altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par auteur 28 novembre 2021

Les auteurs:

  • Alain COCHARD
  • Anne-BĂ©atrice MULLER
  • Antoine Livio (1931-2001)
  • Arthur RICHER
  • Barry MILLINGTON
  • Benjamin GRENARD
  • Bertrand BOLOGNESI
  • Camille de RIJCK
  • Christelle CAZAUX
  • Christian PETER
  • Christine LETEUX
  • Claude HELLEU
  • David VERDIER
  • Élie-GĂ©rard SOUQUET
  • Eric SEBBAG
  • EugĂ©nie AlĂ©cian
  • Florent ALBRECHT
  • Florent COUDEYRAT
  • Francesco Maria COLOMBO
  • François FARGUE
  • Françoise MALETTRA
  • GĂ©rard CORNELOUP
  • GĂ©rard HONORÉ
  • GĂ©rard MANNONI
  • Hermann GRAMPP
  • Hermine VIDEAU
  • Isabelle APOSTOLOS
  • Jacqueline BECKER
  • Jacques DUFFOURG
  • Jean-François LATTARICO
  • Jean-Michel BADET
  • Julien MAIRE
  • Juliette BUCH
  • Laurent VILAREM
  • Linda MURRAY
  • Lorenzo QUATTROPANI
  • Mathias HEIZMANN
  • Matthew RYE
  • Matthias HEIZMANN
  • Mehdi MAHDAVI
  • Michel LE NAOUR
  • Michel PAROUTY
  • Michèle LARIVIERE
  • Monique BARICHELLA
  • Nicole DUAULT
  • Olivier BERNAGER
  • Olivier BRUNEL
  • Olivier DENOYELLE
  • Olivier FILANCIU
  • Olivier ROUVIERE
  • Patrick FLORENTIN
  • Pauline GARAUDE
  • Philippe DESPHIEUX
  • Philippe KALMAN
  • Philippe VENTURINI
  • Phlippe KALMAN
  • Pierre BREINER
  • Pierre CADARS
  • Pierre FLINOIS
  • Pierre GRUMBERG
  • Pierre-Emmanuel LEPHAY
  • Renaud LORANGER
  • Roger TELLART
  • Romain FEIST
  • SĂ©verine GARNIER
  • StĂ©phane HAIK
  • StĂ©phane VILLEMIN
  • Sylvia AVRAND-MARGOT
  • Sylvie BONIER
  • Thomas COUBRONNE
  • Thomas DESCHAMPS
  • Vincent GUILLEMIN
  • Yannick MILLON
  • Yutha TEP
  • Yves JAUNEAU



    Yannick MILLON

      Trilogie du diable (3) : Hoffmann rafle tout
    Dernier volet de la Trilogie du diable au Grand Théâtre de Genève, avec les Contes d’Hoffmann d’Offenbach mis en scène par Olivier Py et sous la direction de Patrick Davin.
    Grand Théâtre, Genève

    Conclusion en apothéose pour la Trilogie du diable présentée par le Grand Théâtre de Genève, avec des Contes d’Hoffmann qu’Olivier Py débarrasse de leurs oripeaux boulevardiers sans pour autant sombrer dans l’intellectualisme. Une distribution excellente comme on en a rarement entendu et la direction idéale de Patrick Davin complètent un véritable sans-faute.
    Le 09/11/2008


      Trilogie du diable (2) : Triomphe d’un dĂ©saxĂ©
    Deuxième volet de la Trilogie du diable au Grand Théâtre de Genève, avec la Damnation de Faust de Berlioz mise en scène par Olivier Py et sous la direction de John Nelson.
    Grand Théâtre, Genève

    Réussite beaucoup plus évidente pour ce deuxième volet de la Trilogie du diable à Genève. Sans atteindre au vertige, la direction de John Nelson se reprend et porte un plateau très bien chantant. Les options scéniques d’Olivier Py s’avèrent cette fois tout à fait adaptées au climat de l’ouvrage, avec quelques idées coup de poing dignes d'un grand homme de théâtre.
    Le 08/11/2008


      Trilogie du diable (1) : Trop de noir tue le noir
    Premier volet de la Trilogie du diable au Grand Théâtre de Genève, avec le Freischütz de Weber mis en scène par Olivier Py et sous la direction de John Nelson.
    Grand Théâtre, Genève

    Le Freischütz d’Olivier Py à Genève donne le ton d’une Trilogie du diable qui promet d’être idéalement glauque. Omniprésence de panneaux de bois noir et rideau de scène digne de Saw, l’emblème de l’opéra romantique finit par sombrer dans une étouffante noirceur. Plus que par une distribution moyenne, la production est surtout handicapée par une lecture orchestrale proche de l’indigence.
    Le 07/11/2008


      Ă€ Ă©branler les montagnes
    Version de concert de Saint François d’Assise de Messiaen sous la direction de Myung-Whun Chung à la salle Pleyel, Paris.
    Salle Pleyel, Paris

    Sommet des célébrations du centenaire de la naissance d’Olivier Messiaen, l’exécution de St François par les forces de Radio France sous la baguette transcendante de Myung-Whun Chung restera gravée dans les mémoires. D’une foi à soulever des montagnes, le chef coréen triomphe sur tous les plans, aidé par une distribution solide où seul le rôle-titre déçoit vraiment.
    Le 31/10/2008


      Tristan zum letzten Mal
    Reprise du Tristan et Isolde de Wagner dans la mise en scène de Peter Sellars et Bill Viola, sous la direction de Semyon Bychkov à l’Opéra de Paris.
    Opéra Bastille, Paris

    Encore de nouvelles données pour cette ultime reprise du Tristan de Sellars et Viola à la Bastille, notamment en raison de la présence en fosse d’un Semyon Bychkov d’un classicisme absolu, refusant tout emballement romantique. Le plateau, mélangeant les distributions précédentes, reste d’un niveau global très enviable.
    Le 30/10/2008


      Le meilleur de la routine
    Reprise de Rigoletto de Verdi dans la mise en scène de Jérôme Savary, sous la direction de Daniel Oren à l’Opéra de Paris.
    Opéra Bastille, Paris

    Énième reprise du Rigoletto de Jérôme Savary à la Bastille et plutôt une bonne surprise à l’arrivée, grâce à une mise en scène sage et lisible mais toujours vivante et à un plateau de belle constitution, sinon grâce à la direction très superficielle et inutilement agitée de Daniel Oren. Une soirée verdienne tout à fait honorable.
    Le 28/10/2008


      Ă€ la hauteur des très grands
    Concert de l’Orchestre du Capitole de Toulouse sous la direction de Tugan Sokhiev, avec la participation du pianiste Nelson Freire à la salle Pleyel, Paris.
    Salle Pleyel, Paris

    Digne héritier de son aîné Valery Gergiev, le jeune chef ossète Tugan Sokhiev s’affirme à chaque nouvelle apparition comme l’un des dompteurs d’orchestre du nouveau siècle avec lesquels il faudra compter. Soirée d’exception avec l’Orchestre du Capitole de Toulouse à Pleyel, notamment dans une 5e symphonie de Chostakovitch d’une imprenable hauteur de vue.
    Le 25/10/2008


      RĂ©surrection sans complexe
    Nouvelle production d’Œdipe d’Enesco mise en scène par Nicolas Joel et sous la direction de Pinchas Steinberg au Théâtre du Capitole, Toulouse.
    Théâtre du Capitole, Toulouse

    En ouverture de son ultime saison à la tête du Capitole de Toulouse, Nicolas Joel frappe un grand coup en exhumant des cartons Œdipe, unique opus lyrique de Georges Enesco, chef-d’œuvre qui fut pour son auteur le fruit d’une occupation de quelque vingt-six années. L’occasion de redécouvrir une partition exigeante, portée par la baguette incandescente de Pinchas Steinberg.
    Le 14/10/2008


      La Renarde sur les rails
    EntrĂ©e au rĂ©pertoire de l’OpĂ©ra de Paris de la Petite renarde rusĂ©e de Janáček dans la mise en scène d’AndrĂ© Engel et sous la direction de Dennis Russell Davies.
    Opéra Bastille, Paris

    Après la Fiancée vendue, c’est le tour d’un autre chef-d’œuvre tchèque, la Petite renarde rusée, de faire son entrée tardive au répertoire de l’Opéra de Paris. Inaugurée naguère à Lyon, vue au TCE, la célèbre production d’André Engel se fond à merveille dans la vastitude de la Bastille. Une distribution ad hoc compense la direction trop corsetée de Dennis Russell Davies.
    Le 13/10/2008


      Une clartĂ© miraculeuse
    Concert de l’Orchestre royal du Concertgebouw d’Amsterdam sous la direction de Daniele Gatti à l’Auditorium de Dijon.
    Auditorium, Dijon

    Somptueuse rentrée symphonique à l’Auditorium de Dijon, avec la venue du parangon des orchestres néerlandais, le Concertgebouw d’Amsterdam. Une formation divinement sonnante sous la baguette de Daniele Gatti dans une Pastorale de Beethoven du plus limpide classicisme et un Concerto pour orchestre de Bartók de premier plan.
    Le 05/10/2008


    1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54 
    [   page sur 54  |   suiv >    ]


  • Les 3 dernières critiques de concert

  • Ecce homo

  • Conte cruel de la jeunesse

  • SĂ©cession alpestre

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com