altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
dťsinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par date 16 juillet 2019

30/08/2003  Salzbourg 2003 (8) : Hoffmann a le spleen
Nouvelle production des Contes d'Hoffmann au festival de Salzbourg.
Großes Festspielhaus, Salzburg

Pour ses d√©buts √† Salzbourg, David McVicar, l'un des metteurs en sc√®ne d'op√©ra les plus en vue du moment, aura r√©ussi un coup de ma√ģtre, avec ses Contes d'Hoffmann plong√©s dans la fantasmagorie et les bas-fonds d'un XIXe si√®cle moribond. Dommage dans de pareilles conditions que l'affiche ne soit pas √† la hauteur.


Par Yannick MILLON

   
28/08/2003  Salzbourg 2003 (6) : La faute √† Rattle
Concert de l'Orchestre philharmonique de Berlin sous la direction de Sir Simon Rattle au festival de Salzbourg.
Großes Festspielhaus, Salzburg

Quand le festival de Salzbourg touche à sa fin, il est temps pour le Philharmonique de Berlin de faire son entrée dans la ville de Mozart. Cette année, c'est le très médiatisé Simon Rattle qui officie, et pour sa première apparition au festival d'été depuis sa nomination à la tête des Berliner, il n'aura guère brillé.


Par Yannick MILLON

   
27/08/2003  Salzbourg 2003 (5) : Le plus beau des hommages
Reprise du Don Carlo d'Herbert Wernicke au festival de Salzbourg.
Großes Festspielhaus, Salzburg

Apr√®s la mort pr√©matur√©e du metteur en sc√®ne Herbert Wernicke l'an pass√© √† l'√Ęge de 56 ans, Salzbourg voulait rendre hommage √† l'un de ses plus pr√©cieux collaborateurs. Le festival a donc d√©cid√© d'exhumer son Don Carlo de 1998, et de le doter d'une direction et d'un plateau exceptionnels, pour lui rendre le plus beau des hommages.


Par Yannick MILLON

   
26/08/2003  Salzbourg 2003 (4) : Salzbourg frapp√©e par le terrorisme
Nouvelle production de la Clémence de Titus de Mozart au festival de Salzbourg.
Felsenreitschule, Salzburg

Après le ratage de Don Giovanni, on avait un peu peur que Titus fasse aussi les frais d'une mise en scène de Martin Kušej. Que nenni, cette fois, son travail, transposé dans le monde du terrorisme et servi par une distribution brillantissime, est cohérent, même s'il ne renouvelle pas complètement l'image d'un opéra bien difficile à porter à la scène.


Par Yannick MILLON

   
25/08/2003  Salzbourg 2003 (3) : l'Enl√®vement du s√©rail
Nouvelle production de l'Enlèvement au Sérail de Mozart au festival de Salzbourg.
Kleines Festspielhaus, Salzburg

Depuis la Chauve-Souris imbuvable et prétentieuse de Neuenfels en 2001, Salzbourg n'avait pas connu pareil scandale que cet Enlèvement qui a fait l'ouverture de l'édition 2003 du festival. La mise en scène du jeune Norvégien Stefan Herheim, sans sérail, sans enlèvement et sans Bassa Sélim, s'est attiré les foudres d'une grande majorité des spectateurs.


Par Yannick MILLON

   
24/08/2003  Salzbourg 2003 (2) : R√™ve en plein midi
Concert du Philharmonique de Vienne sous la direction de Pierre Boulez au festival de Salzbourg.
Großes Festspielhaus, Salzburg

Chaque année, au festival de Salzbourg, le Philharmonique de Vienne monte cinq programmes symphoniques en plus des représentations d'opéra. Cette année, le quatrième d'entre eux a été confié à Pierre Boulez, dans un programme réunissant deux de ses compositeurs fétiches : Webern et Mahler, pour une prestation qui donne l'impression de vivre un rêve éveillé.


Par Yannick MILLON

   
23/08/2003  Salzbourg 2003 (1) : Myst√®re et boule de neige
Reprise du Don Giovanni de Mozart mis en scène par Martin Kusej, sous la direction de Nikolaus Harnoncourt au festival de Salzbourg 2003.
Großes Festspielhaus, Salzburg

L'an passé, le festival de Salzbourg s'était ouvert sur une production qui avait fait couler beaucoup d'encre, le Don Giovanni de Martin Kusej et Nikolaus Harnoncourt. Un an plus tard, la reprise de ce spectacle bénéficie d'une distribution moins homogène et confirme les mystères d'une mise en scène on ne peut plus ouverte.


Par Thomas COUBRONNE

   
16/08/2003  Bayreuth 2003 (3) : D√©tournement r√©ussi
Nouvelle production du Vaisseau fant√īme de Wagner mise en sc√®ne par Claus Guth et sous la direction de Marc Albrecht au festival de Bayreuth.
Festspielhaus, Bayreuth

On attendait beaucoup la nouvelle production bayreuthienne de l'ann√©e, le Vaisseau fant√īme de Claus Guth et Marc Albrecht. On s'attendait aussi √† un d√©tournement en r√®gle comme c'est d√©sormais la coutume √† chaque nouvelle production, et l'extrapolation propos√©e, pourtant parfaitement coh√©rente, a √©t√© copieusement siffl√©e.


Par Yannick MILLON

   
15/08/2003  Bayreuth 2003 (2) : Un bien triste adieu
Quatrième et dernière reprise du Lohengrin de Keith Warner au festival de Bayreuth.
Festspielhaus, Bayreuth

Inauguré en 1999 sur la Colline verte, le Lohengrin de Keith Warner est donné pour la cinquième année consécutive à Bayreuth. L'occasion de retrouver la plus intéressante et belle mise en scène bayreuthienne depuis le Ring de Kupfer, mais aussi l'occasion d'en profiter pour la dernière fois, car la production quittera le Festspielhaus à la fin de l'été.


Par Yannick MILLON

   
14/08/2003  Bayreuth 2003 (1) : L'argent ne fait pas le bonheur
Reprise du Tannha√ľser de Philippe Arlaud et Christian Thielemann au festival de Bayreuth.
Festspielhaus, Bayreuth

A Bayreuth, on s'enorgueillit de pr√©senter des mises en sc√®ne toujours bien r√īd√©es ; mais cela ne garantit la qualit√© des repr√©sentations que si la production est valable. Ce n'est pas le cas du Tannha√ľser de Philippe Arlaud, qui date seulement de l'an pass√©, mais que l'on verrait d√©j√† bien quitter l'affiche.


Par Yannick MILLON

   
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  183  184  185  186  187  188  189  190  191  192  193  194  195  196  197  198  199  200  201  202  203  204  205  206  207  208  209  210  211  212  213  214  215  216  217  218  219  220  221  222  223  224  225  226  227  228  229  230  231  232  233  234  235  236  237  238  239  240  241  242  243  244  245  246  247  248  249  250  251  252  253  254  255  256  257  258  259  260  261  262  263  264  265  266  267  268  269  270  271  272  273  274  275  276  277  278  279  280  281  282  283  284  285  286  287  288  289  290  291  292  293  294  295  296  297  298  299  300  301  302  303  304  305  306  307  308  309  310  311  312  313  314  315  316  317  318  319  320  321  322  323  324  325  326  327  328  329  330  331  332  333  334  335  336  337  338  339  340  341  342  343  344  345  346  347  348  349  350  351  352  353  354  355  356  357  358  359  360  361  362  363  364  365  366  367  368  369  370  371  372  373  374  375  376  377  378  379  380  381  382  383  384  385  386  387  388  389 
[   page sur 389  |   suiv >    ]


Les 3 dernières critiques de concert

  • Mortagne 2019 : Hors du commun

  • La Renarde et la Grenouille

  • Nabucco de luxe

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com