altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par auteur 18 septembre 2020

Les auteurs:

  • Alain COCHARD
  • Anne-BĂ©atrice MULLER
  • Antoine Livio (1931-2001)
  • Arthur RICHER
  • Barry MILLINGTON
  • Benjamin GRENARD
  • Bertrand BOLOGNESI
  • Camille de RIJCK
  • Christelle CAZAUX
  • Christian PETER
  • Christine LETEUX
  • Claude HELLEU
  • David VERDIER
  • Élie-GĂ©rard SOUQUET
  • Eric SEBBAG
  • EugĂ©nie AlĂ©cian
  • Florent ALBRECHT
  • Florent COUDEYRAT
  • Francesco Maria COLOMBO
  • François FARGUE
  • Françoise MALETTRA
  • GĂ©rard CORNELOUP
  • GĂ©rard HONORÉ
  • GĂ©rard MANNONI
  • Hermann GRAMPP
  • Hermine VIDEAU
  • Isabelle APOSTOLOS
  • Jacqueline BECKER
  • Jacques DUFFOURG
  • Jean-François LATTARICO
  • Jean-Michel BADET
  • Julien MAIRE
  • Juliette BUCH
  • Laurent VILAREM
  • Linda MURRAY
  • Lorenzo QUATTROPANI
  • Mathias HEIZMANN
  • Matthew RYE
  • Matthias HEIZMANN
  • Mehdi MAHDAVI
  • Michel LE NAOUR
  • Michel PAROUTY
  • Michèle LARIVIERE
  • Monique BARICHELLA
  • Nicole DUAULT
  • Olivier BERNAGER
  • Olivier BRUNEL
  • Olivier DENOYELLE
  • Olivier FILANCIU
  • Olivier ROUVIERE
  • Patrick FLORENTIN
  • Pauline GARAUDE
  • Philippe DESPHIEUX
  • Philippe KALMAN
  • Philippe VENTURINI
  • Phlippe KALMAN
  • Pierre BREINER
  • Pierre CADARS
  • Pierre FLINOIS
  • Pierre GRUMBERG
  • Pierre-Emmanuel LEPHAY
  • Renaud LORANGER
  • Roger TELLART
  • Romain FEIST
  • SĂ©verine GARNIER
  • StĂ©phane HAIK
  • StĂ©phane VILLEMIN
  • Sylvia AVRAND-MARGOT
  • Sylvie BONIER
  • Thomas COUBRONNE
  • Vincent GUILLEMIN
  • Yannick MILLON
  • Yutha TEP
  • Yves JAUNEAU



    Mehdi MAHDAVI

      Un Requiem plafonnant
    Requiem allemand de Brahms par le Choeur et l'Orchestre de Paris sous la direction de Christoph Eschenbach au Théâtre Mogador, Paris.
    Théâtre Mogador, Paris

    Composé de chanteurs amateurs, le Choeur de l'Orchestre de Paris a acquis une réputation plus qu'enviable sous la direction de son créateur Arthur Oldham, décédé en 2003. Ce n'est pas faire honneur à sa mémoire que de massacrer ainsi Un Requiem allemand qui, sans ce handicap majeur, aurait pu être un des grands moments du Festival Brahms de Christoph Eschenbach.
    Le 23/02/2005


      Bombe Ă  retardement
    Récital de Violeta Urmana accompagnée au piano par Jan Philip Schulze au Théâtre du Châtelet, Paris.
    Théatre du Châtelet, Paris

    Récital très attendu que celui de Violeta Urmana, mezzo devenue soprano promise au plus grand avenir. Après une première partie retenue et monochrome, en voix tendue et d'insolence contenue, la chanteuse révèle les sortilèges d'un timbre flamboyant, et affirme un tempérament qui demande, dans l'art délicat du récital, à s'épanouir plus sereinement.
    Le 18/02/2005


      L'ONF au naturel
    Concert de l'Orchestre National de France sous la direction de Kurt Masur, avec la participation du pianiste Jean-Yves Thibaudet au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
    Théâtre des Champs-Élysées, Paris

    Kurt Masur dirigeant Debussy, Ravel et Franck : affiche prometteuse, mais presque déroutante pour un Orchestre National de France ne pratiquant guère son répertoire de prédestination avec son directeur musical. Malgré la présence de Jean-Yves Thibaudet dans le Concerto en sol de Maurice Ravel, le chef allemand s'est arrogé la vedette dans ce programme 100% français.
    Le 10/02/2005


      Bon appĂ©tit, messieurs !
    Les Plaisirs du palais, récital de l'Ensemble Clément Janequin de Dominique Visse à la salle Gaveau, Paris.
    Salle Gaveau, Paris

    Entre deux nourrices du Couronnement de Poppée, Dominique Visse s'échappait du Palais Garnier pour retrouver ses compères de l'Ensemble Clément Janequin autour d'une bonne bouteille. Les cinq chanteurs ont mis la Salle Gaveau en appétit avec un programme de chansons polyphoniques de la renaissance consacrées au plaisirs du palais. Roboratif !
    Le 01/02/2005


      PoppĂ©e en modestie
    Nouvelle production du Couronnement de Poppée de Monteverdi mise en scène par Bernard Sobel et dirigée par William Christie à l'Opéra de Lyon.
    Opéra national, Lyon

    Poppea est ambitieuse ! Voyez-la conquérir la France : deux fois cette saison à Paris, demain à Strasbourg, et aujourd'hui à l'Opéra de Lyon, où la modestie à laquelle la condamne la réalisation insipide de Bernard Sobel et un plateau déséquilibré par sa jeunesse ne lui sied guère. Même William Christie, hier maître d'oeuvre d'un glorieux Retour d'Ulysse, peine à imposer sa superbe monteverdienne.
    Le 30/01/2005


      En passant par les Billettes
    Concert Bach sous la direction de Laure Morabito, avec la participation du contre-ténor Damien Guillon en l'église des Billettes, Paris.
    Eglise des Billettes, Paris

    Il est bon, parfois, de s'aventurer hors des sentiers battus des prestigieuses institutions parisiennes, ne serait-ce que pour guetter les perles rares. Dans le cadre intime de l'Eglise des Billettes, Laure Morabito dirigeait du clavecin un programme consacré à Jean-Sébastien Bach, dont deux cantates interprétées avec une déchirante simplicité par le jeune contre-ténor Damien Guillon.
    Le 29/01/2005


      Belshazzar Ă  sec
    Belshazzar de Haendel par le Neue Orchester-Chorus Musicus Köln et Christoph Spering au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
    Théâtre des Champs-Élysées, Paris

    Et si Haendel était devenu, après trois siècles de purgatoire, le compositeur le plus joué en France ? Deux Belshazzar se sont disputés les faveurs du public en l'espace de quelques semaines : au Théâtre des Champs-Élysées, Christoph Spering oppose à l'indifférence brouillonne de Paul McCreesh une sécheresse dramatique tout aussi inefficace.
    Le 28/01/2005


      L'as de coeur
    Concert symphonique de l'Orchestre de l'Opéra national de Paris sous la direction de Marc Minkowski à l'Opéra Bastille, Paris.
    Opéra Bastille, Paris

    Semaine d'examens pour Marc Minkowski, nouveau chef permanent de l'Opéra de Paris : après une Flûte enchantée peu convaincante, il propose pour son premier concert symphonique à la tête de l'orchestre de la maison un programme consacré à Fauré, Boulanger et Chausson, en majeure partie étrenné avec l'Orchestre Philharmonique de Radio France en octobre 2002.
    Le 27/01/2005


      Ludwig vaut bien une messe
    Concert Beethoven du Choeur et de l'Orchestre de Paris sous la direction de Sylvain Cambreling au Théâtre Mogador, Paris.
    Théâtre Mogador, Paris

    En marge du cycle consacré aux symphonies de Beethoven, l'Orchestre de Paris proposait quelques raretés de son catalogue vocal, notamment la Messe en ut majeur, fière cadette de la Missa Solemnis. Malgré la présence inspirée de Sylvain Cambreling à la tête d'un Orchestre de Paris admirable de sonorité, un médiocre quatuor de solistes n'a pu transcender de criantes limites.
    Le 26/01/2005


      Un mauvais rĂŞve
    Nouvelle production de la Flûte enchantée de Mozart dans la mise en scène de La Fura del Baus et sous la direction de Marc Minkowski à l'Opéra Bastille, Paris.
    Opéra Bastille, Paris

    Production phare de la première saison de Gérard Mortier, cette Flûte enchantée importée de la RuhrTriennale n'aura été que le plus anodin des songes. Sous la direction incohérente de Marc Minkowski, le plateau ne révèle que ses faiblesses, incapable de raviver l'intérêt pour l'imaginaire réjouissant mais trop vite essoufflé de la Fura del Baus.
    Le 24/01/2005


    1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35 
    [   page sur 35  |   suiv >    ]


  • Les 3 dernières critiques de concert

  • Salzbourg 2020 (5) : RĂ©apprendre la cohĂ©sion

  • Salzbourg 2020 (4) : Évidence brucknĂ©rienne

  • Salzbourg 2020 (3) : Ă€ bout de souffle ?

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com