin GRENARD

   
07/06/2005  Diva monocorde
Récital de Karita Mattila accompagnée au piano par Malcolm Martineau au Théâtre du Châtelet, Paris.
Théatre du Châtelet, Paris

A peine échappée de la Vienne décadente d'Arabella, Karita Mattila revenait sur la scène du Châtelet pour un récital entre lyrisme liberty et Jugendstil. Beauté sculpturale et timbre rayonnant, la Finlandaise ne trouve malheureusement pas la voie de la légèreté, noyant l'expression dans un pathos d'où seules surnagent les mélodies de son compatriote Toivo Kuula.


Par Mehdi MAHDAVI

   
06/06/2005  Romantisme intériorisé et pastoral
Récital du pianiste Alfred Brendel dans le cadre de Piano**** au Théâtre du Châtelet, Paris.
Théatre du Châtelet, Paris

Les très grands artistes surprennent toujours. Alfred Brendel est venu proposer une approche très intériorisée d'un répertoire romantique où la jeune génération libère aujourd'hui une énergie plus directe, comme lui-même quelques années en arrière. Un récital Piano**** aux teintes pastorales toute la soirée durant.


Par Gérard MANNONI

   
06/06/2005  Roucouleuse à personnalité
Récital Mozart de la soprano Patricia Petibon, accompagnée par Opera Fuoco sous la direction de David Stern dans le cadre du cycle Grandes Voix au Théâtre des Champs-Elysées, Paris.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

C'est bien connu, les sopranos colorature finissent très vite par s'ennuyer dans leur tessiture, en raison entre autres de rôles pas toujours transcendants du point de vue psychologique. Avec un programme tout entier consacré à Mozart, Patricia Petibon s'est efforcée de prouver que sa voix de colorature abrite un vrai tempérament dramatique.


Par Gérard MANNONI

   
02/06/2005  Transparences crépusculaires
Concert de l'Orchestre national de l'Opéra de Paris sous la direction de Sylvain Cambreling, avec la participation de la soprano Mireille Delunsch à l'Opéra Bastille, Paris.
Opéra Bastille, Paris

Parmi les chefs permanents de l'Opéra de Paris, Sylvain Cambreling est le plus déroutant. Son éclectisme sélectif l'a conduit cette saison de Mozart à Messiaen, dirigeant ses oeuvres fétiches avec une égale maîtrise. Saariaho, Ravel et Chausson inspirent à ce symphoniste méticuleux les plus funèbres transparences, guidant la soprano Mireille Delunsch sur la voie du renoncement.


Par Mehdi MAHDAVI

   
02/06/2005  Si loin des idées reçues
Concert de l'Orchestre national de France sous la direction de Kurt Masur, avec la participation du violoniste Renaud Capuçon à la Basilique de St-Denis.
Basilique, Saint-Denis

Pour ce deuxième concert du Festival de Saint-Denis, l'Orchestre national de France a fait triompher Tchaïkovski chez les rois de France, et Renaud Capuçon s'est imposé au meilleur niveau. Une vision du compositeur russe d'un engagement total, loin de toute guimauve et des plus stupides idées reçues.


Par Gérard MANNONI

   
31/05/2005  Absurdités de la délocalisation
Reprise de la Dame de Pique de Tchaïkovski dans la mise en scène de Lev Dodin, sous la direction de Gennadi Rozhdestvensky à l'Opéra Bastille, Paris.
Opéra Bastille, Paris

Distribution en majorité nouvelle à Bastille pour cette reprise de la production de la Dame de Pique signée par Lev Dodin en 1999. Une Dame de Pique délocalisée de chez les fous, absurde et déjà démodée, peu aidée de surcroît par la direction atone de Rozhdestvensky. Seul le plateau masculin est vraiment digne d'intérêt.


Par Gérard MANNONI

   
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  183  184  185  186  187  188  189  190  191  192  193  194  195  196  197  198  199  200  201  202  203  204  205  206  207  208  209  210  211  212  213  214  215  216  217  218  219  220  221  222  223  224  225  226  227  228  229  230  231  232  233  234  235  236  237  238  239  240  241  242  243  244  245  246  247  248  249  250  251  252  253  254  255  256  257  258  259  260  261  262  263  264  265  266  267  268  269  270  271  272  273  274  275  276  277  278  279  280  281  282  283  284  285  286  287  288  289  290  291  292  293  294  295  296  297  298  299  300  301  302  303  304  305  306  307  308  309  310  311  312  313  314  315  316  317  318  319  320  321  322  323  324  325  326  327  328  329  330  331  332  333  334  335  336  337  338  339  340  341  342  343  344  345  346  347  348  349  350  351  352  353  354  355  356  357  358  359  360  361  362  363  364  365  366 
[   < prec.   |    page 237 sur 366  |   suiv >    ]


Les 3 dernières critiques de concert

  • Titus en pastel

  • Attila en voix

  • À l’épreuve du feu

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com