altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par ville 21 mai 2018

Allemagne 
 
Aachen, Baden-Baden, Bayreuth, Berlin, Dresden, Frankfurt, Freiburg im Breisgau, Hamburg, Karlsruhe, Koblenz, Köln, Leipzig, München, Stuttgart

Angleterre 
 
London

Argentine 
 
Buenos Aires

Autriche 
 
Innsbruck, Salzburg, Wien

Belgique 
 
Anvers, Bruges, Bruxelles, Gand, Liège

Canada 
 
Montréal

Espagne 
 
Barcelone, Castell Peralada, Madrid, Perelada, Valencia

Etats-Unis 
 
New York

France 
 
Aix-en-Provence, Amiens, Angers, Angoulême, Aubervilliers, Auvers-sur-Oise, Avignon, Baume-les-Messieurs, Bazoche-sur-Hoesne, Beaune, Besançon, Biarritz, Bobigny, Bordeaux, Boulogne, Caen, Cambrai, Chambord, Château de Champs-sur-Marne, Colmar, Colombes, Compiègne, Condette, Courbevoie, Deauville, Dijon, Dinard, Gennevilliers, Grenoble, Illkirch, Ivry, La Chaise-Dieu, La Hune, La Roque d'Anthéron, Le Mans, Lille, Limoges, Lyon, Marseille, Massy, Metz, Montfort L'Amaury, Montpellier, Mortagne-au-Perche, Mulhouse, Nancy, Nanterre, Nantes, Naves, Nice, Orange, Orléans, Paris, Périgueux, Pervenchères, Poissy, Pontoise, Prades, Préaux-du-Perche, Reims, Rennes, Rouen, Sablé, Saint-Denis, Saint-Donat-sur-l'Herbasse, Saint-Etienne, Saint-Quentin-en-Yvelines, Sainte-Céronne-lès-Mortagne, Saintes, Salon de Provence, Sceaux, Souppes-sur-Loing (77), St Denis, St-Claude, St-Etienne, St-Quentin-en-Yvelines, Strasbourg, Theizé-en-Beaujolais, Toulon, Toulouse, Tourcoing, Tours, Versailles, Vézelay, Villefavard, Villepinte, Villeurbanne

Grèce 
 
Athènes

Italie 
 
Bologne, Cagliari, Ferrare, Firenze, Gênes, Milano, Pesaro, Roma, Rome, Torino, Venezia

Lituanie 
 
Vilnius

Luxembourg 
 
Luxembourg

Monaco 
 
Monaco, Monte-Carlo

Norvège 
 
Oslo

Pays-Bas 
 
Amsterdam

République tchèque 
 
Praha

Suède 
 
Göteborg, Stockholm

Suisse 
 
Basel, Genève, Gstaad, Lausanne, Luzern, Montreux, Verbier, Zermatt, Zürich




Aix-en-Provence

  Aix 2008 (5) : Zaïde tolérance zéro
Création au festival d’Aix-en-Provence 2008 du Zaïde de Mozart mis en scène par Peter Sellars, sous la direction de Louis Langrée.
Théâtre de l’Archevêché, Aix-en-Provence

Festival Mozart s’il en est, Aix-en-Provence n’avait jamais affiché Zaïde, Singspiel inachevé dont les échos irrigueront jusqu’à la Flûte enchantée, par-delà l’Enlèvement au sérail qui lui ressemble tant. Peter Sellars n’y a malheureusement vu qu’un prétexte à la dénonciation, pesante et démagogique, des esclavages modernes. Dans la fosse, Louis Langrée n’en peut mais.
Le 18/07/2008


  Aix 2008 (4) : Belshazzar relevé
Nouvelle production de Belshazzar de Haendel mise en scène par Christof Nel et sous la direction de René Jacobs au festival d’Aix-en-Provence 2008.
Grand Théâtre de Provence, Aix-en-Provence

Il est de tradition à Aix-en-Provence de mettre en scène l’oratorio haendélien. Après les mythologiques Semele et Hercules, voici donc Belshazzar, oratorio d’inspiration certes biblique et historique, mais d’une puissance dramatique encore supérieure. Si la mise en scène de Christof Nel laisse le champ libre, la direction de René Jacobs est un vrai catalyseur de théâtralité.
Le 17/07/2008


  Aix 2008 (3) : La burletta delusa
Nouvelle production de l’Infedeltà delusa de Haydn mise en scène par Richard Brunel et sous la direction de Jérémie Rhorer au festival d’Aix-en-Provence 2008.
Hôtel Maynier d’Oppède, Aix-en-Provence

Malgré l’intégrale discographique d’Antal Dorati et le sursaut récemment initié par Nikolaus Harnoncourt, les opéras de Haydn demeurent la zone d’ombre de sa production. Comme un avant-goût du bicentenaire de la mort du compositeur, l’Académie européenne de musique présentait une nouvelle production de l’Infedeltà delusa, bien plus profonde et subtile que la burletta attendue.
Le 15/07/2008


  Aix 2008 (2) : 90 minutes sans passion
Création mondiale de Passion de Pascal Dusapin au festival d’Aix-en-Provence 2008.
Théâtre du Jeu de Paume, Aix-en-Provence

Sur l’incommunicabilité de l’amour, Pascal Dusapin a ciselé pour le festival d’Aix-en-Provence 2008 un chef-d’œuvre au sens des Compagnons du Tour de France : une pièce d’orfèvrerie vocale et musicale, tarabiscotée de préciosité et qui laisse pourtant insatisfait par son absence de sensualité et de désir. Une création largement dépassionnée.
Le 29/06/2008


  Aix 2008 (1) : Un Siegfried d’anthologie
Nouvelle production de Siegfried de Wagner mise en scène par Stéphane Braunschweig et sous la direction de Sir Simon Rattle au festival d’Aix-en-Provence 2008.
Grand Théâtre de Provence, Aix-en-Provence

Le troisième volet du Ring proposé par la Philharmonie de Berlin sous la direction de Sir Simon Rattle dans la mise en scène de Stéphane Braunschweig se révèle par sa richesse, son homogénéité et sa structure dans l’exacte continuité de l’Or du Rhin et de la Walkyrie. Avec une finesse sonore d’un tel raffinement qu’on se souviendra d’un Siegfried d’anthologie.
Le 28/06/2008


  Drame bourgeois chez les dieux
Nouvelle production de la Walkyrie de Wagner mise en scène par Stéphane Braunschweig et sous la direction de Sir Simon Rattle au Grand Théâtre de Provence, Aix-en-Provence.
Grand Théâtre de Provence, Aix-en-Provence

Le Festival d'Aix-en-Provence est entré dans une ère nouvelle. Bernard Foccroule a succédé à Stéphane Lissner. Il poursuit le Ring initié par son prédécesseur avec la Philharmonie de Berlin sous la direction de Simon Rattle. Après l'Or du Rhin l'an passé sous les étoiles de l'Archevêché, un nouveau théâtre est né. Il accueille la Walkyrie pour un triomphe.
Le 29/06/2007


  Un carnet très noirci
Le Carnet d'un disparu de Leos Janacek au festival d'Aix-en-Provence.
Festival d'Aix - Hotel Maynier d’Oppède, Aix-en-Provence
© D.R.
Ni opéra, ni oratorio, le Carnet d'un disparu de Leos Janacek est une oeuvre proprement inclassable à la géométrie anti-conformiste : cinq chanteurs, deux comédiens, un piano ; à Aix récemment, celui magistral et orchestral d'Alain Planès. Une heure pour distiller une substance musicale épurée, dans une parfaite pénombre.
Le 10/07/2001


  Un Falstaff d'une belle couleur
Falstaff de Giuseppe Verdi au festical d'Aix-en-Provence.
Théâtre de l’Archevêché, Aix-en-Provence

Le nouveau Falstaff du festival d'Aix-en-Provence était alléchant à double titre : d'abord pour la baguette d'Esa Pekka Salonen, ensuite pour la mise en scène d'Herbert Wernicke, encore auréolé de ses succès salzbourgeois. Si l'absence du premier a évidemment déçu, Wernicke, lui, a rempli son contrat.
Le 10/07/2001


  Un tour de force signé Britten
Le Tour d'écrou de Benjamin Britten au festival' Aix-en-Provence dans la mise en scène de Luc Bondy.
Festival d'Aix - Théâtre du jeu de Paume, Aix-en-Provence

Cette année, l'événement du Festival d'Aix-en-Provence 2001 n'est ni mozartien, ni verdien. Dans le petit Théâtre du Jeu de Paume, réouvert l'été dernier avec un superbe Retour d'Ulysse de Monteverdi, la nouvelle production du Tour d'écrou de Benjamin Britten a remporté un triomphe amplement mérité.
Le 10/07/2001


  Une scène en citrouille pour Cendrillon
La Cenerentola en version de chambre au Festival d'Aix-en-Provence, France.
Grand Saint-Jean, Aix-en-Provence

C'est dans une version réduite à treize instruments que Jonathan Dove présente sa Cenerentola (Cendrillon) de Rossini à Aix. Les puristes crient à la trahison. Les autres se régalent d'une lecture ramenée à l'ossature de la partition d'origine.
Le 13/07/2000


 
1  2  3  4  5 
 
[   < prec.   |    page 4 sur 5  |   suiv >    ]


Les 3 dernières critiques de concert

  • Un vrai ténor français

  • Étincelant et superficiel

  • Werther en finesse

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com