altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par date 22 novembre 2017

29/03/2005  La maturité attendra
Concert Mozart de l'Ensemble Matheus sous la direction de Jean-Christophe Spinosi au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

Il est devenu le chouchou du baroque et a été couvert de récompenses pour ses vibrionnants enregistrements Vivaldi chez Naïve. Jean-Christophe Spinosi est une espèce de ludion qui jubile dès qu'il touche une note de musique à la tête de son ensemble Matheus. Mais Mozart n'est pas Vivaldi, et demande de toutes autres qualités qui semblent ce soir aux abonnés absents.


Par Nicole DUAULT

   
25/03/2005  Une Saint-Jean de chapelle
Passion selon St-Jean de Bach par le Dresdner Kammerchor et l'Orchestre de chambre de Cologne sous la direction d'Andreas Spering au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

Pour clore son cycle de Passions, le Théâtre des Champs-Élysées proposait, entre deux Saint-Matthieu d'un autre temps dirigées par Kurt Masur, une Saint-Jean par les instruments modernes mais historiquement informés de l'Orchestre de chambre de Cologne, placé sous la direction inattendue du très baroqueux Andreas Spering, dans une lecture pénétrante à force de subtilité.


Par Mehdi MAHDAVI

   
25/03/2005  Vendredi sans esprit saint
Passion selon Saint-Matthieu de Bach par le Choeur Arsys-Bourgogne et Concerto Köln sous la direction de Pierre Cao à l'Auditorium Maurice Ravel, Lyon.
Auditorium Maurice Ravel, Lyon

L'Auditorium de Lyon avait convié pour Vendredi saint le Choeur Arsys Bourgogne pour une Saint-Matthieu sous la direction de Pierre Cao. Une exécution aux magnifiques solistes, mais où orchestre comme choeur peinent à donner sa véritable dimension religieuse au chef-d'oeuvre de Bach. Deux jours auparavant, sans le poids symbolique du jour fatidique, les mêmes interprètes avaient laissé une tout autre impression dans la capitale.


Par Benjamin GRENARD

   
24/03/2005  Pianiste à personnalité
Récital de Stephen Kovacevich dans le cadre de Piano**** à la salle Gaveau, Paris.
Salle Gaveau, Paris

Puissance du jeu et de la pensée, Stephen Kovacevich est l'un des ultimes détenteurs d'un art du piano puissant et personnel, loin du jeu consensuel international qui prédomine aujourd'hui. Une des plus grandes personnalités actuelles du piano, pour un somptueux récital Beethoven et Schubert à la salle Gaveau.


Par Gérard MANNONI

   
24/03/2005  L'art des transitions
Fin du Festival Brahms de l'Orchestre de Paris et Christoph Eschenbach au Théâtre Mogador, Paris.
Théâtre Mogador, Paris

Contrastes forts pour les deux derniers concerts du marathon Brahms à Mogador. Desservis par le petit protégé de Christoph Eschenbach, l'Américain Tzimon Barto, les concertos pour piano s'évanouissent très vite devant des 1e et 3e symphonies auxquelles le chef allemand avait réservé le plus bel art des transitions.


Par Yannick MILLON

   
23/03/2005  Une Passion de théâtre
Brockes-Passion de Telemann par le RIAS Kammerchor sous la direction de René Jacobs au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

Heureuse initiative de Dominique Meyer que de programmer la rare Brockes-Passion de Telemann, ne serait-ce que pour diversifier une Semaine Sainte qui verra lui succéder Saint Matthieu et Saint Jean. Et Telemann ne pouvait qu'ouvrir le feu, tant cette Passion semble superficielle devant celles de Bach, malgré l'entrain de défricheur infatigable de René Jacobs.


Par Mehdi MAHDAVI

   
22/03/2005  Chant baroque de légende
Leçons de Ténèbres de Couperin par Emma Kirkby et Agnès Mellon accompagnées par le London Baroque et Charles Medlam en l'église des Blancs-Manteaux, Paris.
Eglise des Blancs-Manteaux, Paris

Dans le contexte d'une semaine sainte riche de passions en tous genres, ce concert en l'église des Blancs-Manteaux s'annonçait émouvant : deux légendes du chant baroque, l'Anglaise Emma Kirkby et la Française Agnès Mellon, accompagnées du London Baroque et de son chef Charles Medlam, s'attaquaient aux Leçons de Ténèbres de François Couperin.


Par Isabelle APOSTOLOS

   
21/03/2005  Flamboyante reprise
Reprise de la Guerre et la Paix de Prokofiev dans la mise en scène de Francesca Zambello, sous la direction de Vladimir Jurowski à l'Opéra Bastille, Paris.
Opéra Bastille, Paris

Somptueuse distribution pour cette reprise de la production de la Guerre et la Paix de Sergei Prokofiev que Francesca Zambello avait signée en mars 2000. Le spectacle a gardé son éclat, et la direction flamboyante de Vladimir Jurowski, étoile montante de la direction d'orchestre, ajoute au succès de l'entreprise.


Par Gérard MANNONI

   
19/03/2005  Texture à l'anglaise
Concert de l'Orchestre national de Lyon sous la direction de Graeme Jenkins à l'Auditorium de Lyon.
Auditorium Maurice Ravel, Lyon

Après un concert dédié à une musique française peu jouée, l'ONL continue son exploration d'un répertoire moins commun en invitant Graeme Jenkins à diriger les grands maîtres de la musique anglaise du XXe siècle. Le chef anglais est manifestement à l'aise sur ses terres, tandis que le choeur Bernard Tétu lui ravit la vedette dans le Requiem de Fauré.


Par Benjamin GRENARD

   
19/03/2005  Beethoven sans ego
Récital Beethoven de Xavier Phillips et Emmanuel Strosser au Théâtre de la Ville, Paris.
Théâtre de la Ville, Paris

Il est peu d'expériences aussi gratifiantes que cette confrontation avec la musique à l'état pur, délivrée pour sa propre beauté et non pour mettre en exergue l'ego des interprètes. Xavier Phillips et Emmanuel Strosser, magnifiques exemples de notre meilleure école instrumentale, ont célébré Beethoven avec cette foi et cette sincérité des grands serviteurs de la musique.


Par Gérard MANNONI

   
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  183  184  185  186  187  188  189  190  191  192  193  194  195  196  197  198  199  200  201  202  203  204  205  206  207  208  209  210  211  212  213  214  215  216  217  218  219  220  221  222  223  224  225  226  227  228  229  230  231  232  233  234  235  236  237  238  239  240  241  242  243  244  245  246  247  248  249  250  251  252  253  254  255  256  257  258  259  260  261  262  263  264  265  266  267  268  269  270  271  272  273  274  275  276  277  278  279  280  281  282  283  284  285  286  287  288  289  290  291  292  293  294  295  296  297  298  299  300  301  302  303  304  305  306  307  308  309  310  311  312  313  314  315  316  317  318  319  320  321  322  323  324  325  326  327  328  329  330  331  332  333  334  335  336  337  338  339  340  341  342  343  344  345  346  347  348  349  350  351  352  353  354  355  356  357  358  359  360  361  362  363  364  365  366 
[   < prec.   |    page 241 sur 366  |   suiv >    ]


Les 3 dernières critiques de concert

  • La dette envers le passé

  • Titus en pastel

  • Attila en voix

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com