altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par date 23 avril 2018

28/08/2005  Salzbourg 2005 (8) : Une flûte désenchantée
Nouvelle production de la Flûte enchantée de Mozart mise en scène par Graham Vick et sous la direction de Riccardo Muti au festival de Salzbourg 2005.
Großes Festspielhaus, Salzburg

Dernière production d'importance avant la déjà très médiatique Mozartjahr 2006, la nouvelle Flûte salzbourgeoise confiée à Graham Vick a provoqué un tollé. Pourtant, en replaçant le dernier Singspiel mozartien dans une perspective contemporaine et désenchantée, le metteur en scène suit une piste trop peu exploitée, servie par un plateau exemplaire.


Par Yannick MILLON

   
27/08/2005  Salzbourg 2005 (5) : Flagrant délit de contradiction
5e symphonie de Bruckner par l'Orchestre philharmonique de Vienne sous la direction de Nikolaus Harnoncourt au festival de Salzbourg 2005.
Großes Festspielhaus, Salzburg

Un peu plus d'un an après une première confrontation documentée par un enregistrement de référence pour RCA, Harnoncourt et les Wiener Philharmoniker remettent leur 5e de Bruckner sur le métier. Une réussite beaucoup moins évidente, en raison de changements interprétatifs fortement déroutants de la part d'un chef emmêlé dans ses contradictions.


Par Yannick MILLON

   
27/08/2005  Salzbourg 2005 (7) : Un peu en reste de joie
Concert du Radio-Symphonieorchester de Vienne sous la direction de Bertrand de Billy au festival de Salzbourg 2005.
Felsenreitschule, Salzburg

A l'aube de l'année Mozart, le festival de Salzbourg poursuit son effort de promotion de la musique du XXe siècle en programmant la Turangalîla de Messiaen avec le RSO et Bertrand de Billy. Mais au pays des bonbons viennois et autres matinées Mozart, la pilule extatique de la Joie du Sang des Étoiles est dure à avaler.


Par Thomas COUBRONNE

   
27/08/2005  Salzbourg 2005 (6) : Impitoyable compte à rebours
Nouvelle production de la Traviata de Verdi mise en scène par Willy Decker et sous la direction de Carlo Rizzi au festival de Salzbourg 2005.
Großes Festspielhaus, Salzburg

Au milieu de nouvelles productions salzbourgeoises toutes décriées pour un aspect ou un autre, la Traviata confiée à Willy Decker tire son épingle du jeu par sa mise en scène en compte à rebours contre la mort, l'excellente direction de Carlo Rizzi et un plateau où la Violetta bouleversante d'Anna Netrebko brûle les planches.


Par Yannick MILLON

   
25/08/2005  Salzbourg 2005 (4) : Un Mitridate gioco drammatico
Nouvelle production de Mitridate de Mozart mise en scène par Günter Krämer et dirigée par Marc Minkowski au festival de Salzbourg 2005.
Residenzhof, Salzburg

Avant-goût d'un festival 2006 consacré aux vingt-deux ouvrages lyriques du divin Mozart, Salzbourg propose d'ores et déjà un Mitridate confié à Günter Krämer et Marc Minkowski. L'occasion de vérifier que le questionnement d'une oeuvre, quand une idée forte le sous-tend, peut aboutir à un spectacle passionnant.


Par Thomas COUBRONNE

   
21/08/2005  Salzbourg 2005 (3) : Une équipe qui gagne
Concert de l'Orchestre philharmonique de Vienne sous la direction de Valery Gergiev au festival de Salzbourg 2005.
Großes Festspielhaus, Salzburg

Avant-dernier programme symphonique des Wiener Philharmoniker à Salzbourg sous la direction enflammée et dionysiaque de Valery Gergiev, dans un programme autour de la mort et de la mer, culminant dans une Shéhérazade de Rimski à couper le souffle. Un concert exaltant de plus à l'actif d'une équipe qui fonctionne à merveille.


Par Yannick MILLON

   
19/08/2005  Bayreuth 2005 (3) : Splendeurs lunaires
Reprise de Lohengrin de Wagner dans la mise en scène de Keith Warner et sous la direction de Peter Schneider au festival de Bayreuth 2005.
Festspielhaus, Bayreuth

En cet été sans Ring sur la Colline et après la débâcle de Parsifal, Wolfgang Wagner a reprogrammé pour la dernière fois l'une des productions favorites du public de ces dernières années : le Lohengrin de Keith Warner. Vision nocturne, tourmentée, esthétique en diable, servie par le couple phare du Bayreuth de notre époque : les époux Seiffert-Schnitzer.


Par Thomas COUBRONNE

   
18/08/2005  Bayreuth 2005 (2) : La passion du quotidien
Nouvelle production de Tristan et Isolde de Wagner dans la mise en scène de Christoph Marthaler et sous la direction de Eiji Oue au festival de Bayreuth 2005.
Festspielhaus, Bayreuth

Après Genève et Paris, Bayreuth ! 2005 restera l'année de Tristan ; mais dans le temple wagnérien, si la nouvelle mise en scène de Christoph Marthaler se démarque par la pertinence d'idées pas toujours abouties, la direction d'Eiji Oue et le plateau, dominé par le Tristan de Robert Dean Smith, ne resteront pas dans les mémoires.


Par Yannick MILLON

   
17/08/2005  Bayreuth 2005 (1) : Parsifal à hue et à dia
Reprise du Parsifal de Wagner mis en scène par Christoph Schlingensief et sous la direction de Pierre Boulez au festival de Bayreuth 2005.
Festspielhaus, Bayreuth

À l'été 2004, le nouveau Parsifal de Bayreuth engendrait un scandale mémorable sur la colline. Un an plus tard, quelques aménagements n'y changent rien : la production confiée à Christoph Schlingensief reste une aberration scénique, que ne parviennent à sauver ni la direction magique de Pierre Boulez ni un plateau bien faible.


Par Thomas COUBRONNE

   
14/08/2005  Lucerne 2005 (2) : Mahler sans l'impalpable
Concert du Mahler Chamber Orchestra sous la direction de Daniel Harding, avec la participation de la soprano Lisa Larsson au festival de Lucerne 2005.
Konzertsaal, Kultur- und Kongresszentrum, Luzern

Après le concert d'ouverture du maestro Abbado, c'est à son poulain Daniel Harding de poursuivre les festivités lucernoises, aux commandes de son instrument, le Mahler Chamber Orchestra. Une soirée incontournable où l'essentiel habitera davantage la 2e symphonie de chambre de Schoenberg que la 4e de Mahler.


Par Benjamin GRENARD

   
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  183  184  185  186  187  188  189  190  191  192  193  194  195  196  197  198  199  200  201  202  203  204  205  206  207  208  209  210  211  212  213  214  215  216  217  218  219  220  221  222  223  224  225  226  227  228  229  230  231  232  233  234  235  236  237  238  239  240  241  242  243  244  245  246  247  248  249  250  251  252  253  254  255  256  257  258  259  260  261  262  263  264  265  266  267  268  269  270  271  272  273  274  275  276  277  278  279  280  281  282  283  284  285  286  287  288  289  290  291  292  293  294  295  296  297  298  299  300  301  302  303  304  305  306  307  308  309  310  311  312  313  314  315  316  317  318  319  320  321  322  323  324  325  326  327  328  329  330  331  332  333  334  335  336  337  338  339  340  341  342  343  344  345  346  347  348  349  350  351  352  353  354  355  356  357  358  359  360  361  362  363  364  365  366  367  368  369  370  371  372  373  374 
[   < prec.   |    page 241 sur 374  |   suiv >    ]


Les 3 dernières critiques de concert

  • Triomphe tellurique

  • Rivés au sol

  • Une pureté explosive

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com