altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par date 20 novembre 2018

20/04/2001  Un maestro contre la montre

Riccardo Muti dirigeant l'Orchestre National de France au Théâtre des Champs-Élysées dans un programme entièrement consacré à Schumann. L'affiche était des plus alléchantes. Mais pris entre deux avions, cinq capitales et combien de nouvelles productions et d'enregistrements, le maestro était décidément trop pressé.

Par Gérard MANNONI

   
20/04/2001  Deauville cultive sa nouvelle vague
Vendredi 20 et Samedi 21 avril au festival de Deauville.
Festival de Pâques, Deauville © Eric Sebbag

Avec l'Empéri, Deauville est l'un des rares festivals français autogérés par des musiciens pour des musiciens, l'équivalent de Lockenhaus ou de Marlboro. Sous l'impulsion de Renaud Capuçon, Jérôme Ducros, Nicholas Angelich et Jérôme Pernoo, Deauville est devenu l'espace musical privilégié d'une nouvelle vague de musiciens.

Par Olivier BERNAGER

   
19/04/2001  La belle Hélène s'égare dans la bataille
Concert de l'Orchestre de Paris dirigé par Ivan Fischer avec la pianiste Hélène Grimaud.
Salle Pleyel, Paris © Eric Sebbag

Pour sa seconde série de concerts parisiens d'avril avec l'Orchestre de Paris, Hélène Grimaud avait choisi le Concerto de Schumann. Indisposée pour le premier soir, elle n'a pas semblé au mieux de sa forme pour le second, tant et si bien qu'Ivan Fischer lui a ravi la vedette avec une surpuissante 9e Symphonie de Bruckner.

Par Eric SEBBAG

   
18/04/2001  À quelques doigts de la grâce
Sonates pour violon et piano par Joshua Bell et Alexandre Lonquich à l'Auditorium du Louvre.
Auditorium du Louvre, Paris © Dana Tynan

Pour lutter contre la grisaille des dernières semaines, inutile de s'exiler au bout du monde. Quelques sonates de Beethoven dans une salle confortable, et le tour est joué. À l'Auditorium du Louvre, Joshua Bell et Alexandre Lonquich ont joué les navigateurs solitaires pour un voyage presque sans surprise.

Par Mathias HEIZMANN

   
17/04/2001  Un air de Cotton Club aux Champs-Élysées
Programme de musique américaine avec l'Ensemble Orchestral au Théâtre des Champs-Élysées.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

Le temps d'une soirée, le Théâtre des Champs-Élysées a pris des airs de Cotton Club. C'est que John Nelson et l'Ensemble Orchestral de Paris s'y produisaient dans un répertoire venu tout droit d'outre-Atlantique. Au programme: Ives, Copland, Joplin, Schoenfield et Kernis.

Par Mathias HEIZMANN

   
17/04/2001  Luxe et volupté, sinon calme, pour Ariodante
Ariodante de GF Hændel au Palais Garnier de Paris.
Palais Garnier, Paris

Après un enregistrement superlatif unanimement salué par la critique comme par le public, on attendait avec impatience la réalisation scénique de l'Ariodante d'Hændel avec l'équipe de Marc Minkowski. Le moins que l'on puisse dire est qu'elle a suscité la controverse, jusqu'au sein d'Altamusica d'ailleurs.

Par Michel PAROUTY

   
17/04/2001  Ariodante sur un plan très incliné
Ariodante de GF Hændel au Palais Garnier de Paris.
Palais Garnier, Paris

Si le travail de Jorge Lavelli est parfois controversé, cette fois, sa mise en scène d'Ariodante de Haendel au Palais Garnier a carrément été huée par le public parisien. Mais le travail de Marc Minkowski et de ses musiciens du Louvre - si apprécié au disque - ne remporte pas non plus que des louanges.

Par Françoise MALETTRA

   
13/04/2001  Paris ne vaut pas une messe
L'orchestre de Paris dirigé par Frans Brüggen à la Cité de la Musique.
Cité de la Musique, Paris © Eric Sebbag

Frans Brüggen est régulièrement invité par l'Orchestre de Paris pour travailler les répertoires classique et baroque. Ainsi avait-on pu entendre en début de saison, un Mozart lumineux subtil et riche en couleurs. Donnée en prélude au week-end pascal, la Messe en si mineur de Bach n'a pas connu la même félicité.

Par Philippe VENTURINI

   
12/04/2001  Morte, mais divinement ressuscitée
Création française de Die tote Stadt à l'Opéra du Rhin.
Opéra du Rhin, Strasbourg © Opéra du Rhin

Chef-d'oeuvre du compositeur prodige Erich Korngold, Die tote Stadt (La Ville morte) est une des grandes partitions du XXe siècle, curieusement absente du répertoire. C'est encore une fois à un opéra de région - l'Opéra du Rhin- que l'on doit l'heureuse initiative de réparer cet oubli majeur.

Par Françoise MALETTRA

   
12/04/2001  La ville des morts-vivants
Création française de Die tote Stadt à l'Opéra du Rhin.
Opéra du Rhin, Strasbourg © Opéra du Rhin

La production de Die tote Stadt (La Ville morte) d'Erich Korngold à l'Opéra du Rhin n'est pas également appréciée par les collaborateurs d'Altamusica. Alors que François Malettra la loue sans réserve, Michel Parouty reste très circonspect sur la transposition chronologique opérée par la mise en scène d'Inga Levant.

Par Michel PAROUTY

   
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  183  184  185  186  187  188  189  190  191  192  193  194  195  196  197  198  199  200  201  202  203  204  205  206  207  208  209  210  211  212  213  214  215  216  217  218  219  220  221  222  223  224  225  226  227  228  229  230  231  232  233  234  235  236  237  238  239  240  241  242  243  244  245  246  247  248  249  250  251  252  253  254  255  256  257  258  259  260  261  262  263  264  265  266  267  268  269  270  271  272  273  274  275  276  277  278  279  280  281  282  283  284  285  286  287  288  289  290  291  292  293  294  295  296  297  298  299  300  301  302  303  304  305  306  307  308  309  310  311  312  313  314  315  316  317  318  319  320  321  322  323  324  325  326  327  328  329  330  331  332  333  334  335  336  337  338  339  340  341  342  343  344  345  346  347  348  349  350  351  352  353  354  355  356  357  358  359  360  361  362  363  364  365  366  367  368  369  370  371  372  373  374  375  376  377  378  379  380  381  382 
[   < prec.   |    page 332 sur 382  |   suiv >    ]


Les 3 dernières critiques de concert

  • Lucifer mène la danse

  • En fond de cale

  • Tout en finesse

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com