altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par date 22 novembre 2017

27/10/2001  Un bouquet de roses septentrionales
Reprise du Der Rosenkavalier de Richard Strauss à l'Opéra Royal de Stockholm.
Opéra Royal, Stockholm

La Suède n'est pas avare de grands chanteurs. Un petit détour par l'Opéra de Stockholm ne manque donc pas d'intérêt pour l'amateur d'art lyrique. En octobre, un Rosenkavalier de Strauss y marquait le retour d'Anne-Sofie von Otter en ses terres, mais aussi celui de Miah Persson qui a fait forte impression cet été à Aix.

Par Jacqueline BECKER

   
26/10/2001  La surprise de Samson
Concert Haendel avec l'Oratorio Samson d'après John Milton.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

Depuis les réussites de Marc Minkowski ou de René Jacobs, on n'entend plus Haendel comme au début du renouveau baroque. La conséquence en a été la relégation au second plan d'un Haendel plus mesuré à l'anglaise. Le " Samson " dirigé récemment par Harry Christophers y aurait presque appartenu si le rôle titre, Tom Rakewell, ne l'en avait sauvé.

Par yutha TEP

   
25/10/2001  En chair et en marbre
Récital du baryton Thomas Hampson avec le pianiste Wolfgang Rieger au Théâtre du Châtelet.
Théatre du Châtelet, Paris

Thomas Hampson est l'un des plus célèbres barytons du moment. De Bach à Britten, son répertoire semble à peu près sans limites, avec une prédilection marquée pour Gustav Mahler. De ce dernier, il aime particulièrement défendre certains territoires encore mal connus des Lieder comme ce fut le cas pour son dernier récital parisien.

Par Gérard MANNONI

   
24/10/2001  Une estampe signée Haitink
Concert de l'Orchestre National de France dirigé par Bernard Haitink.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

Le mois dernier, le concert de rentrée de l'Orchestre National de France ne fut sauvé que par la présence radieuse de la violoniste Sarah Chang. Avec Bernard Haitink à l'inverse, le National vient de révéler une maestria insoupçonnable en septembre ; nouvelle preuve qu'il ne dispose pas d'une direction à sa mesure.

Par Philippe VENTURINI

   
24/10/2001  Une indigestion d'asperges
Reprise du Nain de Zemlinsky et de l'Enfant et les sortilèges à l'Opéra de Paris.
Palais Garnier, Paris

L'Opéra de Paris redonne à son menu une production de 1998 réunissant Zemlinsky et Ravel. On sait l'enthousiasme de James Conlon pour défendre la cause du premier, il est d'ailleurs le premier à avoir enregistré cette oeuvre rare qu'est Le Nain. Dommage que la mise en scène lui offre un contrepoint visuel si peu comestible.

Par Gérard MANNONI

   
20/10/2001  Requiem à l'étouffée
Le Requiem de Mozart avec le RIAS Kammerchor et le Concerto Köln dirigés par René Jacobs. © Eric Sebbag
En marge des Noces de Figaro qui ont soulevé tant de réactions divergentes, jusque dans ces colonnes, René Jacobs donnait dans le même théâtre des Champs-Élysées, le Requiem de Mozart, ainsi que des extraits d'un opéra inédit de Johann Gottlieb Naumann en première partie de programme.

Par Yutha TEP

   
19/10/2001  Schulhoff devra patienter
Concert de l'Orchestre Philharmonique de Radio-France dirigé par Eliahu Inbal avec la mezzo-soprano Doris Soffel.
Salle Pleyel, Paris

Le programme retenu par Eliahu Inbal pour son concert en tant que chef invité de l'Orchestre Philharmonique de Radio-France s'ouvrait par la Seconde symphonie " Menschheit " d'Erwin Schulhoff. Sauf erreur, il s'agit du premier ouvrage du compositeur allemand, mort au camp de concentration en 1942, qui soit donné en France.

Par Romain FEIST

   
18/10/2001  Les nouveaux conquistadors
Ouverture du " Mois National du Baroque Latino Américain " à la Cathédrale Saint-Castor de Nîmes.
Depuis l'extraordinaire travail réalisé par Alain Pacquier et son équipe autour du label K.617, le public commençait à se faire une petite idée de l'impact de la musique des conquérants européens sur l'Amérique Latine à l'époque baroque. C'est maintenant au tour des orchestres baroques latinos américains de conquérir l'Europe.

Par Gérard MANNONI

   
18/10/2001  D'amour et d'eau fraîche
Concert de la série les Symphoniques avec le London Symphony Orchestra dirigé par Sir John Eliot Gardiner.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

Baroqueux repenti depuis longtemps, Sir John Eliot Gardiner, aime les ballades à travers toutes sortes de répertoires dans lequel on ne l'attend pas forcément. À l'image de son dernier concert avec le London Symphony Orchestra au théâtre des Champs-Élysées, dans un programme inattendu sur le thème de Roméo et Juliette.

Par Philippe KALMAN

   
15/10/2001  René Jacobs convole en justes noces
Nouvelle production des Noces de Figaro de Wolfgang Amadeus Mozart au Théâtre des Champs-Élysées.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

Alors que le Cosi fan Tutte, donné l'an passé par René Jacobs, fut grandement loué pour son interprétation musicale, le chef belge dû souffrir un mauvais mariage avec un metteur en scène chinois iconoclaste. Il n'a pas refait la même erreur pour la nouvelle production des Noces de Figaro au Théâtre des Champs-Élysées.

Par Olivier BERNAGER

   
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  183  184  185  186  187  188  189  190  191  192  193  194  195  196  197  198  199  200  201  202  203  204  205  206  207  208  209  210  211  212  213  214  215  216  217  218  219  220  221  222  223  224  225  226  227  228  229  230  231  232  233  234  235  236  237  238  239  240  241  242  243  244  245  246  247  248  249  250  251  252  253  254  255  256  257  258  259  260  261  262  263  264  265  266  267  268  269  270  271  272  273  274  275  276  277  278  279  280  281  282  283  284  285  286  287  288  289  290  291  292  293  294  295  296  297  298  299  300  301  302  303  304  305  306  307  308  309  310  311  312  313  314  315  316  317  318  319  320  321  322  323  324  325  326  327  328  329  330  331  332  333  334  335  336  337  338  339  340  341  342  343  344  345  346  347  348  349  350  351  352  353  354  355  356  357  358  359  360  361  362  363  364  365  366 
[   < prec.   |    page 297 sur 366  |   suiv >    ]


Les 3 dernières critiques de concert

  • La dette envers le passé

  • Titus en pastel

  • Attila en voix

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com