altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par auteur 20 juillet 2019

Les auteurs:

  • Alain COCHARD
  • Anne-BĂ©atrice MULLER
  • Antoine Livio (1931-2001)
  • Arthur RICHER
  • Barry MILLINGTON
  • Benjamin GRENARD
  • Bertrand BOLOGNESI
  • Camille de RIJCK
  • Christelle CAZAUX
  • Christian PETER
  • Christine LETEUX
  • Claude HELLEU
  • David VERDIER
  • Élie-GĂ©rard SOUQUET
  • Eric SEBBAG
  • EugĂ©nie AlĂ©cian
  • Florent ALBRECHT
  • Florent COUDEYRAT
  • Francesco Maria COLOMBO
  • François FARGUE
  • Françoise MALETTRA
  • GĂ©rard CORNELOUP
  • GĂ©rard HONORÉ
  • GĂ©rard MANNONI
  • Hermann GRAMPP
  • Hermine VIDEAU
  • Isabelle APOSTOLOS
  • Jacqueline BECKER
  • Jacques DUFFOURG
  • Jean-François LATTARICO
  • Jean-Michel BADET
  • Julien MAIRE
  • Juliette BUCH
  • Laurent VILAREM
  • Linda MURRAY
  • Lorenzo QUATTROPANI
  • Mathias HEIZMANN
  • Matthew RYE
  • Matthias HEIZMANN
  • Mehdi MAHDAVI
  • Michel LE NAOUR
  • Michel PAROUTY
  • Michèle LARIVIERE
  • Monique BARICHELLA
  • Nicole DUAULT
  • Olivier BERNAGER
  • Olivier BRUNEL
  • Olivier DENOYELLE
  • Olivier FILANCIU
  • Olivier ROUVIERE
  • Patrick FLORENTIN
  • Pauline GARAUDE
  • Philippe DESPHIEUX
  • Philippe KALMAN
  • Philippe VENTURINI
  • Phlippe KALMAN
  • Pierre BREINER
  • Pierre CADARS
  • Pierre FLINOIS
  • Pierre GRUMBERG
  • Pierre-Emmanuel LEPHAY
  • Renaud LORANGER
  • Roger TELLART
  • Romain FEIST
  • SĂ©verine GARNIER
  • StĂ©phane HAIK
  • StĂ©phane VILLEMIN
  • Sylvia AVRAND-MARGOT
  • Sylvie BONIER
  • Thomas COUBRONNE
  • Vincent GUILLEMIN
  • Yannick MILLON
  • Yutha TEP
  • Yves JAUNEAU



    Yannick MILLON

      En toute sobriĂ©tĂ©
    Concert de l'Orchestre de la NDR de Hambourg sous la direction de Christoph von Dohnányi au Théâtre du Châtelet, Paris.
    Théatre du Châtelet, Paris

    Peu connu en France, l'Orchestre de la NDR de Hambourg qui a souvent brillé sous la baguette de Günter Wand, avait réservé au Châtelet sa première apparition parisienne depuis six ans, sous la houlette de Christoph von Dohnányi. Après un Divertimento de Bartók loin de toute angoisse, la 7e de Bruckner trouve sa voie en toute sobriété.
    Le 14/11/2005


      Ascension vers le mythe
    Reprise de Tristan et Isolde de Wagner dans la mise en scène de Peter Sellars et Bill Viola, sous la direction de Valery Gergiev à l'Opéra de Paris.
    Opéra Bastille, Paris

    Reprise à la Bastille du Tristan de Peter Sellars et Bill Viola, événement de la saison lyrique 2004-2005. Grâce à un plateau serti de grandes voix et à la direction impétueuse de Valery Gergiev, la réussite paraît encore supérieure. À l'instar de la dernière image de la vidéo, une véritable ascension vers le mythe pour cette production éblouissante.
    Le 08/11/2005


      Sur la mĂŞme longueur d'onde
    Concert de l'Orchestre national de France sous la direction d'Ingo Metzmacher, avec la participation du pianiste Cédric Tiberghien et de l'ondiste Valérie Hartmann-Claverie au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
    Théâtre des Champs-Élysées, Paris

    Cette apparition d'Ingo Metzmacher à la tête du National restera l'illustration d'une rencontre au sommet. Après une Sixième Symphonie de Hartmann où l'orchestre a du mal à se fondre dans la vision du chef, une Turangalîla chauffée à blanc remet tout le monde sur la même longueur d'onde pour servir au mieux les délires sonores du divin Messiaen.
    Le 26/10/2005


      Ring 2005-2006 (2) : Une Walkyrie sonnante et trĂ©buchante
    Création à Paris de la Walkyrie de Wagner mise en scène par Robert Wilson et sous la direction de Christoph Eschenbach au Théâtre du Châtelet.
    Théatre du Châtelet, Paris

    Cuisant échec que ce deuxième volet du nouveau Ring du Châtelet. Christoph Eschenbach se noie dans des péchés de chef trop peu habitué à la fosse et la distribution qui affiche un Wotan épouvantable est seulement rachetée par l'excellence des jumeaux. Les images inégales de Bob Wilson ne sauvent pas une soirée pleine d'incidents et de tensions.
    Le 21/10/2005


      Ring 2005-2006 (1) : L'Ă©clat terni de l'or
    Création à Paris de l'Or du Rhin de Wagner mis en scène par Robert Wilson et sous la direction de Christoph Eschenbach au Théâtre du Châtelet.
    Théatre du Châtelet, Paris

    Coup d'envoi de l'événement de la saison lyrique parisienne au Châtelet, avec pour entamer un nouveau Ring qui occupera la scène jusqu'à la mi-avril un Or du Rhin dont l'éclat de la mise en scène de Bob Wilson sera terni par une distribution faible et dans une moindre mesure par un Christoph Eschenbach peu tranché dans ses options.
    Le 19/10/2005


      Un Wagner très bien montĂ©
    Nouvelle production de Tannhäuser de Wagner mise en scène par Olivier Py et dirigée par Ulf Schirmer au Grand Théâtre de Genève.
    Grand Théâtre, Genève

    En ouverture de saison du Grand Théâtre de Genève, le nouveau Tannhäuser confié à Olivier Py fait sensation par la taille de sa… bacchanale. Au-delà d'une mise en scène parfaitement efficace, la production restera dans les mémoires pour une distribution dominée par le Tannhäuser belcantiste de Stephen Gould et l'Elisabeth incandescente de Nina Stemme.
    Le 02/10/2005


      DĂ©figurĂ©e mais exemplaire
    Concert de rentrée de l'Orchestre de Paris sous la direction de Christoph Eschenbach, avec la participation du pianiste Lang Lang au théâtre Mogador, Paris.
    Théâtre Mogador, Paris

    Dans un programme beaucoup trop long, l'Orchestre de Paris fait une fulgurante rentrée. Après le pianisme incompréhensible et sirupeux du Rachmaninov de Lang Lang, Eschenbach confirme son talent de mahlérien dans une 5e symphonie de très haut vol, dont les qualités sont malheureusement défigurées par l'acoustique de Mogador.
    Le 15/09/2005


      Lucerne 2005 (5) : L'ennemi du bien
    Concert de l'Orchestre philharmonique de Vienne sous la direction de Daniele Gatti au festival de Lucerne 2005.
    Konzertsaal, Kultur- und Kongresszentrum, Luzern

    Pour clore une résidence lucernoise très inégale, le Philharmonique de Vienne paie cher la présence au pupitre de Daniele Gatti. Un concert épouvantable où Wagner, Strauss et Mahler font les frais de la totale absence de lucidité d'un roi de l'esbroufe qui prouve à chaque instant que le mieux est l'ennemi du bien.
    Le 12/09/2005


      Lucerne 2005 (4) : Si près du ciel
    8e symphonie de Bruckner par l'Orchestre philharmonique de Vienne sous la direction de Chrisoph Eschenbach au festival de Lucerne 2005.
    Konzertsaal, Kultur- und Kongresszentrum, Luzern

    Entre deux concerts très décevants, le Philharmonique de Vienne avait réservé au festival de Lucerne un moment de pur bonheur musical, d'élévation spirituelle, avec une 8e symphonie de Bruckner portée à des sommets de grandeur métaphysique par Christoph Eschenbach. Un concert d'anthologie, porté par un orchestre transcendant.
    Le 11/09/2005


      Lucerne 2005 (3) : Les absences de Zubin Mehta
    Concert de l'Orchestre Philharmonique de Vienne sous la direction de Zubin Mehta, avec la participation de la soprano Katarina Dalayman au festival de Lucerne 2005.
    Konzertsaal, Kultur- und Kongresszentrum, Luzern

    Pour le premier des trois concerts des Wiener Philharmoniker au festival de Lucerne 2005, Zubin Mehta apparaît comme l'une baguettes les plus routinières du moment. Entre un Haydn insipide, un Berg sans angoisse et un Sacre du printemps policé, une soirée où le chef et l'orchestre semblent absents.
    Le 10/09/2005


    1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51 
    [   page sur 51  |   suiv >    ]


  • Les 3 dernières critiques de concert

  • Aix 2019 (1) : Tosca en plan-sĂ©quence

  • Mortagne 2019 : Hors du commun

  • Ferveur baroque verdienne

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com