altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par date 19 septembre 2018

17/01/2006  Heurs et malheurs du rubato
Concert de l'Orchestre philharmonique de Vienne sous la direction de Georges Prêtre au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

Lorsqu'on aborde avec lui la caractéristique principale de sa direction, à savoir son important rubato, Georges Prêtre aime à dire : « ce n'est pas du rubato, c'est du phrasé ». Mais pour que du phrasé reste du phrasé, tout est question de dosage. Un dosage plus ou moins raisonnable qui fera les heurs et malheurs de cette soirée viennoise au TCE.


Par Yannick MILLON

   
14/01/2006  Berlioz sans psy
Nouvelle production de Benvenuto Cellini mise en scène par Renaud Doucet Barbe et sous la direction d'Oleg Caetani à l'Opéra du Rhin.
Opéra du Rhin, Strasbourg

Jouant sur le caractère débridé du livret et sur celui, hétéroclite, de la musique, cette nouvelle production de Benvenuto Cellini signée Renaud Doucet et André Barbe a ravi le public strasbourgeois et international venu en nombre voir cet opéra rarement donné. Une réussite loin des contorsions de méninges chères à tant de metteurs en scène.


Par Gérard MANNONI

   
13/01/2006  Pure virtuosité ?
Récital du pianiste Jean-Yves Thibaudet au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

Le pianiste Jean-Yves Thibaudet donnait vendredi dernier un récital au Théâtre des Champs-Élysées. Au programme, les Études symphoniques de Schumann puis les Valses nobles et sentimentales suivies du Gaspard de la Nuit de Maurice Ravel. Un répertoire où ce soir-là, la pure virtuosité l'a parfois emporté sur les intentions musicales.


Par Pauline GARAUDE

   
12/01/2006  Pour un moment de grâce
Concert de l'Orchestre national de France sous la direction de Riccardo Muti au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

Parmi les premières manifestations qui ont ouvert l'année Mozart à Paris, le concert de Riccardo Muti à la tête du National de France restera un plaidoyer en faveur de la tradition viennoise comme elle n'est plus défendue aujourd'hui que par de très rares interprètes. Un Mozart d'une autre époque, au détour duquel se révèle parfois l'expression même de la grâce.


Par Yannick MILLON

   
11/01/2006  L'humanité d'Orphée
Version de concert de l'Orfeo de Monteverdi sous la direction de Jean-Claude Malgoire au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

En 2007, l'Orfeo de Monteverdi aura quatre cents ans. Paris n'aura pas attendu cet anniversaire pour célébrer le vénérable chantre de la Thrace, pas moins de trois productions jalonnant la saison 2005-2006. Dans le cadre de son jubilé, Jean-Claude Malgoire propose sa vision profondément humaine de cet opéra fondateur, transcendée par l'Orfeo magnétique de Kobie van Rensburg.


Par Mehdi MAHDAVI

   
10/01/2006  Printemps précoce avenue Montaigne
Concert de l'Ensemble Orchestral de Paris sous la direction de John Nelson, avec la participation du trompettiste et corniste David Guerrier au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

Ce premier concert de la seconde partie de saison de l'Ensemble orchestral de Paris aurait pu n'être qu'une soirée d'hiver au coin du feu nelsonien ; ce fut bien plutôt l'éclosion d'un précoce printemps, poussant de nouveaux talents parmi lesquels le chef de l'EOP fait fort bien le jeune homme.


Par Anne-Béatrice MULLER

   
17/12/2005  Leçon d'économie
Concert de l'Orchestre national de Lyon sous la direction de Lawrence Foster, avec la participation du pianiste Radu Lupu à l'Auditorium Maurice Ravel de Lyon.
Auditorium Maurice Ravel, Lyon

De plus en plus rare sur la scène internationale, le pianiste Radu Lupu est en cette fin d'année l'invité d'honneur de l'ONL placé sous la direction de Lawrence Foster. L'événement est à la hauteur des attentes, pour une prestation exceptionnelle à tous égards dans un Concerto en ré mineur de Mozart épuré à l'extrême.


Par Benjamin GRENARD

   
15/12/2005  Hélène aux doigts agiles
Concert de l'Orchestre national de France sous la direction de Eivind Gullberg Jensen avec la participation de la pianiste Hélène Grimaud au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

Chaque apparition parisienne d'Hélène Grimaud suscite une énorme attente, d'autant qu'elle devait être soutenue en cette période d'avent par l'étoile montante de la direction russe Vladimir Jurowsky. Mais le remplacement de ce dernier entraînera une soirée dont la prestation de la pianiste sera l'unique et véritable coeur.


Par Benjamin GRENARD

   
15/12/2005  Escapade en diligence russe
Nouvelle production du Voyage à Reims de Rossini dans la mise en scène d'Alain Maratrat et sous la direction de Valery Gergiev au Théâtre du Châtelet, Paris.
Théatre du Châtelet, Paris

Aussi rare que difficile à monter ? l'oeuvre exige rien moins que quinze solistes ? le Voyage à Reims de Rossini, créé à Paris le 19 juin 1825 à l'occasion du couronnement de Charles X, nous revient après un détour par Saint-Pétersbourg, dans une version trépidante entraînée par la baguette magnétique de Valery Gergiev.


Par Anne-Béatrice MULLER

   
12/12/2005  Le Messie par l'épure
Le Messie de Haendel sous la direction de René Jacobs au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

Que ce soit dans Belshazzar ou Saul, c'est la veine dramatique de l'oratorio haendélien que René Jacobs s'est employé à exalter, par ses réalisations luxuriantes et puissamment contrastées. Mais dans le Messie, point de théâtre. Le chef gantois a donc opté pour une vision épurée, souvent austère, de cet oratorio sacré.


Par Mehdi MAHDAVI

   
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  183  184  185  186  187  188  189  190  191  192  193  194  195  196  197  198  199  200  201  202  203  204  205  206  207  208  209  210  211  212  213  214  215  216  217  218  219  220  221  222  223  224  225  226  227  228  229  230  231  232  233  234  235  236  237  238  239  240  241  242  243  244  245  246  247  248  249  250  251  252  253  254  255  256  257  258  259  260  261  262  263  264  265  266  267  268  269  270  271  272  273  274  275  276  277  278  279  280  281  282  283  284  285  286  287  288  289  290  291  292  293  294  295  296  297  298  299  300  301  302  303  304  305  306  307  308  309  310  311  312  313  314  315  316  317  318  319  320  321  322  323  324  325  326  327  328  329  330  331  332  333  334  335  336  337  338  339  340  341  342  343  344  345  346  347  348  349  350  351  352  353  354  355  356  357  358  359  360  361  362  363  364  365  366  367  368  369  370  371  372  373  374  375  376  377  378  379 
[   < prec.   |    page 240 sur 379  |   suiv >    ]


Les 3 dernières critiques de concert

  • Lucerne 2018 (2) : Ainsi parlait Thomas Rolfs

  • Grandeur et carences

  • Lucerne 2018 (1) : Haute voltige

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com