altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par auteur 05 avril 2020

Les auteurs:

  • Alain COCHARD
  • Anne-BĂ©atrice MULLER
  • Antoine Livio (1931-2001)
  • Arthur RICHER
  • Barry MILLINGTON
  • Benjamin GRENARD
  • Bertrand BOLOGNESI
  • Camille de RIJCK
  • Christelle CAZAUX
  • Christian PETER
  • Christine LETEUX
  • Claude HELLEU
  • David VERDIER
  • Élie-GĂ©rard SOUQUET
  • Eric SEBBAG
  • EugĂ©nie AlĂ©cian
  • Florent ALBRECHT
  • Florent COUDEYRAT
  • Francesco Maria COLOMBO
  • François FARGUE
  • Françoise MALETTRA
  • GĂ©rard CORNELOUP
  • GĂ©rard HONORÉ
  • GĂ©rard MANNONI
  • Hermann GRAMPP
  • Hermine VIDEAU
  • Isabelle APOSTOLOS
  • Jacqueline BECKER
  • Jacques DUFFOURG
  • Jean-François LATTARICO
  • Jean-Michel BADET
  • Julien MAIRE
  • Juliette BUCH
  • Laurent VILAREM
  • Linda MURRAY
  • Lorenzo QUATTROPANI
  • Mathias HEIZMANN
  • Matthew RYE
  • Matthias HEIZMANN
  • Mehdi MAHDAVI
  • Michel LE NAOUR
  • Michel PAROUTY
  • Michèle LARIVIERE
  • Monique BARICHELLA
  • Nicole DUAULT
  • Olivier BERNAGER
  • Olivier BRUNEL
  • Olivier DENOYELLE
  • Olivier FILANCIU
  • Olivier ROUVIERE
  • Patrick FLORENTIN
  • Pauline GARAUDE
  • Philippe DESPHIEUX
  • Philippe KALMAN
  • Philippe VENTURINI
  • Phlippe KALMAN
  • Pierre BREINER
  • Pierre CADARS
  • Pierre FLINOIS
  • Pierre GRUMBERG
  • Pierre-Emmanuel LEPHAY
  • Renaud LORANGER
  • Roger TELLART
  • Romain FEIST
  • SĂ©verine GARNIER
  • StĂ©phane HAIK
  • StĂ©phane VILLEMIN
  • Sylvia AVRAND-MARGOT
  • Sylvie BONIER
  • Thomas COUBRONNE
  • Vincent GUILLEMIN
  • Yannick MILLON
  • Yutha TEP
  • Yves JAUNEAU



    Mehdi MAHDAVI

      Ennui virtuose
    Récital de la mezzo-soprano Vivica Genaux accompagnée par la Cetra sous la direction d'Attilio Cremonesi au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
    Théâtre des Champs-Élysées, Paris

    Physique de rêve, technique singulièrement virtuose, ambitus infini, Vivica Genaux a tout pour être une star, à la manière de Magdalena Kožená, dans le sillage de Cecilia Bartoli. Époustouflante au disque, la mezzo venue du froid n'en reste pas moins en deçà des exigences rhétoriques et expressives de Haendel et Hasse sur la scène du TCE.
    Le 18/12/2006


      Jamais Kožená ne varie
    Récital de la mezzo-soprano Magdalena Kožená accompagnée par Il Giardino Armonico sous la direction de Giovanni Antonini au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
    Théâtre des Champs-Élysées, Paris

    D'emblée star, Magdalena Kožená a tout pour elle, que ce soit le physique, la longueur de la voix, la qualité, l'égalité du timbre, la virtuosité et l'ardeur. Lui manque pourtant une qualité essentielle pour être une grande mozartienne, l'art de la caractérisation. Plus endiablé que jamais, Il Giardino Armonico n'a donc pas tardé à lui voler la vedette.
    Le 15/12/2006


      Un IdomĂ©nĂ©e d'après la tempĂŞte
    Nouvelle production d'Idoménée de Mozart mise en scène par Luc Bondy et sous la direction de Thomas Hengelbrock à l'Opéra de Paris.
    Palais Garnier, Paris

    Si une nouvelle production d'Idoménée s'imposait à l'Opéra de Paris après le ratage complet d'Ivan Fischer, la mise en scène embrumée de Luc Bondy, bien que retravaillée depuis sa création à la Scala de Milan dans l'urgence d'un changement de direction inattendu, échoue dans sa tentative d'épure tragique, jusqu'à jeter un voile sur une exécution musicale de tout premier ordre.
    Le 11/12/2006


      Le miracle Heppner
    Récital Wagner de Ben Heppner accompagné par l'Orchestre Philharmonique de Radio France sous la direction de Myung-Whun Chung à la salle Pleyel, Paris.
    Salle Pleyel, Paris

    Entendre Ben Heppner en l'espace de trois semaines dans pratiquement tout ce qu'il y a d'isolable sans trop de dégâts dans ce que Wagner a composé pour sa voix, c'est un luxe absolu. Après avoir eu la primeur de son récital consacré au Ring, Paris retrouve le plus grand ténor wagnérien du moment dans des extraits des rôles qui l'ont d'ores et déjà inscrit dans la légende.
    Le 08/12/2006


      Sur les ailes de la musique
    Concert de l'Ensemble Orchestral de Paris sous la direction de John Nelson, avec la participation de la mezzo Marie-Nicole Lemieux au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
    Théâtre des Champs-Élysées, Paris

    Sous la houlette de Jean-Christophe Spinosi, Marie-Nicole Lemieux nous est d'abord apparue sous un masque vivaldien. Mais celle qui remporta en l'an 2000 le Prix Spécial du Lied du prestigieux concours Reine Élisabeth entretient avec la mélodie des affinités plus profondes encore. Ses Nuits d'été d'une rare subtilité prosodique en sont la preuve la plus intime.
    Le 27/11/2006


      Les Noces de DĂ©sirĂ©
    Nouvelle production des Noces de Figaro de Mozart mise en scène par Jean Liermier et sous la direction de Juraj Valcuha à l'Opéra de Lorraine.
    Opéra de Lorraine, Nancy

    Si elle se réclame de la Règle du jeu de Jean Renoir, la nouvelle production des Noces de Figaro de l'Opéra national de Lorraine confiée à Jean Liermier évoque davantage Désiré de Sacha Guitry. Sous la baguette virtuose du jeune Juraj Valcuha, Patricia Petibon n'aurait d'ailleurs qu'un pas à franchir de Suzanne à Arletty.
    Le 26/11/2006


      DĂ©lices et GalatĂ©e
    Version de concert d'Acis et Galatée de Haendel sous la direction de Robert King à la Cité de la Musique, Paris.
    Cité de la Musique, Paris

    Peut-être occultées par l'intégrale de la musique sacrée de Vivaldi, qui vient de s'achever, et de Monteverdi, qui suit son cours chez Hyperion, les réalisations haendéliennes de Robert King et de son King's Consort n'en sont pas moins considérables. Pour preuve, cet Acis et Galatée proche de la perfection présenté à l'occasion d'une de leurs rares apparitions en France.
    Le 10/11/2006


      Diva sinon rien
    Récital de la soprano Angela Gheorghiu accompagnée par l'Orchestre de Bretagne sous la direction d'Eugene Kohn à la salle Pleyel, Paris.
    Salle Pleyel, Paris

    Pleyel est la salle des grands retours. Après Bryn Terfel, c'est au tour d'Angela Gheorghiu de triompher, pour sa première apparition parisienne depuis la miraculeuse Bohème de novembre 2001. Le public n'a en effet pas tenu rigueur à la soprano roumaine de ses annulations à répétition, et lui a réservé une ovation debout au terme d'un concert où la diva a occulté l'artiste.
    Le 04/11/2006


      Le Don Giovanni du XXIe siècle
    Version de concert de Don Giovanni de Mozart sous la direction de René Jacobs à la salle Pleyel, Paris.
    Salle Pleyel, Paris

    D'autres ont ouvert la voie, mais aucun n'avait osé aller si loin : les mythes ont la peau dure. Plus radical que jamais, René Jacobs aborde la partition de Don Giovanni comme si Mozart venait de la lui remettre, faisant table rase de la tradition métaphysico-hoffmanienne. Sans conteste le sommet absolu de cette année Mozart.
    Le 29/10/2006


      Theodora in memoriam
    Theodora de Haendel sous la direction d'Emmanuelle Haïm au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
    Théâtre des Champs-Élysées, Paris

    Pour son premier grand oratorio haendélien à la tête du Concert d'Astrée, Emmanuelle Haïm a choisi Theodora, qui a marqué ses débuts triomphaux à Glyndebourne. Malgré un plateau vocal luxueux et un choeur de très haute tenue, on retiendra l'hommage rendu à Lorraine Hunt Lieberson plutôt qu'une lecture sans profondeur.
    Le 19/10/2006


    1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35 
    [   page sur 35  |   suiv >    ]


  • Les 3 dernières critiques de concert

  • RĂ©chauffement climatique

  • Pas si muet

  • Adams chez Pierre & Gilles

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com