altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par date 14 novembre 2019

18/08/2019  Salzbourg 2019 (5) : Sous le soleil de GĂŞnes
Nouvelle production de Simon Boccanegra de Verdi dans une mise en scène d’Andreas Kriegenburg et sous la direction de Valery Gergiev au festival de Salzbourg 2019.
GroĂźes Festspielhaus, Salzburg

Passage obligé de chaque édition de Salzbourg, le titre bankable de cet été est sans conteste Simon Boccanegra, auquel une équipe musicale plus soignée que celle des derniers Verdi entendus in loco a été conviée. Très homogène réussite si l’on ajoute la direction de Valery Gergiev, malgré une mise en scène pseudo contemporaine et guère palpitante.


Par Yannick MILLON

   
18/08/2019  Salzbourg 2019 (6) : Une Alcina enchanteresse
Première au festival d’été de Salzbourg d’Alcina de Haendel conçue pour le festival de Pentecôte dans la mise en scène de Damiano Michieletto et sous la direction de Gianluca Capuano.
Haus fĂĽr Mozart, Salzburg

Nouvelle réussite pour Cecilia Bartoli que cette Alcina confiée par la directrice artistique du festival de Pentecôte à Gianluca Capuano et Damiano Michieletto. Une équipe du tonnerre pour un spectacle évident, intelligent, vivant, musical. Est-ce à dire qu’après Mozart, la musique moderne, et le théâtre, une quatrième jambe Haendel est en train de pousser ?


Par Thomas COUBRONNE

   
17/08/2019  Salzbourg 2019 (4) : Un hommage erratique
Requiem de Verdi par les Wiener Philharmoniker sous la direction de Riccardo Muti pour le trentième anniversaire de la mort d’Herbert von Karajan au festival de Salzbourg 2019.
GroĂźes Festspielhaus, Salzburg

Succès d’estime et applaudissements à peine polis accueillent le Requiem de Verdi du Philharmonique de Vienne sous la direction de Riccardo Muti, programmé à Salzbourg pour célébrer la mémoire d’Herbert von Karajan, disparu il y a trente ans. Fidèle à sa tradition erratique, le chef napolitain abuse du rubato et du ralenti-pancarte.


Par Yannick MILLON

   
16/08/2019  Salzbourg 2019 (3) : Coitus interruptus
Nouvelle production de Médée de Cherubini dans une mise en scène de Simon Stone et sous la direction de Thomas Hengelbrock au festival de Salzbourg 2019.
GroĂźes Festspielhaus, Salzburg

Mise en scène intelligente, d’une émotion réelle quoique inégale, orchestre de rêve, chef empanaché, scénographie maîtrisée, vidéo avec un vrai travail sur l’épaisseur de la mémoire, chanteurs virtuoses et engagés… Pourquoi faut-il qu’une terrible désinvolture sur le travail du texte vienne saboter la recette si prometteuse de cette Médée ?


Par Thomas COUBRONNE

   
15/08/2019  Salzbourg 2019 (2) : Transcendant Mozart
Nouvelle production d’Idoménée de Mozart dans une mise en scène de Peter Sellars et sous la direction de Teodor Currentzis au festival de Salzbourg 2019.
Felsenreitschule, Salzburg

Production la plus attendue de l’été à Salzbourg, l’Idoménée du tandem Sellars-Currentzis tente d’alerter les consciences sur les ravages du réchauffement climatique avec une mise en scène parfois pesante, qui s’efface derrière la leçon donnée par le Freiburger Barockorchester, héros ovationné d’une soirée d’électricité théâtrale proprement inouïe.


Par Yannick MILLON

   
14/08/2019  Salzbourg 2019 (1) : Ĺ’dipe par KO
Nouvelle production d’Œdipe d’Enesco dans une mise en scène d’Achim Freyer, sous la direction d’Ingo Metzmacher au festival de Salzbourg 2019.
Felsenreitschule, Salzburg

Franc succès pour l’Œdipe d’Enesco, éblouissante réussite hormis sur la diction française, lacune répandue à Salzbourg. Mais la mise en scène d’Achim Freyer, entre cirque et expressionnisme, une belle distribution et les miracles d’Ingo Metzmacher à la tête de Wiener Philharmoniker stratosphériques captivent toute la soirée durant.


Par Yannick MILLON

   
13/08/2019  Bayreuth 2019 (2) : Sur la route
Nouvelle production de Tannhäuser de Wagner dans une mise en scène de Tobias Kratzer, sous la direction de Christian Thielemann au festival de Bayreuth 2019.
Festspielhaus, Bayreuth

Fidèle à la notion d’atelier du festival de Bayreuth, Tobias Kratzer cherche à renouveler la dramaturgie wagnérienne du côté de l’humour, dans un spectacle parfaitement réglé mais éloigné des préoccupations initiales de Tannhäuser. Une production décalée, assurée par un Christian Thielemann dépêché dans l’urgence pour palier la défection de Valery Gergiev.


Par Yannick MILLON

   
11/08/2019  Bayreuth 2019 (1) : Coup de foudre ?
Reprise de Lohengrin de Wagner dans la mise en scène de Yuval Sharon, sous la direction de Christian Thielemann au festival de Bayreuth 2019.
Festspielhaus, Bayreuth

Production en bleu et orange de Lohengrin, plus amusante qu’émouvante, avec une équipe musicale plus honnête que savoureuse, où s’illustre un Piotr Beczala rayonnant, emmenée par un Christian Thielemann engagé mais inégal. Libre à chacun d’être déconcerté ou amusé par ce royaume des mouches où la fée électricité vient faire péter quelques plombs.


Par Thomas COUBRONNE

   
03/08/2019  Orange 2019 (2) : Sur les chapeaux de roues
Nouvelle production de Don Giovanni de Mozart dans une mise en scène de Davide Livermore et sous la direction de Frédéric Chaslin aux Chorégies d'Orange 2019.
Théâtre antique, Orange

Pour son 150e anniversaire, Orange s'offre Don Giovanni, absent du Théâtre antique depuis 1996. Davide Livermore tente de faire exister le spectacle au-delà d'une mise en espace, notamment par les crissements de pneus et irruptions de bandits en 4x4. Frédéric Chaslin donne à l'entreprise une carrure élégante qui porte un plateau de premier plan.


Par David VERDIER

   
19/07/2019  Aix 2019 (3) : Le voyage sans retour
Requiem de Mozart dans une mise en scène de Romeo Castellucci, sous la direction de Raphaël Pichon au Festival d’Aix-en-Provence 2019.
Théâtre de l’Archevêché, Aix-en-Provence

Véritable événement de cette édition 2019 du Festival d'Aix-en-Provence, le Requiem de Mozart mis en scène par Romeo Castellucci bouscule les codes et s'impose comme un des meilleurs spectacles du scénographe italien. Le chœur Pygmalion tutoie les sommets en dominant un quatuor et un orchestre sagement dirigés par Raphaël Pichon.


Par David VERDIER

   
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  183  184  185  186  187  188  189  190  191  192  193  194  195  196  197  198  199  200  201  202  203  204  205  206  207  208  209  210  211  212  213  214  215  216  217  218  219  220  221  222  223  224  225  226  227  228  229  230  231  232  233  234  235  236  237  238  239  240  241  242  243  244  245  246  247  248  249  250  251  252  253  254  255  256  257  258  259  260  261  262  263  264  265  266  267  268  269  270  271  272  273  274  275  276  277  278  279  280  281  282  283  284  285  286  287  288  289  290  291  292  293  294  295  296  297  298  299  300  301  302  303  304  305  306  307  308  309  310  311  312  313  314  315  316  317  318  319  320  321  322  323  324  325  326  327  328  329  330  331  332  333  334  335  336  337  338  339  340  341  342  343  344  345  346  347  348  349  350  351  352  353  354  355  356  357  358  359  360  361  362  363  364  365  366  367  368  369  370  371  372  373  374  375  376  377  378  379  380  381  382  383  384  385  386  387  388  389  390  391  392 
[   page sur 392  |   suiv >    ]


Les 3 dernières critiques de concert

  • MĂ©lancolie d’estampes

  • Comic strip

  • La fougue intacte de Martha

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com