altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par date 13 décembre 2017

06/02/2016  Cet obscur objet de désir
Nouvelle production d’Orfeo de Rossi dans une mise en scène de Jetske Mijnssen et sous la direction de Raphaël Pichon à l’Opéra de Nancy.
Opéra de Lorraine, Nancy

Créé devant la cour de Louis XIV en 1647, l'Orfeo de Rossi fut historiquement le premier opéra donné en France. Cette brillante réalisation nancéienne bénéficie d'un plateau vocal de premier plan et de la direction enlevée de Raphaël Pichon. Malgré une mise en scène assez austère, ce spectacle figure parmi les belles réussites de cette saison.


Par David VERDIER

   
05/02/2016  La fatigue des héros
Concert de l’Orchestre du Concertgebouw d’Amsterdam sous la direction de Semyon Bychkov, avec la participation du pianiste Nelson Freire à la Philharmonie de Paris.
Philharmonie, Paris

Un grand orchestre, un grand chef et un grand pianiste donnent à cette soirée symphonique de beaux moments, jamais complètement concrétisés, où chacun fatigue à sa façon. Beethoven accélère parfois trop sous l’impulsion de Nelson Freire, tandis que Semyon Bychkov parvient à faire ressortir de belles couleurs dans Une Vie de héros.


Par Vincent GUILLEMIN

   
03/02/2016  Une Mégère domptée
Nouvelle production de Kiss me Kate de Cole Porter dans une mise en scène de Lee Blakeley et sous la direction de David Charles Abell auThéâtre du Châtelet, Paris.
Théatre du Châtelet, Paris

Chantez, dansez maintenant, se moque la fourmi quand l’hiver fut venu. Mais n’est-ce pas le plaisir qui si souvent triomphe du froid ? Au Châtelet, la comédie musicale inspirée de La Mégère apprivoisée mérite pleinement son appellation. Kiss me Kate est une réussite dans tous les domaines, tant par l’inspiration et l’humour de Cole Porter que par son interprétation.


Par Claude HELLEU

   
02/02/2016  Génial Barbier
Reprise du Barbier de Séville dans la mise en scène de Damiano Michieletto, sous la direction de Giacomo Sagripanti à l’Opéra de Paris.
Opéra Bastille, Paris

Créée à Genève en 2010 et récupérée par l’Opéra de Paris la saison passée, la mise en scène du Barbier de Damiano Michieletto transposée dans les années 1980 fonctionne toujours à merveille, et profite pour cette reprise d’une fantastique distribution totalement renouvelée, en plus de la présence inspirée du jeune chef italien Giacomo Sagripanti.


Par Vincent GUILLEMIN

   
31/01/2016  Verdi ressuscité
Première à l'Opéra de Paris du Trouvère de Verdi dans la mise en scène d’Alex Ollé, sous la direction de Daniele Callegari.
Opéra Bastille, Paris

Poignante représentation du Trouvère de Verdi à l’Opéra de Paris, où la force du drame romantique s’impose grâce à une distribution idéale, la direction musicale brillante de Daniele Callegari et la mise en scène intelligente d’Alex Ollé où une direction d’acteurs magistrale estompe quelques inutiles gadgets. Une grande soirée d’opéra.


Par Gérard MANNONI

   
31/01/2016  Pelléas pour l’éternité
Reprise de Pelléas et Mélisande de Debussy dans la mise en scène de René Koering, sous la direction de Serge Baudo à l’Opéra de Toulon.
Opéra, Toulon

En récupérant la production de l’Opéra de Nice du chef d’œuvre lyrique de Debussy, le directeur de l’Opéra de Toulon Claude-Henri Bonnet s’offre la dernière apparition en fosse du géant français Serge Baudo. Le chef de 88 ans qui avait commencé sa carrière avec Pelléas en 1962 profite en 2016 d’une distribution française portée par le magnifique Guillaume Andrieux.


Par Vincent GUILLEMIN

   
30/01/2016  Plaidoyer moderne
Troisième Symphonie de Mahler par l’Orchestre de la SWR Baden-Baden und Freiburg sous la direction de François-Xavier Roth à l’Auditorium de Dijon.
Auditorium, Dijon

Pour son pénultième concert à Dijon avant sa fusion avec celui de la Radio de Stuttgart, l’Orchestre de la SWR donne une Troisième Symphonie de Mahler que François-Xavier Roth transforme en plaidoyer de la modernité orchestrale, avec comme cerise sur le gâteau la présence irradiante d’une Petra Lang au sommet pour le chant de Zarathoustra.


Par Yannick MILLON

   
30/01/2016  Rutilance et décadence
Version de concert de la Ville morte de Korngold sous la direction de Marzena Diakun à la Maison de la Radio, Paris.
Auditorium de la Maison de la Radio, Paris

Les interprètes de cette Ville morte, Klaus-Florian Vogt et Markus Eiche en tête, ont sauvé la décadence démodée de son livret. En version de concert sous la direction de Marzena Diakun, l’opéra de Korngold privé de toute image accuse les splendides délires verbeux de ses personnages autant qu’il souligne la rutilance de son orchestration.


Par Claude HELLEU

   
30/01/2016  Le retour de Gruppen
Gruppen de Stockhausen sous la direction de Matthias Pintscher, Paul Fitzsimon et Bruno Mantovani à la Philharmonie 2, Paris.
Philharmonie 2, Paris

Dirigé par les plus grands chefs au siècle dernier, Gruppen s’est ancré dans le répertoire classique et profite de la modularité de la Cité de la Musique pour être programmé à nouveau à Paris dans le cadre d’un court Festival Stockhausen. En première partie, Matthias Pintscher propose une œuvre importante de Jonathan Harvey et le superbe Antiphonen de Zimmermann.


Par Vincent GUILLEMIN

   
27/01/2016  Seule contre tous
Première à l’Opéra de Lyon de Lady Macbeth de Chostakovitch dans la mise en scène de Dmitri Tcherniakov, sous la direction de Kazushi Ono.
Opéra national, Lyon

Événement que le passage à l’Opéra de Lyon de l’un des metteurs en scène les plus demandés du moment, le Russe Dmitri Tcherniakov, qui signe une Lady Macbeth de Chostakovitch centrée sur la solitude de Katerina, peu dramatique jusqu’à un dernier tableau crucifiant tandis qu’en fosse, Kazushi Ono privilégie la noirceur à l’électricité.


Par Yannick MILLON

   
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  183  184  185  186  187  188  189  190  191  192  193  194  195  196  197  198  199  200  201  202  203  204  205  206  207  208  209  210  211  212  213  214  215  216  217  218  219  220  221  222  223  224  225  226  227  228  229  230  231  232  233  234  235  236  237  238  239  240  241  242  243  244  245  246  247  248  249  250  251  252  253  254  255  256  257  258  259  260  261  262  263  264  265  266  267  268  269  270  271  272  273  274  275  276  277  278  279  280  281  282  283  284  285  286  287  288  289  290  291  292  293  294  295  296  297  298  299  300  301  302  303  304  305  306  307  308  309  310  311  312  313  314  315  316  317  318  319  320  321  322  323  324  325  326  327  328  329  330  331  332  333  334  335  336  337  338  339  340  341  342  343  344  345  346  347  348  349  350  351  352  353  354  355  356  357  358  359  360  361  362  363  364  365  366  367 
[   < prec.   |    page 42 sur 367  |   suiv >    ]


Les 3 dernières critiques de concert

  • De tout un peu

  • Deux visions du siècle

  • Fausse simplicité

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com