altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par date 19 novembre 2017

18/11/2004  Une nouvelle jeunesse pour Cendrillon
Reprise de La Cenerentola de Rossini mise en scène par Irina Brook au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

Ils sont jeunes, ils sont beaux, leur Rossini va droit au coeur : Maxim Mironov et Elina Garanca illuminent cette reprise de la Cenerentola pas très chic et architoc signée Irina Brook au Théâtre des Champs-Élysées. Une nouvelle jeunesse pour Cendrillon grâce à un couple de jeunes premiers absolument irrésistible.


Par Mehdi MAHDAVI

   
17/11/2004  L'indispensable redécouverte de Hanns Eisler
Hollywood Liederbuch de Hanns Eisler à la Cité de la musique, Paris.
Cité de la Musique, Paris

Remarquable concert de Matthias Goerne dans le cycle Le IIIe Reich et la musique à la Cité de la musique de Paris, qui nous rappelle que le Hollywood Liederbuch de Hanns Eisler est l'une des grandes pages vocales du XXe siècle. Une indispensable redécouverte, défendue de surcroît par de magnifiques interprètes.


Par Gérard MANNONI

   
13/11/2004  Versailles sous le charme de l'Italie
Concert Luigi Rossi à la cour d'Anne d'Autriche par Véronique Gens et l'ensemble L'Arpeggiata de Christina Pluhar au Château de Versailles.
Chapelle Royale, Versailles

L'ensemble L'Arpeggiata de Christina Pluhar est assurément l'un des ensembles les plus intéressants en musique ancienne de ces dernières années. Dans le cadre de l'Automne Musical du Château de Versailles, la formation entourait la grande Véronique Gens pour une soirée Luigi Rossi qui s'est avérée mémorable.


Par Isabelle APOSTOLOS

   
09/11/2004  Droit au coeur
La Création de Joseph Haydn par l'Ensemble Orchestral de Paris sous la direction de John Nelson au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

Médiocrement servie par un Ensemble Orchestral de Paris en méforme, La Création de Haydn donnée au Théâtre des Champs-Élysées par John Nelson a été sauvée par de bons solistes et la subtilité d'une belle direction orchestrale. Une remarquable manière de servir une partition qui va toujours droit au coeur.


Par Gérard MANNONI

   
06/11/2004  La quintessence de Janáček
Nouvelle production de De la maison des morts de Janáček mise en scène par Pierre Strosser et dirigée par Jiři Bělohlávek au Grand Théâtre de Genève.
Grand Théâtre, Genève

Parmi ses nouvelles productions de la saison 2004-2005, le Grand Théâtre de Genève présentait le dernier opéra de Janáček, De la maison des morts. L'ultime chef-d'oeuvre du maître de Brno, bénéficiant de l'excellence d'une équipe vocale essentiellement slave, est ici admirablement défendu autant sur le plan scénique que musical. Ou comment parvenir à la quintessence du style Janáček.


Par Benjamin GRENARD

   
06/11/2004  La venue du Messie Jacobs
Saul de Haendel par René Jacobs au Théâtre de Poissy.
Théâtre, Poissy

Avec Saul, c'est tout un genre qu'Haendel invente, presque un monument : formes bouleversées, dimensions inédites, c'est l'oratorio tragique. Personne n'a su, véritablement, en révéler la force syncrétique, de versions tronquées, inabouties, hédonistes. Après un Belshazzar halluciné, René Jacobs y était attendu comme le Messie. Et le miracle a eu lieu.


Par Mehdi MAHDAVI

   
03/11/2004  Y a-t-il une Blanche dans la salle ?
Reprise des Dialogues des Carmélites de Francis Poulenc dans la mise en scène de Francesca Zambello à l'Opéra Bastille, Paris.
Opéra Bastille, Paris

Très riche en ouvrages du XXe siècle, le début de saison de l'Opéra de Paris proposait une reprise des Dialogues des Carmélites de Poulenc dans la belle mise en scène de Francesca Zambello. Malgré deux flagrantes erreurs de distribution, la production est sauvée par le reste du plateau et par la direction poignante de Kent Nagano.


Par Yannick MILLON

   
02/11/2004  Le mélange des registres
Récital d'Andreas Scholl accompagné par Markus Märkl au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

Malgré de récentes et haendéliennes incursions à l'opéra, Andreas Scholl incarne, plus que tout autre contre-ténor, la voix du sacré et de l'intime. Pour son récital annuel au Théâtre des Champs-Élysées, il reprenait des lieder baroques allemands et s'attaquait à des cantates romaines du « caro sassone ». A programme contrasté, prestation inégale.


Par Mehdi MAHDAVI

   
30/10/2004  Le piano de Beethoven dans la tourmente
Intégrale des Concertos pour piano de Beethoven par Evgueni Kissin, accompagné par l'Orchestre national de France sous la direction de Kurt Masur au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

Evgueni Kissin est une star, et comme toute star qui se respecte, ses tournées sont mondiales. Après Londres, Montpellier, Lisbonne, avant Lucerne, Rome, Chicago, il faisait étape pour deux soirées au Théâtre des Champs-Élysées avec l'Orchestre national de France dirigé par Kurt Masur pour une intégrale des concertos de Beethoven pour le moins déroutante.


Par Mehdi MAHDAVI

   
28/10/2004  Le triomphe de l'intelligence
Première à Paris de la Kátia Kabanová de Janáček dans la mise en scène de Christoph Marthaler, sous la direction de Sylvain Cambreling au Palais Garnier.
Palais Garnier, Paris

Créée à Salzbourg en 1998, déjà vue au Capitole de Toulouse, coproducteur, en 2000, ainsi que dans divers théâtres et à la télévision, la Kátia Kabanová signée Christoph Marthaler et Sylvain Cambreling reste une soirée d'opéra enthousiasmante à tous égards. Une merveille d'intelligence.


Par Gérard MANNONI

   
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  183  184  185  186  187  188  189  190  191  192  193  194  195  196  197  198  199  200  201  202  203  204  205  206  207  208  209  210  211  212  213  214  215  216  217  218  219  220  221  222  223  224  225  226  227  228  229  230  231  232  233  234  235  236  237  238  239  240  241  242  243  244  245  246  247  248  249  250  251  252  253  254  255  256  257  258  259  260  261  262  263  264  265  266  267  268  269  270  271  272  273  274  275  276  277  278  279  280  281  282  283  284  285  286  287  288  289  290  291  292  293  294  295  296  297  298  299  300  301  302  303  304  305  306  307  308  309  310  311  312  313  314  315  316  317  318  319  320  321  322  323  324  325  326  327  328  329  330  331  332  333  334  335  336  337  338  339  340  341  342  343  344  345  346  347  348  349  350  351  352  353  354  355  356  357  358  359  360  361  362  363  364  365  366 
[   < prec.   |    page 249 sur 366  |   suiv >    ]


Les 3 dernières critiques de concert

  • Titus en pastel

  • Attila en voix

  • À l’épreuve du feu

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com