altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par auteur 16 octobre 2021

Les auteurs:

  • Alain COCHARD
  • Anne-BĂ©atrice MULLER
  • Antoine Livio (1931-2001)
  • Arthur RICHER
  • Barry MILLINGTON
  • Benjamin GRENARD
  • Bertrand BOLOGNESI
  • Camille de RIJCK
  • Christelle CAZAUX
  • Christian PETER
  • Christine LETEUX
  • Claude HELLEU
  • David VERDIER
  • Élie-GĂ©rard SOUQUET
  • Eric SEBBAG
  • EugĂ©nie AlĂ©cian
  • Florent ALBRECHT
  • Florent COUDEYRAT
  • Francesco Maria COLOMBO
  • François FARGUE
  • Françoise MALETTRA
  • GĂ©rard CORNELOUP
  • GĂ©rard HONORÉ
  • GĂ©rard MANNONI
  • Hermann GRAMPP
  • Hermine VIDEAU
  • Isabelle APOSTOLOS
  • Jacqueline BECKER
  • Jacques DUFFOURG
  • Jean-François LATTARICO
  • Jean-Michel BADET
  • Julien MAIRE
  • Juliette BUCH
  • Laurent VILAREM
  • Linda MURRAY
  • Lorenzo QUATTROPANI
  • Mathias HEIZMANN
  • Matthew RYE
  • Matthias HEIZMANN
  • Mehdi MAHDAVI
  • Michel LE NAOUR
  • Michel PAROUTY
  • Michèle LARIVIERE
  • Monique BARICHELLA
  • Nicole DUAULT
  • Olivier BERNAGER
  • Olivier BRUNEL
  • Olivier DENOYELLE
  • Olivier FILANCIU
  • Olivier ROUVIERE
  • Patrick FLORENTIN
  • Pauline GARAUDE
  • Philippe DESPHIEUX
  • Philippe KALMAN
  • Philippe VENTURINI
  • Phlippe KALMAN
  • Pierre BREINER
  • Pierre CADARS
  • Pierre FLINOIS
  • Pierre GRUMBERG
  • Pierre-Emmanuel LEPHAY
  • Renaud LORANGER
  • Roger TELLART
  • Romain FEIST
  • SĂ©verine GARNIER
  • StĂ©phane HAIK
  • StĂ©phane VILLEMIN
  • Sylvia AVRAND-MARGOT
  • Sylvie BONIER
  • Thomas COUBRONNE
  • Thomas DESCHAMPS
  • Vincent GUILLEMIN
  • Yannick MILLON
  • Yutha TEP
  • Yves JAUNEAU



    Yannick MILLON

      FenĂŞtres sur cour
    Reprise de Kát’a Kabanova de Janáček dans la mise en scène de Christoph Marthaler, sous la direction de Tomáš Netopil Ă  l’OpĂ©ra de Paris.
    Palais Garnier, Paris

    Éblouissante reprise de la Kátia Kabanová sordide de Christoph Marthaler au Palais Garnier. Si le spectacle demeure l’un des plus forts vus depuis une décennie dans la Grande Boutique, une équipe vocale très investie dans le théâtre réaliste du metteur en scène suisse et la baguette de Tomáš Netopil portent la production au pinacle.
    Le 16/03/2011


      Fin du monde en apothĂ©ose
    Nouvelle production de Crépuscule des Dieux de Wagner dans une mise en scène de David McVicar et sous la direction de Marko Letonja à l’Opéra du Rhin.
    Opéra du Rhin, Strasbourg

    Après une année d’interruption, le Ring de David McVicar à Strasbourg peut enfin arriver à son terme et célébrer la chute du monde des dieux de la plus belle manière. Entre théâtre et épopée, les quatre heures trente de ce Crépuscule, portées par un solide plateau et une direction d’un soutien constant, semblent passer le temps de le dire. Historique.
    Le 25/02/2011


      Le pèlerin Ă  la guitare
    Nouvelle production de Tannhäuser de Wagner dans une mise en scène de Harry Kupfer, sous la direction d’Ingo Metzmacher à l’Opéra de Zurich.
    Opernhaus, ZĂĽrich

    Sentiment mitigé à l’issue de cette représentation dominicale du nouveau Tannhäuser de l’Opéra de Zurich. Si la partie musicale s’avère convenable alors que l’affiche promettait de l’exceptionnel, la mise en scène de Harry Kupfer ne dépasse pas l’honnêteté d’un travail qui eût été moderne… il y a une vingtaine d’années.
    Le 20/02/2011


      Mahler sans atermoiement
    Concert Mahler de la Philharmonie tchèque sous la direction d’Eliahu Inbal, avec la participation du baryton Thomas Hampson à la salle Pleyel, Paris.
    Salle Pleyel, Paris

    Rare sous nos latitudes, la Philharmonie tchèque faisait une apparition salle Pleyel d’autant plus alléchante qu’au sein de l’année Mahler, la version complète de la Dixième Symphonie par Eliahu Inbal, l’un de ses plus grands spécialistes, avait le mérite de la rareté. Une soirée mahlérienne au scalpel, d’une grisante modernité.
    Le 29/01/2011


      Constructions abstraites
    Concert de la Staatskapelle Dresden sous la direction de Vladimir Jurowski, avec la participation du violoniste Sergej Krylov au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
    Théâtre des Champs-Élysées, Paris

    Leçon de direction d’orchestre et d’architecture symphonique que ce concert de l’Orchestre de la Staatskapelle de Dresde au Théâtre des Champs-Élysées, où le jeune Vladimir Jurowski s’illustre dans une Quatrième Symphonie de Chostakovitch d’une cohérence formelle impressionnante, mettant largement de côté l’aspect compassionnel.
    Le 11/01/2011


      Les frais de la succession
    Intégrale des symphonies de Beethoven par la Philharmonie de Vienne sous la direction de Christian Thielemann au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
    Théâtre des Champs-Élysées, Paris

    Fièrement autoproclamé dernier héraut de la grande tradition germanique, Christian Thielemann présentait au public parisien son intégrale à contre-courant des symphonies de Beethoven sur quatre concerts, à la tête des prestigieux Wiener Philharmoniker. Chronique d’un cycle pour le moins inégal, à la tête d’un orchestre qu’on peine à reconnaître.
    Le 28/11/2010


      Une Elektra plan-plan
    Nouvelle production d’Elektra de Strauss dans une mise en scène de Christof Nel et sous la direction de Stefan Soltesz au Grand Théâtre de Genève.
    Grand Théâtre, Genève

    Grand retour de l’Elektra de Strauss sur la scène de Genève, sous les atours d’une mise en scène aux bonnes idées mais dans le fond bien sage, et relayée par une prestation de fosse chambriste en diable et un plateau plutôt moyen d’où émerge une ravissante Chrysothémis. Un ensemble sans doute un peu léger pour un ouvrage aussi cataclysmique.
    Le 13/11/2010


      La grâce Ă  l’état pur
    Neuvième Symphonie de Mahler par l’Orchestre du festival de Lucerne sous la direction de Claudio Abbado à la salle Pleyel, Paris.
    Salle Pleyel, Paris

    Expérience humaine et artistique considérable que cette Neuvième Symphonie de Mahler par un Claudio Abbado qui transcende une partition dans laquelle son art trouve aujourd’hui l’accomplissement d’une vie. Témoignage bouleversant d’un artiste devenu en une décennie le dernier monstre sacré d’une profession qui en manque aujourd’hui cruellement.
    Le 20/10/2010


      Tristan sous haute tension
    Reprise de Tristan et Isolde de Wagner dans la mise en scène de Claus Guth et sous la direction de Bernard Haitink à l’Opéra de Zurich.
    Opernhaus, ZĂĽrich

    Ambiance de fronde à l’Opéra de Zurich, où le public fait payer cher à Bernard Haitink le retrait tardif de Waltraud Meier. Une représentation émaillée de scories et de signes de déconcentration tant dans la fosse que sur scène, que ne parviendra pas à transcender la transposition intelligente mais un peu froide de Claus Guth.
    Le 05/10/2010


      Lucerne 2010 (4) : Contemplation morbide
    Gurrelieder de Schoenberg sous la direction de David Zinman au festival de Lucerne 2010.
    Konzertsaal, Kultur- und Kongresszentrum, Luzern

    Œuvre parmi les plus colossales de la littérature d’orchestre, les Gurrelieder de Schoenberg réclament de tels moyens qu’ils demeurent rares au concert. Rien n’effraie décidément le festival de Lucerne, qui en donne une superbe lecture hypnotique et morbide, sous la houlette d’un David Zinman préfigurateur de la mélodie de timbres.
    Le 14/09/2010


    1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54 
    [   page sur 54  |   suiv >    ]


  • Les 3 dernières critiques de concert

  • MĂ©decine vitale

  • IntĂ©rioritĂ© radicale

  • MĂ©lisande sauvĂ©e

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com