altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par date 26 juin 2019

24/05/2005  Technique infernale
RĂ©cital du pianiste Yundi Li dans le cadre de Piano**** Ă  la salle Gaveau, Paris.
Salle Gaveau, Paris

A tout juste vingt-deux ans, le pianiste chinois Yundi Li semble repousser toujours plus loin les limites connues de la virtuosité, dans un vertigineux récital Piano**** consacré à Mozart, Chopin et Liszt à la salle Gaveau de Paris. Une technique diabolique, à l'aube d'une carrière à suivre au plus près.


Par GĂ©rard MANNONI

   
23/05/2005  Dans le souffle du premier romantisme
Récital du pianiste Guillaume Coppola à l'Embarcadère de Lyon.
L'Embarcadère, Lyon

Déjà remarqué à la Roque d'Anthéron, le jeune pianiste français Guillaume Coppola sait, au milieu de dizaines de jeunes virtuoses, retenir l'attention par un clairvoyant mélange de sobriété et de passion, au service d'un jeu constamment expressif sans jamais forcer le texte. Des qualités parfaitement adaptées au romantisme allemand.


Par Benjamin GRENARD

   
22/05/2005  Vienne la nuit
Reprise de l'Arabella de Richard Strauss mise en scène par Peter Mussbach, sous la direction de Günter Neuhold au Théâtre du Châtelet, Paris.
Théatre du Châtelet, Paris

On attendait beaucoup de cette reprise de l'Arabella du Châtelet, presque autant que de sa création en 2002. Si l'on a regretté l'absence du grand Dohnanyi au pupitre, du moins aura-t-on eu le bonheur de voir briller, au firmament d'une Vienne nocturne, l'étoile plus que jamais impériale de Karita Mattila.


Par Anne-BĂ©atrice MULLER

   
22/05/2005  Trilogie Janáček (3) : L'affaire du siècle
Reprise de l'Affaire Makropoulos de Janáček mise en scène par Nikolaus Lehnhoff pour le Glyndebourne Festival Opera, sous la direction de Lothar Koenigs Ă  l'OpĂ©ra de Lyon.
Opéra national, Lyon

C'est en apothĂ©ose que s'achève la trilogie Janáček de l'OpĂ©ra de Lyon, avec pour l'Affaire Makropoulos enfin un travail scĂ©nique stimulant et imaginatif, un plateau sans faille dominĂ© par l'Emilia Marty hallucinĂ©e d'Anja Silja, et une direction musicale chauffĂ©e Ă  blanc qui en font l'affaire du siècle.


Par Yannick MILLON

   
21/05/2005  Trilogie Janáček (2) : La misère pour les Kabanov
Reprise de la Kátia Kabanová de Janáček mise en scène par Nikolaus Lehnhoff pour le Glyndebourne Festival Opera, sous la direction de Lothar Koenigs Ă  l'OpĂ©ra de Lyon.
Opéra national, Lyon

CoincĂ©e entre une bonne Jenůfa et une excellente Affaire Makropoulos, la Kátia Kabanová lyonnaise importĂ©e de Glyndebourne expose ses faiblesses au grand jour, entre une scĂ©nographie pas toujours esthĂ©tique, une direction d'acteurs faible et un plateau très moyen. Seule la direction de Lothar Koenigs sauve le spectacle de la misère.


Par Yannick MILLON

   
20/05/2005  Trilogie Janáček (1) : Les promesses de Jenůfa
Reprise de la Jenůfa de Janáček mise en scène par Nikolaus Lehnhoff pour le Glyndebourne Festival Opera, sous la direction de Lothar Koenigs Ă  l'OpĂ©ra de Lyon.
Opéra national, Lyon

Pour ouvrir le bal d'une trilogie Janáček lyonnaise attendue comme l'un des moments phares de la saison, le plus cĂ©lèbre opus lyrique du compositeur, Jenůfa, s'Ă©panouit plutĂ´t bien dans la mise en scène classique mais parfaitement rĂ´dĂ©e de Nikolaus Lehnhoff, une distribution discutable mais finalement homogène et la direction chauffĂ©e Ă  blanc de Lothar Koenigs.


Par Yannick MILLON

   
19/05/2005  Et la ClĂ©mence brisa le marbre
Création parisienne de la Clémence de Titus de Mozart mise en scène par Ursel et Karl-Ernst Hermann, sous la direction de Sylvain Cambreling au Palais Garnier, Paris.
Palais Garnier, Paris

Bruxelles, juin 1982 : cette production de la Clémence de Titus impose définitivement le dernier opéra seria de Mozart comme un authentique chef-d'oeuvre. Vingt-trois ans plus tard, elle déconcerte encore, toujours absolument moderne. Enfin réunis, les époux Herrmann et Cambreling inspirent à un plateau hors format un Mozart fulgurant de tension dramatique.


Par Mehdi MAHDAVI

   
19/05/2005  La mort en pleine lumière
CrĂ©ation parisienne de De la Maison des Morts de Janáček mis en scène par Klaus Michael GrĂĽber, sous la direction de Marc Albrecht Ă  l'OpĂ©ra Bastille, Paris.
Opéra Bastille, Paris

Parallèlement Ă  une Trilogie Janáček Ă  l'OpĂ©ra de Lyon, l'OpĂ©ra de Paris propose la reprise de l'un des premiers spectacles que Gerard Mortier avait programmĂ© Ă  Salzbourg en 1992 : De la Maison des Morts dans la mise en scène de Klaus Michael GrĂĽber. Un spectacle de mort et de lumière, portĂ© Ă  incandescence par la baguette de Marc Albrecht et un plateau irrĂ©prochable.


Par Yannick MILLON

   
19/05/2005  Medea ressuscitĂ©e
Nouvelle production de Medea de Cherubini mise en scène par Yannis Kokkos et sous la direction d'Evelino Pido au Capitole de Toulouse.
Théâtre du Capitole, Toulouse

Avant-dernière production de la saison toulousaine, la Medea de Cherubini dans la mise en scène de Yannis Kokkos est un véritable succès. Dans sa version italienne et une production de très haute tenue, le chef-d'oeuvre de Cherubini retrouve en Anna Caterina Antonacci une interprète à la hauteur du mythe.


Par GĂ©rard MANNONI

   
10/05/2005  Sortilèges d'un diamant pur
Récital de la soprano Karina Gauvin accompagnée par les Boréades de Montréal à la salle Gaveau, Paris.
Salle Gaveau, Paris

La lumière d'Arleen Augér, les facilités de Lynne Dawson et l'opulence de Renée Fleming s'accordent en un savant dosage dans le chant époustouflant de Karina Gauvin, soprano québécoise encore trop rare de ce côté de l'Atlantique. En compagnie des Boréades de Montréal, elle s'orne des plus beaux joyaux du bel canto londonien.


Par Mehdi MAHDAVI

   
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  183  184  185  186  187  188  189  190  191  192  193  194  195  196  197  198  199  200  201  202  203  204  205  206  207  208  209  210  211  212  213  214  215  216  217  218  219  220  221  222  223  224  225  226  227  228  229  230  231  232  233  234  235  236  237  238  239  240  241  242  243  244  245  246  247  248  249  250  251  252  253  254  255  256  257  258  259  260  261  262  263  264  265  266  267  268  269  270  271  272  273  274  275  276  277  278  279  280  281  282  283  284  285  286  287  288  289  290  291  292  293  294  295  296  297  298  299  300  301  302  303  304  305  306  307  308  309  310  311  312  313  314  315  316  317  318  319  320  321  322  323  324  325  326  327  328  329  330  331  332  333  334  335  336  337  338  339  340  341  342  343  344  345  346  347  348  349  350  351  352  353  354  355  356  357  358  359  360  361  362  363  364  365  366  367  368  369  370  371  372  373  374  375  376  377  378  379  380  381  382  383  384  385  386  387  388 
[   page sur 388  |   suiv >    ]


Les 3 dernières critiques de concert

  • Chaudron sorcier

  • Esprit d'escalier

  • Forces vives

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com